Coulisses des émissions

29 mai 2012

Présidentielle 2012 : Pour tout savoir sur les dispositifs AMP /Visual TV

Et 1, et 2 hélicos, et 1, et 2, et 3 avions, plusieurs cars régie, des dizaines de motos et bien plus encore de liaisons HF, de liaisons par fibre ou par satellite.

Un même prestataire pour couvrir les mêmes événements mais avec une étanchéité complète au niveau éditorial entre les différentes chaines clientes.

Retour complet sur les différents dispositifs techniques mis en place par AMP /Visual TV pour de nombreuses chaines lors des soirs du premier et second tour de la Présidentielle, lors du débat d’entre deux tours et de la passation de pouvoir…

Les soirées du premier et second tour de la Présidentielle :
Les dispositifs pour les deux tours étaient assez proches à quelques différences près :

– Lors du premier tour, TF1 avait installé un plateau à Louvières. Il était animé par Jean Pierre Pernaut. Le Car 9 avait été déployé sur place pour sa réalisation. Par contre, la chaine n’avait alors pas déployé de dispositif moto relayé par un avion contrairement au second tour.

– Lors du premier tour, en plus des QG de François Hollande et de Nicolas Sarkozy, le QG de François Bayrou avait été équipé de 2 caméras filaires et d’une HF, le tout relié au car G.

Les dispositifs moto  :  
AMP/Visual était en charge des moyens de tournage et de liaison hors de leurs plateaux principaux par TF1, France Télévisions, I>TELECanal + et France 24.

Dans un précédent article je vous ai déjà présenté la régie fly A HD mise en place à France 24 lors des deux tours. Cette régie fly équipée de 7 caméras était destinée au plateau éphémère de la chaine France 24 dans sa version francophone installé dans la cantine du groupe AEF.

Au total, 24 motos dont 10 motos image, 8 motos journaliste (avec un équipement complet son) et des motos assistance étaient réparties sur la région parisienne et à Tulle. Une moto assistance suivait chaque ensemble Moto Image + Moto son.
Plusieurs points d’assistance technique étaient installés dans Paris afin de pouvoir intervenir à n’importe quel instant.

La flotte de motos AMP / Visual TV pour ses différents clients – Présidentielle 2012

AMP /Visual TV ne dispose pas du flotte de motos aussi importante car l’utilisation d’un tel nombre de motos en simultané est particulièrement rare. Ainsi d’autres motos ont été équipées et adaptées spécifiquement pour l’événement. « Les pilotes et Cadreurs ont tous été recrutés pour leur expérience en captation TV et leur agilité dans des milieux « hostiles ». (L’équipage moto qui a chuté n’était pas issu des équipes AMP/Visual TV)

Les cadreurs disposaient d’une liberté totale et pouvaient descendre de la moto, aller faire une Interview dans la foule ou un appartement sans être reliés par câble à leur moto. « L’objectif était de privilégier une souplesse et une mobilité éditoriale. » m’a-t-on expliqué. Chaque journaliste disposait d’un retour son et d’ordres indépendant. Un circuit de communication technique différent était installé pour chaque diffuseur.

Enfin, AMP/Visual TV a développé plusieurs système de repérage en temps réel des positions des motos. Ainsi les différentes chaines pouvaient savoir en direct où se trouvaient exactement chacune de leurs motos mais uniquement les leurs!

Les motos AMP / Visual TV pour France 2

Les moyens aériens :  
Lors du second tour, 3 avions bi-moteurs survolaient Paris pour relayer les images, le son et  les voies d’ordres.
Chaque avion était en liaison avec l’antenne d’émission/réception automatisée installée sur le toit de chaque diffuseur raccordée elle-même à chaque régie de réalisation.

Un avion relié à TF1, un second à France Télévisions et le troisième avion à Canal + et I>TELE via les Studios Rive Gauche, ceux qui accueillent Le Grand Journal et le Petit Journal.

Pourquoi un avion pour chaque diffuseur ?
Tout d’abord pour garantir une étanchéité totale au niveau éditorial entre chaque chaine cliente.

De plus, un avion était affecté à chaque diffuseur afin de se positionner parfaitement au-dessus de ses motos. Les avions étaient répartis dans l’espace aérien entre 4000 et 7000 m d’altitude.

En voici un :

Un avion relais utilisé par AMP / Visual TV – Présidentielle 2012

L’avion bimoteur relais répond à la législation aérienne pour le survol de Paris et dispose d’une autonomie de 6 à 8h avant ravitaillement.

Pourquoi ne pas avoir utilisé des hélicoptères ? « Ce travail en hélicoptère ne serait pas autorisé et l’autonomie des hélicoptères est inadaptée (2h30 maxi) ».

Par contre, lors du second tour, 4 hélicoptères ont été utilisés à Tulle, 2 pour France Télévisions, 2 pour Canal +. A chaque fois l’un d’entre eux était équipé d’une caméra gyrostabilisée sur boule Wescam, le second servait de relais.
« Le temps de retransmission et les secteurs survolés permettaient leur utilisation à Tulle. De plus il ne restait plus ce jour là d’avions homologués et pré-équipés pour effectuer un travail de qualité en respectant la législation. »

Les liaisons TVU :
TVU, TV Gluglu ? !!! Pas simple de se souvenir de ces initiales et pourtant ce système basé sur des transmissions 3G (bientôt 4G en France) a permis l’une des images les plus marquantes du premier tour. En effet, la séquence de visite du bureau de François Hollande à Tulle quelques minutes avant 20h sur France 2 a été réalisée grâce à ce système.

Le système TVU utilise plusieurs liaisons par téléphone portable et permet une très grande rapidité et souplesse. On peut ainsi aller dans des lieux non prévus au départ partout en France. « Il suffit d’appuyer sur le bouton on » pour lancer la liaison m’a-t-on dit !

On reconnait un cadreur équipé de liaison TVU à son sac à dos dans lequel se trouve tout son système. Lors du second tour, il y en avait 5 à Tulle et Paris.

Le fonctionnement du système dépend cependant de la capacité du réseau de téléphonie actuel. Chacun aura pu vérifier la qualité du réseau selon les régions en France. (Rappelez-vous son utilisation pendant le fil rouge à vélo du Téléthon). Par ailleurs, attention à la saturation de réseau. Pas sûr que le système soit adapté un 31 décembre à minuit sur les Champs Elysées, pas plus qu’il ne l’a été lors du rassemblement massif de la victoire à la Bastille.

Retour sur les cars-régie
– Aux 2 QG des deux candidats du second tour, AMP / Visual TV avait installé pour France Télévisions deux cars de taille moyenne choisis pour s’intégrer dans des plans de stationnement serrés. Le car H était installé au QG de Nicolas Sarkozy et le H2 au QG de François Hollande. 2 caméras en liaison HF sur chaque site.

Sachez par ailleurs que seule une liaison avait été installée entre chacun des cars et France Télévisions. Ainsi, c’était un responsable de production qui commutait (hors antenne) les images de la caméra qui intéressaient le réalisateur.

– 2 autres cars étaient positionnés dans Paris prêts à intervenir pour la fête de la victoire. Comme je vous l’avais déjà expliqué en direct sur Twitter, le parti pris avait été, dès le début d’après midi, d’aller « plutôt vers la Bastille… mais les équipements pouvaient bouger à tout moment »  Le début d’installation du car, des câbles et des caméras avait ainsi déjà commencé bien avant l’annonce des résultats il  est vrai assez attendus.

Le car 9 était destiné à  TF1, le car D à France 2.

Les cars régie AMP / Visual TV à la Bastille – Présidentielle 2012

« Mutualisation des équipes d’installation, des moyens mais totale privatisation éditoriale. Rien de ne transpirait de l’éditorial d’une chaine à l’autre. »

Les équipes techniques choisies ce soir là sur chaque site avaient déjà été « formées aux plus gros événements : 14 juillet, 11 novembre, voyages présidentielles, interventions du Président. »

Enfin, pour TF1, AMP / Visual TV avait installé une caméra supplémentaire sur le bâtiment Safran. Elle était destinée à filmer le grand écran installé sur la tour TF1 pour l’annonce des résultats.

Ces soirs là, le Groupe Canal + (Le Grand Journal et I>TELE) a utilisé les deux régies des Studios Rive Gauche. La régie 1 du plateau 3 celle du Grand Journal était utilisée pour la réalisation de l’émission par Renaud Le Van Kim par ailleurs producteur de l’émision.

Dans la régie du Grand Journal – Rive Gauche – Présidentielle 2012

La régie quotidiennement utilisée pour le Petit Journal était utilisée ces deux soirs là pour la réception des images des motos via l’avion et de l’hélico au dessus de Tulle lors du second tour et des images en provenance des cadreurs équipés de systèmes TVU. Cette régie envoyait ensuite les images à la régie du Grand Journal et de I>TELE.

Au total environ « 250 personnes de AMPVISUAL TV ont accompagné sur chaque tour les équipes éditoriales de nos clients. Nous avons déployé l’ensemble des technologies maîtrisées par notre entreprise pour répondre au besoin spécifiques de chacun. »

Un dernier chiffre encore : plus de 50 fréquences image et radio ont été utilisées pour le second tour.

La journée de passation de pouvoir :
Je vous renvoie à un précédent article dans lequel je vous présentais déjà les moyens techniques.

Quelques informations complémentaires : La production du signal international était organisée par TF1. Jérôme Revon a réalisé la passation de pouvoir à l’Elysée dans le car Enterprise alors que Gilles Amado a réalisé la cérémonie à la Mairie de Paris dans le car C.

Deux autres cars, les cars D et 9 étaient installés, le premier pour France 2, l’autre pour TF1. Chaque chaine avait fait installer plusieurs caméras privatives certaines en HF, certaines câblées pour des stand up.
Ces deux cars n’étaient cependant que des cars de transit.  En effet, pas de réalisateur dans les cars. Les images des différentes caméras étaient toutes envoyées en direct et en simultané via plusieurs liaisons satellite ou fibre dans les régies de TF1 ou France 2 où le réalisateur pouvait les commuter toutes et les intégrer dans sa réalisation globale.

Par ailleurs, même si TF1 était producteur du signal international aucune image isolée du car Enterprise n’était envoyée à TF1 pour enrichir son direct.

Le débat d’entre tour :

Je vous renvoie vers l’article déjà mis en ligne dans lequel Media un autre regard avait réussi à vous récupérer en exclusivité le plan de caméra officiel de la soirée. Merci d’ailleurs à ceux qui m’ont aidé à écrire cet article et pour leur confiance et leur soutien à Media un autre regard.

Et pour les Législatives?

Les dispositifs devraient être moins importants.

Sachez par ailleurs qu’une nouvelle génération d’avion devait faire son apparition en 2013, des avions pressurisés qui pourront monter bien plus haut et donc relayer une zone bien plus importante. (un cône plus large)

Pour terminer, voici une vidéo making of mise en ligne par le Groupe AMP/Visual TV :

Sur le site d’AMP /Visual TV vous pouvez aussi découvrir leur dispositif mis en place lors du Festival du Film de Cannes 2012.

Media(s) un autre regard est en sommeil. Les explications dans cet article Making of(f)!

La production TV qui inspire les autres formes de rencontres avec le public?  Retrouvez les nouvelles activités – Interventions, Conseil, formation… – de l’auteur sur Emmanuel Matt Accompagnement et sur les réseaux sociaux : Twitter @EmmanuelMatt et sur Facebook   

(Cliquez sur les photos pour les agrandir)






2 commentaires


  1. Thierry

    Bonjour Emmanuel,
    Très bien l’article.Sur les supports des motos HF,on voit 2 antennes supplémentaires.Est-ce des antennes qui étaient placées auparavant devant la moto ou ont-elles une nouvelle fonction?Bonne continuation,Thierry



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *