Coulisses des émissions

19 février 2012

Pendant les répétitions des Victoires de la Musique Classique ce lundi soir en direct sur France 3

Le décor des Victoires de la Musique Classique 2012 Palais des congres à Paris

France 3, en partenariat pour la première fois cette année avec France Musique  qui diffusera en simultanée le programme et bien sûr avec l’Association des Victoires de la musique, a mis les moyens ce soir en direct à 20h35.

De quoi proposer un spectacle et continuer à vaincre certains préjugés sur la musique dite classique?

Cette année, pour sa 19ème édition, cette cérémonie a d’ailleurs installé son décor sur la scène du Palais des Congrès de Paris, comme sa grande sœur des Victoires de la musique, samedi 3 mars prochain sur France 2.

Un décor conçu par Olivier Illouz, mis en lumière par Frédéric Dorieux. Une production exécutive PMP / Morgane Production. Des moyens techniques Radio France pour le son et Filière Production de France Télévisions pour l’image.

Un premier article pour vous présenter le dispositif de cette soirée exceptionnelle qui sera suivi dans quelques heures, avant le direct, par toutes les informations sur le dispositif de réalisation de Franck Broqua pour cette soirée présentée par  Frédéric Lodéon et Louis Laforge.

Le dispositif technique de réalisation mis en place par Franck Broqua par ailleurs co-réalisateur sur M6 de Incroyable Talent, X Factor et dans les prochains jours de La Meilleure Danse, le prochain nouveau divertissement de la chaine est suffisamment important ce lundi soir pour mériter un article à part.

En effet, pour ce direct il dispose de 11 caméras dont 4 machines : 2 sur grues Novagrip mais aussi deux machineries très originales mises en place par XD Motion : un Liftarm et une caméra sur rail installée au milieu de l’orchestre (le même système de rail que lors du Mariage princier à Monaco) Je vous raconte tout dans le prochain article ce lundi.

Pour patienter le monitoring de réalisation dans le car HD de France 3 Rennes : (Un tournage et un enregistrement sur bande en HD mais pas de diffusion en HD sur France 3 toujours en SD)

Le monitoring de réalisation des Victoires de la musique classique 2012 – Réalisation Franck Broqua

Place à la présentation du nouveau décor conçu cette année par Olivier Illouz.

Le décor des Victoires de la Musique Classique 2012 au Palais des congres à Paris


Un décor à base de rideaux de chaines loués à la société Torredemer. 5 rideaux de 9 m de haut comme base de fond de décor et qui composent au centre un lustre assez impressionnant. A noter que les rideaux de chaines du fond sont réalisées avec des chaines blanches meilleures pour les projections alors que le lustre est conçu avec des chaines grises. Les rideaux du fond auraient même pu être doublés pour améliorer encore les projections.

Plus de 500 m2 de rideaux ou autrement dit, 2,4 tonnes de rideaux de chaines !

Et ces rideaux vont donc vivre pendant toute la soirée grâce à des projections composées à la fois d’image live comme des images du public sur la photo précédente ou des gros plans d’artistes et des créations graphique imaginées par la société 17 mars. (L’habillage général du programme identique à celui de l’an passé a lui été conçu par la société Storiz)

Toutes ces projections ne pourraient être réalisées sans les projecteurs de IVS. On en compte 9 au total. Le système est suffisamment complexe et donc intéressant pour justifier lui aussi un autre article très prochainement.

Sur la photo vous pouvez aussi apercevoir le desk à Cour du décor. Ce desk est placé devant un mur arrondi qui peut accueillir un chœur et des solistes selon les envies de la réalisation et la bonne volonté du chef d’orchestre.

Ce mur a aussi un énorme intérêt. Il cache tout ce qui se trouve derrière et donc permet des installations et désinstallations de musiciens que l’on ne verra pas à l’image pendant les séquences de remises de prix et de talk derrière le desk.

Celui-ci a aussi pour particularité d’être partiellement habillé par des carrés led 6 mm.

Pour en finir avec le décor, sachez que le reste de la construction au sol notamment destinée à accueillir l’Orchestre National d’Ile de France dirigé par Yoel Lévi a été confié au département décor de Euro Média France.

Enfin, pas de décor ni de lumière sans les structures, les ponts, les moteurs de FL Structure.

Voici ce même décor en plan large :

Le nouveau décor des Victoires de la musique classique sur France 3 – Conception Olivier Illouz

Vous voyez ainsi un exemple des créations graphiques projetées.

Remarquez aussi que, grâce à un projecteur zénital installé dans les cintres, une projection est aussi réalisée au sol sur l’avant scène, une avant scène arrondie construite spécialement pour ce décor et qui complète la scène du Palais des Congrès.

Cette photo me permet aussi de vous montrer les projecteurs Sharpy particulièrement efficaces, des références dans le divertissement télé.

Ces projecteurs sont petits mais costauds! Leur puissance concentrée en de faisceaux très fins chauffe, même vraiment beaucoup m’a-t-on expliqué.

En voici une petite présentation et démo :

Retour sur le plateau des Victoires de la musique classique avec ces projecteurs utilisés dans une version plus intimiste lors de la prestation d’un quatuor à cordes :

Version intimiste du décor des Victoires de la musique classique 2012 – France 3

Ce que ces photos ne montrent pas ce sont les moyens son, particulièrement importants et complexes sur un tel événement.Il s’agit de sonoriser un orchestre symphonique en place pendant toute la cérémonie mais aussi des solistes.

Et pour enrichir la mise en scène et donc notre plaisir de téléspectateur, les producteurs ont choisi de modifier quelque peu les habitudes des concertistes en plaçant de solistes ou ensembles plus petits à différents emplacements de cette grande scène (35 m d’ouverture).

Tout cela n’a donc pas simplifié le travail de Pierre Bornard, ingénieur du son Radio France de cet événement et de ses équipes d’autant plus  qu’il a cherché à cacher au maximum tous ces micros pour un plus grand esthétisme de l’image.

Coté planning, les équipes des Victoires la musique classique ont pris possession du Palais des Congrès jeudi dernier.

Dès le matin, c’est par les accroches des structures (ponts etc) dans les cintres que l’installation a commencé avant de laisser placer pendant la nuit aux équipes décor pour la mise en place de l’avancée de la scène et des structures au sol.

Vendredi matin l’installation du décor a continué avec notamment l’installation de tous les rideaux de chaines avant que les équipes de France Télévisions et de Radio France commencent à installer et précâbler leur matériel.

Samedi, lors de mon premier passage c’était encore le moment du prelight ainsi que du réglage très complexe des projecteurs IVS.

Depuis dimanche après midi, c’est le moment des répétitions en commençant par les morceaux avec orchestre symphonique avant de laisser la place aux différents solistes nommés ou pas. Lundi, les répétitions vont continuer avec d’autres artistes. Il faudra aussi trouver le temps de répéter la mécanique des parties talk.

Une autre façon de résumer ce barnum : 500 badges artistes et accompagnateurs et 200 badges technique!

Pendant les répétitions des Victoires de la musique classique 2012

Tenue décontractée pour les artistes, musiciens…

Je ne vous ai pas parlé des deux écrans à l’extérieur du décor. Ils sont principalement destinés au retour image pour le public dans la salle.

Voici d’ailleurs la salle pendant les répétitions de quoi vous montrer une partie de ces nombreux projecteurs mais aussi les deux écrans sous les deux caméras lourdes principales de face, à droite de la photo et de vous faire une dernière confidence.

Les Victoires de la musique classique coté salle

Des écrans prompteur? Oui, un à gauche sur la photo destiné classiquement aux animateurs.

Mais non, pas de prompteur pour les artistes lyriques classiques sous les deux caméras de face à droite sur la photo… enfin pas cette année car parait-il que lors de cérémonies précédentes, des chanteurs avaient aussi demandé un prompteur pour leur intervention!

Non, ces deux autres écrans vont permettre de diffuser l’image du chef d’orchestre à destination des solistes ou orchestre de chambre qui vont jouer devant l’orchestre symphonique.

En effet, en général, lors de concerts, les solistes chanteurs ou musiciens sont mis en avant et légèrement séparés du reste des musiciens de l’orchestre mais restent tout de même face au chef d’orchestre.

Les deux écrans vont donc diffuser l’image du chef d’orchestre grâce à une caméra fixe sur lui et ainsi permettre aux artistes installés exceptionnellement devant et dos à lui de tout de même suivre sa direction.

Voilà pour ce premier article qui vous aura donné je l’espère envie de regarder cette émission et surtout de découvrir la musique dite classique, celle qui inspire encore aujourd’hui de nombreux artistes.

Cet article m’a aussi permis grâce aux photos de vous donner déjà une idée de la mise en image de Franck Broqua. La suite dans quelques instants pour regarder cette cérémonie sur France 3 en direct… avec un autre regard !

Lundi, suivez la fin des répétitions et le direct depuis les coulisses sur Twitter

(Cliquez pour agrandir les photos et ouvrir les liens en rouge)






3 commentaires


  1. Karolyi

    Bravo pour la création graphique de 17mars!


  2. rach

    Une soirée de plus de 3 heures un lundi soir, c’est surprenant.

    Je me doute que je n’appartiens pas au public visé par France 3.


    • Le lundi est souvent le soir de relâche des artistes notamment de musique classique. Il est donc plus facile de les avoir en plateau ce jour là.

      Autant dire que le vendredi soir ou le samedi soir, ce type d’émission de musique classique en direct est quasi impossible à réaliser.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>