Spectacle

3 février 2012

Adam & Eve, le spectacle musical. Visite privée des coulisses

Plus d'articles par »
Ecrit par : Emmanuel Matt
Étiquettes : , , , ,
Thierry Amiel sur la scène du Palais des Sports - Adam & Eve, la seconde chance

Le 31 janvier avait lieu au Palais des Sports la première de Adam & Eve, la seconde chance, le spectacle musical imaginé par Pascal Obispo.

Si j’en crois les nombreux twitt de Papain lors de la première, la salle, composée notamment de fans de Pascal Obispo, de Thierry Amiel et des autres artistes était debout pendant une grande partie du spectacle.  Le bouche à oreille peut désormais fonctionner, aidé par les médias et des prescripteurs comme Nikos Aliagas et ses 208 000 abonnés sur Twitter.

Dans un premier article, je vous avais raconté l’ambiance pendant les répétitions et je vous avais donné mes premières impressions ressenties pendant la couturière.

Je vous propose cette fois-ci une visite privée des endroits qui ne sont pas accessibles du grand public, histoire de mettre aussi en avant une partie de l’équipe technique.

Dans mon premier article je vous parlais de mon enthousiasme en découvrant l’étonnante machinerie aérienne qui rend ce spectacle particulièrement étonnant et dynamique.

Je vous proposerai très prochainement un article complet sur cette machinerie, sur les multiples rails et les machines de vol.

J’ai cependant choisi de vous faire patienter un peu encore histoire de laisser les premiers spectateurs profiter uniquement de la magie du spectacle sans en connaitre encore certaines astuces.

Dans cet article j’ai choisi de vous montrer quelques images du spectacle mais vu depuis les coulisses, et de vous montrer une partie du spectacle qui se passe aussi dans les coulisses.

Commençons pas une séance improvisée d’étirements des danseurs et acrobates. Ils profitent de l’échafaudage construit pour installer l’équipe son qui gère les micros et oreillettes des chanteurs.

Séance improvisée d'étirements des danseurs de Adam & Eve, la seconde chance

Pas question de se blesser pendant le spectacle. Il faut alors bien s’échauffer d’autant plus quand il est fait très froid dehors car celui-ci s’infiltre partout dans les coulisses.

Pendant ce temps, sur la scène, derrière le grand écran led, les différentes tenues des artistes sont rangées sur des portants et prêtes pour les changements rapides de costumes. Non loin de là on y trouve des accessoires prêts aussi à  jouer sur scène.

A l'arrière de la scène et du grand écran de Adam & Eve au Palais des Sports

Vous aurez aussi remarqué la trouée au centre avec son escalier qui permet aux danseurs de passer sous la scène pour réapparaitre à travers le décor.

Des accessoires il y en a beaucoup et partout, notamment encore un peu plus loin à l’arrière de cette scène.

En voici une partie :

Un machiniste au milieu d'accessoires – Adam & Eve, le spectacle musical

Et, oui, il y a bien un machiniste au milieu de ces accessoires. Et, non, ce n’est pas le bazar.

Tout est à sa place, enfin chaque accessoire a une place à chaque moment du spectacle.

En effet, les accessoires n’arrêtent pas de bouger, pour rejoindre les coulisses et ensuite la scène, pour retourner en coulisses avant d’être rangés jusqu’au prochain spectacle. Et alors, il en faut de l’huile de coude pour tout déplacer sans cesse et de la mémoire pour avoir en tête tout le déroulement du spectacle et de l’organisation entre les machinistes pour que tout fonctionne parfaitement en coulisses.

De nombreux accessoires entrent aussi sur scène avec les danseurs et cela doit se faire au bon moment, à un instant T (enfin à un Temps T!, un T Time!) calé par la mise en scène avec le son et la lumière.

Regardez cet artiste prêt à entrer avec toute son énergie au bon moment sur scène par l’entrée fond de scène jardin avec ce qui ressemble à un caddie.

Et hop, un danseur prêt à entrer sur scène…

Pour continuer, voici un assemblage de trois autres photos.

Adam & Eve, la seconde chance, le spectacle vu des coulisses…

La première photo a été prise pendant le spectacle dans les coulisses depuis le coté Cour.  Comme je vous l’avais déjà expliqué il se passe de nombreuses choses en hauteur. Vous pouvez d’ailleurs apercevoir une partie des rails aériens dont je reparlerai en détail.

(Pour les nouveaux lecteurs, voici un lien pour vous expliquer ce que l’on appelle Cour et Jardin dans le milieu du spectacle et à la télévision. C’est très simple mais faut le savoir!)

Au centre du montage photo, la sortie d’une roue utilisée par des circassiens pendant le spectacle.

A droite enfin, une photo prise discrètement depuis l’entrée à l’arrière du décor à Jardin.

Enfin une dernière photo prise depuis le coté Jardin, derrière le pupitre de commande des machines de vol dont je vais vous parler très prochainement. Sur scène Adam (Thierry Amiel) serrant dans ses bras Eve (Cylia)

Thierry Amiel sur la scène du Palais des Sports – Adam & Eve, la seconde chance

Vous avez déjà vu le spectacle? Qu’en avez-vous pensé? Avez-vous imaginé tout ce qui se passe à l’arrière? Et les autres, cela vous donne-t-il envie de le voir? Dites le nous en commentaire.

Un peu de patience encore et, comme promis, je vous dévoilerai les secrets de fabrication de toutes les animations aériennes nombreuses sur ce show. Impressionnant croyez moi.

M. à J. : Une façon complémentaire de découvrir le décor du spectacle, le dernier clip






6 commentaires


  1. Toujours de très bons articles de votre part, ça donne envie d’y retourner encore et encore, merci


  2. Patricia.Lambert

    c’est vraiment beau l’envers du décor et quand on voit tout ce travail !! merci encore pour cette article Emmanuel


  3. bertin

    J’aime beaucoup la façon dont vous traitez vos sujets et ai hâte de lire la suite!!. Merci pour ces découvertes de l’envers du décor.


  4. Alison

    Je vais le voir le 20 février et je dois dire que ça va être dur d’attendre après avoir lu cet article !!!


  5. j’y étais le 31 janvier, une première d’anthologie pour un spectacle grandiose.
    à voir et revoir.
    très bien fait votre article, la machinerie, les décors sont impresssionnants.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *