Coulisses des émissions

22 mai 2012

Le Plateau éphémère de France 24 pour La Présidentielle : A table!

La grue novagrip sur le plateau de la Présidentielle de France 24

Un plateau installé dans la cantine de France 24 opacifiée pour l’occasion,

Des lampadaires de la cantine habillés par Frédéric Clopet en éléments de décor,

Une régie fly dans laquelle officiait Nicolas Clerno installée par AMP/Visual TV juste à coté delà,

Voila le menu spécial des deux soirées de la Présidentielle 2012 à France 24, en attendant peut-être d’en faire à nouveau de même pour la Présidentielle américaine.

Quelques jours après le second tour de la Présidentielle, je vous avais proposé une ballade au milieu des différents dispositifs du Groupe Audiovisuel Extérieur Français lors du second tour de la Présidentielle : Un studio éphémère pour RFI mais aussi pour Monte Carlo Doualiya coté radio.

Coté télévision, France 24 versions arabe et anglophone diffusaient chacun depuis l’un des deux plateaux magazines /talk.

Il restait à trouver un lieu pour la soirée spéciale diffusée en France et à travers le monde en langue francophone.

La cantine a donc été réquisitionnée à deux reprises, lors des deux tours du vendredi après-midi au lundi 11h.

Le plateau éphémère de France 24 / Présidentielle 2012

A gauche le plateau et à droite la zone technique.

Coté décor, il a fallu s’adapter au lieu : cacher les murs de couleur avec du tissu blanc mais aussi transformer les obstacles comme les lampadaires de la cantine en amorces. Oui, ce sont bien des lampadaires qui sont habillés de rideaux de fils et éclairés en rouge par Olivier Diolez, directeur de la photographie. Les rideaux de fils suspendus ont d’ailleurs été la base du décor.

Les étonnants écrans à 360° de Image & concept société française ont fait le reste.

Frédéric Clopet a commencé sur Questions en champion en 1986 et travaille régulièrement pour TF1 (plateau privatif du mariage princier à Monaco, le plateau privatif du 14 juillet…). Il a aussi conçu le décor de la continuité Eurosport

Il est le décorateur des plateaux talk de France 24. Il a d’ailleurs utilisé une table d’un ancien décor de France 24 sur le plateau de la Présidentielle.

Coté lumière, le code couleur a été assez évident : bleu, blanc, rouge. Il a cependant fallu placer des bâches noires sur le toit vitré de la cantine pour opacifier l’ensemble. La puissance nécessaire a été fournie par un car électrogène Lumex.

Dans le décor de la Présidentielle de France 24

Vous apercevez la table centrale avec une configuration classique des invités en triangle. Les deux animateurs dos au mur et des invités à leur gauche et à la droite. Pour filmer ces invités deux caméras légères, les (2) et (3). Debout devant la table, Frédéric Clopet.

A droite, face à ce décor, la zone technique  :

La zone technique du plateau de la Présidentielle de France 24

Cette photo vous permet aussi de voir les lampadaires de la cantine habillés et non habillés et de voir le projecteur suspendu en hauteur. Ce projecteur projetait des éléments d’information et d’habillage sur le rideau circulaire au dessus du décor.

A gauche, face aux deux journalistes Roseline Febvre et Raphaël Kahane deux caméras. Une caméra lourde avec prompteur pour le gros plan de l’un ou de l’autre (1) et une caméra fixe sans cadreur dans le même axe pour un plan à deux.

Pour des plans aériens et parfois au ras du sol (assez réussis) une grue télescopique New technocrane  de Novagrip.

Enfin, à l’arrière vous apercevez aussi une caméra légère sur son pied au repos avant le début du direct. Elle servira notamment à filmer les deux journalistes debout devant les 2 dalles écrans lors du plateau Bonsoir.  A droite enfin, à l’intérieur de la cantine de 400 m2, l’équipe et le matériel son et juste derrière la baie vitrée, une zone moins silencieuse : la régie.

Voici un zoom sur les deux caméras de face  :

Caméras face – Plateau de la Présidentielle 2012 – France 24 francophone

Passage par la régie fly :

Dans la régie fly de France 24 pendant la soirée du second tour de la Présidentielle

A l’avant l’équipe de réalisation, à l’arrière l’équipe éditoriale avec leurs nombreux écrans et moyens de communication, les réseaux d’ordre.

AMP Visual TV a été chargée d’installer la partie régie vidéo et les moyens son plateau de la soirée ainsi que les 7 caméras. C’est la régie Fly A HD qui a été choisie même si la diffusion était en SD.

Toute l’installation éditoriale a été organisée par les équipes techniques de France 24. Les 18 signaux extérieur étaient gérés par France 24 et transitaient par le Trafic. L’habillage, les sujets étaient aussi gérés en interne par France 24 comme le mixage son.

Le son était mixé dans une régie son habituelle sur une console Vista Studer et transféré grâce à une carte Madi via une fibre optique.

AMP / Visual TV avait par ailleurs intallé 5 positions extérieurs : dans les 2 QG, 1 à Tulle, un autre à la Bastille. Un JRI pouvait par ailleurs se déplacer dans Paris via une liaison LiveU

Rapprochons-nous du monitoring de Nicolas Clerno, réalisateur conseil à France 24 :

Monitoring caméra – France 24 – Présidentielle 2012

Vous y retrouvez les images des 7 caméras dont 2 portables. La caméra (1) lourde avec prompteur passait d’un journaliste à l’autre. La caméra (4), un plan à 2 permettait au réalisateur d’avoir toujours les 2 journalistes à l’image si nécessaire.

Les caméras (2) et (3) filmaient les 4 invités. Selon les moments chacune de ces caméras pouvait zoomer sur l’un des deux intervenants. Les caméras épaules permettaient de filmer les invités de profil avec des amorces différentes de quoi varier la réalisation. La grue enfin apportait un plan large varié qui permettait de situer les intervenants dans le décor.

Retour en plateau pour revoir la position de certaines de ces caméras :

La grue Novagrip sur le plateau de la Présidentielle de France 24

Enfin voici une configuration particulière, au début de la soirée, lorsque les deux journalistes étaient en position debout devant les 2 dalles d’écrans.

Position Debout – Présidentielle 2012 sur France 24

Non, la chef électro ne cherche pas à faire une entrée de champ avec son grand panneau noir. Elle intervient en fait pour bloquer le faisceau du projecteur sur sa gauche et éviter une brillance des deux dalles d’écran situés derrière les journalistes.

Un grand merci encore aux équipes d’AEF, de France 24 et en particulier à Meryem Kaf et à Nathalie Idiart chargé de production France 24.


Media(s) un autre regard est désormais en sommeil. Les explications dans cet article Making of(f)!

Vous pouvez cependant continuer à suivre les commentaires sur l’actu TV sur le fil Twitter et sur mon compte personnel : @Emmanuelmatt

(Cliquez sur les photos pour les agrandir)






0 commentaire


Soyez le premier à déposer un commentaire!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *