Genres

21 juin 2012

La Finale de Dance Street ce jeudi soir sur France Ô : La réalisation

La caméra lourde sur Dance Street II la Finale sur France Ô

Dance Street la Finale, saison 2, c’est ce soir en prime time sur France Ô depuis le Bataclan à Paris.

Une production 3ème oeil et une réalisation à 7 + 1 caméras de Julien Bloch pour cette émission spéciale qui est à la fois une émission de télé et un spectacle à capter.

De quoi compléter un premier article sur l’ambiance des répétitions et l’interview d’Audrey Chauveau.

Dance Street, c’est à la fois une émission de télévision produite par 3ème Oeil Productions mais aussi la captation d’un spectacle dans une salle, un décor naturel dédié à la musique live.

Cela se traduit à la fois dans le décor qui mais aussi et surtout dans la mise en scène et la réalisation.

Un décor adapté au concept de l’émission :

En effet, aux démonstrations et battles des groupes de danseurs, les crews, s’ajoutent la présence d’un jury de 3 personnes ainsi que les commentaires de Fred Musa et de ses invités.

Pour cela, comme toujours à la télévision, on créé des zones, des espaces dédiés.

Ainsi la scène du Bataclan reste dédiée principalement aux danseurs rejoints et lancés par Audrey Chauveau. Face à eux, les 3 membres de jury – Malika Benjelloun, Bruce Ykanji et Shurink’n installés derrière un desk au bout d’un proscenium, un prolongement de la scène installé spécialement pour l’émission.

Enfin, Fred Musa et ses invités ont pris place à Jardin dans la salle du Bataclan. Des invités plus spectateurs qu’acteurs.

Une réalisation au service du contenu de l’émission :

Ce qu’un producteur et un téléspectateur attendent d’un réalisateur c’est qu’il raconte tout ce qui se passe pendant l’émission et de la façon la plus claire et harmonieuse possible.

Julien Bloch, réalisateur de la soirée avait donc pour mission de nous montrer les talents des artistes sur scène face aux 3 jurés et de nous proposer les réactions de Fred Musa et de ses invités. Tout cela se passant donc dans trois zones dont deux face à face.

Julien Bloch n’avait donc pas qu’un unique axe caméras mais plusieurs dont deux opposés. Cela explique en partie qu’il ait privilégié des caméras épaules, très mobiles.

Repérons ses 7 caméras + 1. 7 caméras + 1 paluche installée sur près du set DJ.

Panoramique du Bataclan pendant les répétitions de la Finale de Dance Street II – France Ô

Sur ce panoramique vous apercevez au centre, le fond la scène avec en son prolongement le proscenium et la place des jurés. A gauche la table où Fred Musa reçoit ses invités.

Pour le filmer, une caméra épaule, la (7). Celle-ci est aussi utilisée pendant les live pour filmer la scène avec du public en amorce.

Ce panoramique vous montre aussi la grue ABC Crane de Transpagrip installée au balcon, la (6) et la seule caméra lourde, la (1).

La caméra lourde sur Dance Street II la Finale sur France Ô

Regardons d’un peu plus près la grue :

Grue ABC Crane Transpagrip équipée d’une tête Pee Pod

La grue ABC Crane est une grue très répandue, légère et maniable. La spécificité de celle-ci est l’ajout par les équipes de Transpagrip d’une tête de caméra de meilleure qualité, la Pee Pod. Cela implique aussi une commande différente. Je vous ai présenté la tête de caméra et la commande sur la photo précédente.

Comme souvent, la grue apporte de jolis et amples mouvements de rotation et de la hauteur.

Pour cette réalisation, Julien Bloch a ajouté une seconde caméra en hauteur et cette fois-ci dans l’axe principal face à la scène.

Voici cette caméra installée au Balcon la (2) :

La caméra de face plan large au Balcon du Bataclan – Dance Street II – France Ô

 Intéressons-nous aux autres caméras :

Répétitions de Malika Benjelloun & Bruce Ykanji – Finale de Dance Street 2 – France Ô

Sur cette photo, pendant les répétitions, vous pouvez repérer la paluche, une caméra épaule proche scène, la (4) ainsi qu’une caméra installée sur la scène cachée dans le décor, la (5). Cette caméra permet de filmer les artistes dans un axe opposé mais aussi et surtout de filmer le jury de face. On y retrouve Karim Boukerche, un cadreur que je vous ai souvent présenté équipé de l’un de ses steadicams.

Il reste une dernière caméra que je ne vous ai pas présentée, la (3), une autre caméra épaule, elle aussi proche et parfois sur la scène mais à Jardin.

Voici toutes ces caméras rassemblées sur ce plan de caméras officiel (mais corrigé!) :

Le plan de caméras de Dance Street La Finale sur France Ô

Bon ok, je me suis lâché sur les flèches !  Mais je m’explique :

– Les flèches rouges vous montrent les positions des caméras sur le plan

– Les flèches bleues vous montrent les changements de position des caméras entre cette version préparatoire du plan de caméras et la réalité après les répétitions. Ainsi la (5) est passée sur la scène en fond de décor et la numérotation des (3) et (4) a changé.

Et voici le tout rassemblé sur le monitoring en régie :

Dans le car régie 728 Euro Media France pendant le tournage de la Finale de Dance Street II sur France Ô

Au cadre : Sébastien Amaury, Justin Beynon, Sylvain Robineau, Soraya Laouici, Izvoren Depuiset, Karim Boukerche et, à la grue, Fred De Barros

Enfin, d’après mes informations, un cadreur (Eriola Yanhoui) était aussi présent en coulisses avec une caméras ENG. Comment ses images seront insérées dans la réalisation finale après montage?  A découvrir aussi ce jeudi soir sur France Ô…


Media(s) un autre regard est désormais en sommeil. Les explications dans cet article Making of(f)!

Vous pouvez cependant continuer à suivre les commentaires sur l’actu TV sur le fil Twitter et sur mon compte personnel : @Emmanuelmatt

(Cliquez sur les photos pour les agrandir)






0 commentaire


Soyez le premier à déposer un commentaire!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *