Genres

3 mars 2012

Les nouveautés du décor des Victoires de la Musique 2012 en direct sur France 2

Plus d'articles par »
Ecrit par : Emmanuel Matt
Étiquettes : , , , , ,
Un écran suspendu pour la remise des prix des Victoires de la musique par Alessandra Sublet

Parfois il est temps de changer de décor car il a vieilli, car il n’est plus adapté aux technologies actuelles, parce qu’on l’a trop vu.

Parfois aussi, un animateur, un réalisateur, un patron d’unité dans une chaine demande, impose le changement d’un décor pour vérifier son pouvoir! (… et parce qu’il a réussi à négocier un budget supplémentaire!)

Et souvent un nouveau décor fait aussi son apparition avec de nouveaux producteurs, lors de l’évolution d’un concept. C’était le cas l’année dernière avec l’arrivée de DMLS TV comme producteur pour la première fois des Victoires de la Musique.

Pour cette édition 2012, on retrouve le décor conçu par Philippe Désert l’année dernière (Une construction Générale Décor) mais avec des évolutions dont certaines ne pas toujours visibles au premier coup d’œil. Des évolutions liées à l’expérience du premier direct en 2011 et à l’envie de faire plaisir aux nombreux artistes qui vont s’y produire en direct ce samedi soir.

Photos, explications et visite exclusive…

Sur ces deux photos du décor de 2011 et de sa version 2012, les changements ne sont pas tous flagrants :

Le décor des Victoires de la musique en 2011

Et voici une nouvelle photo du décor version 2012 que vous allez découvrir ce samedi soir en direct sur France 2 :

Le décor pendant les répétitions de l'hommage à Barbara – Victoires de la musique – France 2

La photo 2012 a été prise ce vendredi pendant la reprise de « Dis, quand reviendras-tu? » de Barbara par Zaz, Raphael et Jean Louis Aubert.

A première vue, on retrouve bien l’idée principale : les deux scènes superposées dont la scène supérieure toujours suspendue par des câbles pour des raisons de poids maximum toléré sur la scène (voir article 2011). Mais même à ce niveau là, il y a eu du changement.

Par contre on remarque que les avant scène ont changé. La fosse pour accueillir du public debout a été remplacée par un proscenium plus classique mais plus avancé dans la salle, plus proche de l’ensemble du public.

Vous avez aussi remarqué que les écrans sont plus nombreux cette année notamment devant le haut du décor.

Commençons par cela :

Cette année il y a donc des murs leds F 15 IVS au sol en fond de décor qui peuvent entrer en translation vers la gauche ou la droite en travelling sur des rails au sol (une conception et gestion FL Structure) mais aussi 4 hauteurs de murs led qui peuvent être montées ou descendues de façon indépendantes mais aussi entrer en translation sur des rails vers la gauche ou la droite.

Sur la précédente photo, les écrans du bas sont rassemblés au centre, les deux centraux en haut sont surélevés pour que l’on puisse apercevoir des musiciens et ceux à l’extérieur sont posés sur les écrans du bas. Vous remarquerez d’ailleurs que lorsque les images diffusées sont sombres, on sent aussi par transparence la lumière de Dimitri Vassiliu.

Voici d’autres dispositions des écrans pendant les répétitions :

Différentes configurations des écrans des Victoires de la musique 2012

Ces écrans permettent de créer des univers très divers et de varier les plaisirs pendant cette riche (qui veut aussi dire longue!) soirée de musique live. Ces écrans peuvent se mouvoir à vue ou le temps d’installer ou désinstaller différentes formations musicales.

En effet, ces écrans sont aussi utiles pour occulter les installations et désinstallations de backline, l’installation d’artistes, d’accessoires etc. D’ailleurs les deux scènes superposées et cachées par des écrans sont aussi destinées à permettre aux nombreux backliner d’équiper deux scènes en parallèle.  Même s’il y a des remises de Victoires, les titres s’enchainent très rapidement et, même avec une équipe très importante sur cette production (Un total de 180 personnes), il faut aussi trouver des astuces de décor pour assurer un tel direct.

Je vous disais qu’il y avait cependant un important changement pour la scène supérieure cette année : Elle est bien plus basse, à 2’20 m de hauteur. En 2011, bien plus haute, elle avait un coté très spectaculaire mais aussi un défaut, les artistes qui s’y produisaient étaient loin du public, dans une zone un peu à part.

Cette année, les artistes sur la scène haute seront plus proches du public et inversement. Certains pourront même rejoindre le public grâce à des escaliers qui peuvent être ajoutés devant la scène haute. De quoi encore varier ainsi la mise en scène selon les titres.

Cependant, avec la baisse de la hauteur de la scène supérieure, il n’était plus possible à des artistes de se produire sous la scène haute comme c’était le cas en 2011.  C’est embêtant car les backliners pouvaient alors préparer tout le matériel tout en étant cachés par les écrans sur rail travelling du bas.

Et bien ils pourront encore le faire cette année grâce à un Riser : un praticable sur roulette mobile grâce à « de l’huile de coude ».

Voici d’ailleurs les backliners en train de faire avancer le praticable sur la scène :

Entrée du praticable musiciens sur la scène des Victoires de la musique

Tout a été installé derrière l’écran fermé et hop, on écarte les écrans et on pousse et il faut faire vite. Des guides métalliques ont été posés aux sol pour faciliter l’avancée et le recul du riser.

Mais tout ce travail qui va se dérouler en continu pendant plus de trois heures en direct, vous ne le verrez probablement pas devant votre téléviseur car un nouvel écran a été ajouté au milieu de la scène. Il est lui aussi suspendu et peut être levé et baissé à volonté.

Le voici en position basse :

Un nouvel écran pendant les remises de prix – Victoires de la musique – France 2

Cet écran suspendu peut être alimenté en images à l’infini soit comme ici par une image dans le prolongement du décor du fond soit par une boucle marquant le programme.

Ce écran supplémentaire va notamment être très utile pendant toutes les remises de prix.

En effet, regardez l’assistant de réalisation en position debout sur le proscenium. Et bien imaginez maintenant qu’il s’agit samedi soir d’Alessandra Sublet en place pour lancer un artiste ou pour remettre un prix.

Cette année, probablement pour éviter d’allonger encore plus la cérémonie, pas de remettant. C’est Alessandra Sublet qui remettra les récompenses. A chaque fois, au moment des applaudissements à la fin des titre live, des assistants monteront en quelques secondes un pupitre sur le proscénium pour cela. (Il va y avoir du mouvement samedi soir!… j’essayerai de vous le montrer en direct sur Twitter)

Il a été choisi de procéder à la remise des Victoires sur le proscénium cette année et non sur un coté de la scène comme cela se fait parfois pour permettre aux artistes vainqueurs de partager leur joie au milieu du public et non dans un lieu un peu excentré.

Tous ces nombreux changements de position des écrans, ces montées et descentes seront gérés en direct par les techniciens de FL Structure depuis leur poste installé à Jardin à l’extrémité de la scène. Les voilà pendant les répétitions.

L'Equipe FL Structure pour les mouvements des écrans.

Pour finir je vous propose encore une petite visite exclusive tout d’abord sous la scène suspendue, derrière les écrans fermés :

Derrière les écrans de la scène principale des Victoires de la musique 2012

Derrière les écrans bas derrière la scène principale.

Et voici, de profil, le système de rail pour la translation des écrans mais aussi à droite une autre machinerie lumière.

En effet, Dimitri Vassiliu a eu l’idée de faire construire par FL Structure des structures métaliques, des cadres équipés de projecteurs leds suspendus à cour et à jardin sous des rails qui peuvent aussi se mouvoir à gauche ou à droite sur la largeur de la scène derrière ou à coté des écrans.

Des écrans indépendants qui peuvent se mouvoir, être transparents ou remplis par des images vives, des murs de lumière, des escaliers… de quoi faire varier les univers scéniques et créer un spectacle sur « La première chaine publique de France » comme l’annonce désormais France 2 sur son antenne.

Mais ce serait encore oublier les nombreux accessoires au sol ou suspendus, les projections avec les deux projecteurs sur lyre de Dimitri Vassiliu que je vous ai montrés dans mon précédent article.

Et encore je n’ai assisté qu’à quelques heures de répétitions…

Dernière visite, celle de la scène suspendue :

Depuis la scène suspendue haute du décor des Victoires de la musique sur France 2

(A gauche la salle et les écrans suspendus, au centre la scène suspendue et à droite la partie arrière de la scène pour le stockage d’une partie des instruments. Cette partie est construite sur des échafaudages classiques.)

Bonne soirée en direct sur France 2 et sur Twitter Et n’oubliez pas, certains twitts seront diffusés à certains moments de l’émission. A vos claviers #victoires

(Cliquez pour agrandir les photos)






One commentaire


  1. excelnico

    En toute objectivité, je suis déçu (encore une fois) des récompenses…
    Mise à part celles de JL.Aubert et d’Izia, je ne comprend pas tous les choix…
    Quand il y aura plus de vainqueurs en fonction de la réalité de l’année passée, il y aura sûrement plus d’audience…
    Dommage car toute l’équipe de production foit du vrai travail en direct !
    Bravo à eux !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *