Genres

9 avril 2012

La Campagne Electorale de la Présidentielle qui compte. Top chrono! (Trop de chrono ?)

Décompte du Grand Journal campagne Présidentielle 2012

Ce lundi a démarré la campagne officielle, la dernière ligne droite de la campagne pour la Présidentielle, celle pendant laquelle tout le monde compte.

Les médias télé et radio comptent les temps d’antenne des candidats et les candidats comptent sur les médias avant de compter sur les électeurs pour un passage au second tour, le seul qui compte. Enfin avant le premier et dernier tour !

Depuis quelques semaines à la télévision, est apparu LE nouvel élément visuel : le chrono, The chrono, un chrono accompagné parfois lors d’une dernière minute d’expression comme au Grand Journal ce soir par une mise en scène plus show que talk!

Ou quand la politique ressemble au duel de Questions pour un champion, lorsque les candidats essayent de répondre le plus vite possible à un maximum de questions, enfin de faire passer un maximum de messages dans le temps imparti. Mais à la différence du jeu de France 3, les candidats à la Présidentielle n’appuient par sur le buzzer mais aimeraient bien faire le buzz à tous les coups. Des coups pour gagner bien sûr.

Dans Des Paroles et Des Actes, dans Dimanche plus, dans le Grand Journal et j’en oublie, les minuteries tournent, et nous détournent parfois des paroles. On compte et désormais on décompte aussi.

La mise en scène c’est tout ce qui compte ? Un chrono très présent à l’image. Un chrono qui compte sur le temps de parole de façon assez aléatoire parfois car il ne s’arrête pas à temps. Mais de toute façon ce n’est pas grave car ce sont les compteurs de la personne chargée du décompte dans la société de production et de celle au CSA qui comptent.

Et puis, on finit par ne plus compter mais par faire le décompte, en offrant ici 5 minutes, ici 10 minutes, qui dit mieux, ou même une minute. Et pour donner un peu d’attrait aux propos de certains candidats il faut bien faire de la mise en scène, jouer avec la lumière avec un dispositif, une caméra devenue accessoire de jeu, parce qu’on fait de la télé et que ce n’est pas tout mais l’audience ça compte aussi.

Le Grand Journal sur Canal + – Emission – 10 avant le premier tour

Et il y a les animateurs et producteurs pas contents de devoir compter. Et ils le montrent, certains en insistant sur le temps qui avance, le temps qui manque  « c’est pareil pour tous les candidats, c’est pas nous qui fixons les règles » et les autres qui boudent en annulant toutes les invitations politiques jusqu’à la fin des élections.

Quand le temps presse, on presse le rythme. Les candidats parlent de plus en plus vite, à la radio, à la télé. Il faut passer son message et passer entre les questions ou relances des journalistes qui essayent d’obtenir une réponse à une bonne question. Même pendant les enregistrements des clips officiels de campagne certains candidats comptent leurs mots, comptent les secondes. Pas une à perdre pour cette exposition inhabituelle. Alors on parle vite, très vite. Oubliés les silences, les pauses qui seraient tellement utiles pour appuyer un discours, on remplit le temps d’antenne. On compte sur des phrases sans fin avec si possible au milieu quelques mots qui vont faire le buzzz et être repris. Cela aussi ça compte.

Quand compte aussi le temps perdu, celui passé à répondre à des intervieweurs qui parfois ont oublié leur métier de journaliste en passant deux minutes sur une affiche, une autre à faire commenter les propos d’autres candidats, à insister, insister longuement pour obtenir un oui ou un non, la seule réponse qui compte. Une réponse forcément imparfaite et souvent biaisée qui ne correspond souvent pas à la pensée du candidat mais que celui-ci finit par donner, lâcher, comme un gardé à vue qui préfère avouer en espérant être enfin tranquille, comme un candidat espérant enfin passer à la question suivante, une question qui lui permettra de passer une ou deux idées de son programme. En peut-être, faut compter dessus! Heureusement les journalistes ne sont pas tous comme ceux là même si parmi eux il y en a qui comptent, et ça ça compte aussi me dit-on !

Des Paroles et Des Actes sur France 2

Des candidats qui se comptent sur les doigts des deux mains. Cela en fait du nombre. Certains candidats comptent sur les moyens de France Télévisions mis en place par le CSA par principe d’égalité pour se faire connaitre, pour prendre la parole, pour occuper l’antenne des médias public. Ont-ils tous une vraie légitimité non pas à avoir des opinions mais à obliger les téléspectateurs à les écouter ? Mais il est vrai que ce sont les 500 signatures qui comptent.

Et il y en a d’autres qui n’ont même plus le temps de tourner des clips officiels de campagne. Alors ils ont déjà tout enregistré, certains très vite. Ils utiliseront au maximum le quota d’images personnelles (50%) et rediffuseront en intégralité ou partiellement les premiers clips de campagne. Le clip de campagne n’est pas toujours pour eux ce qui compte le plus.

Election Présidentielle 2012 – La Campagne Officielle

Et tout compte mais n’est pas compté. La presse bien sûr et internet aussi n’ont pas de compte à rendre au CSA et sont bien contents.  Mais il y a aussi les propos des journalistes, des éditorialistes, des humoristes qui ne comptent pas. Et la pub? Et bien les spots de pub de l’Institut Montaigne, trop favorables au Président/Candidat auraient été interdits par le CSA. Pas vu, pas pris. Vu, pris. Et ça coûte, et ça compte la pub!

Et qu’en est-il des déroulants sur les chaines infos, des Alertes info ou Dernières minutes qui affichent pendant de longues minutes telle ou telle citation, phrase buzz buzz des candidats après leur meeting? Cela se voit beaucoup actuellement sur nos chaines d’informations en continue. Mais est ce que cela est compté et décompté du temps d’antenne des candidats? Ces textes occupent pourtant parfois une bonne partie de l’image et attirent le regard, occupent nos pensées. Mais il semble que cela ne compte pas!

D’ici les 22 avril et 6 mai, les décomptes ne sont pas finis : J-13 avant le premier tour, H-8 avant le 20h et sans oublier dès 19h30, les dimanches de soirée électorale, la transformation des animateurs/journalistes en horloge parlante. Dans 10 minutes nous vous donnerons le résultat, dans 5 minutes, dans une minute trente, dans 17 secondes maintenant vous saurez (oui vous, pas nous, car eux, ils savent déjà!). Et puis comme chaque année quelle chaine gagnera au concours du résultat donné en premier, quelques secondes avant le concurrent. TF1 ? France 2 ? Canal + ? M6 ? Les chaines infos ? Car cela compte aussi, oh pas beaucoup mais ça fait toujours plaisir d’avoir grillé le concurrent, cela compte pour les équipes!

Mais est ce que cette question compte vraiment alors que sur internet, via les réseaux sociaux, nous serons nombreux à chercher et trouver les premiers résultats bien avant 20h. Cela n’a d’ailleurs pas échappé à certains sites qui s’y connaissent autant en politique que moi en bilboquet qui annoncent déjà, mais au conditionnel ou avec un point d’interrogation (Et bien oui, la com’ sur le dos de la Campagne ça compte mais pas au prix d’un procès) qu’ils pourraient annoncer eux aussi les résultats avant 20h.

Mais et si ce qui comptait vraiment c’était le contenu des interventions des candidats, leurs propositions, leurs idées, leurs programmes ? Compte toujours!

Dès lundi 7 mai sera venu l’autre moment des comptes.

Et on va payer comptant, même si on n’est pas content.

Et cela devrait compter pour chacun d’entre nous, électeur. non?

Tous les votes comptent. Alors on compte sur vous comme on dit aux restos du cœur.

Je compte aussi sur vos commentaires…






One commentaire


  1. Thierry Perrier

    Du temps de parole du CSA au ton de parole des candidats…



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *