Dictionnaire! & technologies

2 août 2012

Nouveau, Nus & Culottés sur France 5, la réalisation au baluchon !

Plus d'articles par »
Ecrit par : Emmanuel Matt
Mots-clés : , , , , , ,
Pendant le tournage de Nus & Culottés - Bonne Pioche - France 5

Quand on demandait à Marlyn Monroe ce qu’elle portait la nuit, elle répondait : « Mais… N°5 de Chanel, bien sûr ! » Et bien Nans et Mouts, les jeunes protagonistes de Nus & Culottés pourraient répondre qu’en début de chaque épisode sur « Channel 5″, ils ne portent qu’une caméra et un baluchon !

Mais pas n’importe quel baluchon, un baluchon équipé de 2 caméras, de 2 micros, d’un système d’enregistrement et de sauvegarde. Un système développé par Horus pour Bonne Pioche et France 5.

« Est-il possible de partir en quête d’un rêve en commençant son voyage sans le moindre bien matériel et avec, pour seul espoir de réussite, la solidarité des personnes rencontrées en chemin ? Nans et Mouts ont tenté l’expérience… » ainsi présente France 5 le concept de Nus & Culottés, une série de 6 émissions incarnées par deux jeunes ingénieurs sympas, passionnés de voyage tous les jeudis soir à 20h35.

Autrement dit : « Partir nus d’un lieu pour rejoindre une destination à plusieurs centaines de kilomètres, c’est le défi culotté que se sont lancé Nans et Mouts ».

Nans (… Thomassey) & Mouts (Guillaument Mouton) ont pour objectif la Hollande, les Alpes, l’Angleterre, la Corse, l’Auvergne et le Maroc lors des 6 épisodes de cette premières saison (disponible aussi en DVD le 5 septembre).

Pour vivre et nous faire vivre leurs aventures, leurs parcours et leurs rencontres, ils sont partis seuls et uniquement avec une caméra et un baluchon équipé de 2 caméras conçu pour l’occasion.

Les feuilles de vigne à l’image au début de chacune de leur aventure ne sont pas fournies avec le pack de voyage. C’est la partie (minime) du travail de Charlène Gravel monteuse et coréalisatrice de la série.

Mouts et Nans et leur équipement de tournage – Nus & Culottés

Mouts à gauche avec le baluchon équipé de 2 caméras (Toute ressemblance avec Asterix…!) et à droite Nans et la caméra de poing Sony CX 700 équipée d’un indispensable pied Gorillapod qui permet de la fixer partout!

Nans et Mouts ont eu l’idée de Nus & Culottés en août 2010. Ils sont partis pour un parcours test en septembre. Ils ont montré le résultat à Bonne Pioche en octobre et à France 5 en février 2011. Le tournage du premier épisode commençait en avril 2011.

Seul Nans avait déjà un peu d’expérience dans la réalisation pour avoir aidé un réalisateur sur un film. Tous les deux ont cependant très vite appris les bases d’un tournage et, si j’en crois Horus, société chargée de leur créer le baluchon de tournage, ils avaient déjà une idée bien précise de ce qu’ils souhaitaient ou ne voulaient pas en terme d’équipement.

Quand Nans et Mouts embarquent dans leurs bagages une charmante nouvelle rencontre

Le baluchon : 

Bonne Pioche a fait une nouvelle fois appel à Horus vidéo pour la création du baluchon. C’était déjà cette même société qui avait créé le dispositif de J’irai dormir chez vous incarnée par Antoine de Maximy, une autre production Bonne Pioche.

Les caméras d’Antoine de Maximy ont été fabriquées par Horus spécialement pour l’émission. (les caméras de Horus)

Pour le baluchon de Nus & Culottés, le choix a été différent, Horus a été chargé de concevoir le système en adaptant deux caméras Sony existantes, des Sony HXR MC1P. L’une des caméras au bout du bras est orientée vers le porteur du baluchon et est réglée en manuel alors que la seconde caméra, installée au milieu du bras est orientée vers l’interlocuteur. La mise au point est alors automatique. Avec ces deux caméras on obtient le champ /contrechamp.

Horus a ajouté à chaque caméra un petit micro capsule Sanken adapté sur une carte son maison.

Les enregistrements ont été réalisés sur carte mémory stick.

Le bras a aussi été équipé d’une petite télécommande, un petit switch qui permet de déclencher l’enregistrement simultané des deux caméras. Un système de led rouge (comme un tally sur une caméra) indique si l’enregistrement était bien en cours et prévient de la fin des batteries.

Dans le baluchon on y trouve les enregistreurs (avec écrans de visualisation) mais aussi des disques durs Lacie pour les copies de sauvegardes des cartes qu’il fallait vider régulièrement, des batteries, du gaffer, un pied Gorillapod de secours, des chargeurs et multiprises.

Le second de la bande portait auussi un petit baluchon voyageur avec de l’eau.

Mouts et le baluchon de réalisation

Sur cette photo vous apercevez l’une des deux caméras qui filme les interlocuteurs des deux voyageurs, une caméra équipée par Horus d’un petit niveau à bulle pour ne pas « débuller » l’image. Au dessus du bras la télécommande. A l’arrière on aperçoit la descente de câbles vers le baluchon.

Des fermetures éclair sont installées sur le coté du baluchon pour accéder aux petits écrans de visionnage en cas de nécessité.

Le système ne permet pas de réaliser des zooms mais des optiques grand angle Sony avaient été posées sur les caméras.

Ces caméras ne sont pas destinées au départ à des utilisations en extérieur. Les techniciens d’Horus ont démonté totalement la tête de caméra (pour l’adaptation audio) et on remonté le tout de façon étanche avec pose de joint quand cela était nécessaire.

Nans et Mouts avaient envisagé quelque astuces supplémentaires dont une transformation du bâton en bâton télescopique rétractable mais cela ne s’est pas avéré nécessaire. L’idée d’une pointe à visser sur le baton pour le planter à la verticale dans le sol a été finalement abandonnée car il est difficile de planter une pointe en ville sur le trottoir ou la route!

Au final le baluchon pesait déjà 3kg. C’était déjà bien assez à porter même en alternant à deux!

Horus développe par contre ses propres têtes de caméras MK2 qui sont particulièrement adaptées aux sports extrêmes. Elles n’étaient pas nécessaires ( et probablement au dessus du budget) pour les aventures de Nans et Mouts.

L’utilisation du baluchon : 

La conception technologique du baluchon a donc été pensée pour être simple d’utilisation. Les deux aventuriers culottés ont tout de même dû prendre certaines habitudes.

Ils ont appris à se positionner correctement face à leurs interlocuteurs pour le son et l’image en déportant parfois un peu le bâton vers l’extérieur, à baisser la caméra comme on baisse les yeux. Ils ont appris à positionner la caméra poing pour réaliser en complément des plans larges de la situation. Ils n’ont eu qu’une semaine d’entrainement avant le premier tournage.

Pendant le tournage de Nus & Culottés – Bonne Pioche – France 5

Ils ont aussi intégré les bases de la réalisation en tournant régulièrement des plans de coupe, en installant parfois la caméra main pour des plans larges spécialement tournés pour illustrer la séquence en cours.

Chaque épisode a été tourné en plusieurs semaines. Ils ont donc appris à tourner utile. Au départ ils tournaient tout le temps, pour ne rien manquer, ne rien rater. Avec l’expérience ils ont appris à sentir les moments où il allait se passer quelque chose. Ils avaient par exemple pris l’habitude de se faire de petits signes pour faire savoir à l’autre que les caméras étaient lancées. Ils ont aussi bien appris à préparer pour l’image leur entrée, leurs premiers contacts avec de nouveaux personnages tout autant qu’ils appris à arrêter de tourner quand ils savaient qu’ils avaient « leur séquence, leur personnage ».

Au final il y avait tout de même plus de 80 heures de rushs par aventure.

Leur but était de partir le plus léger possible, d’être les plus autonomes, il leur a donc fallu « se réapproprier la technique ».

Leur baluchon leur a aussi facilité le premier contact. En effet les gens ne devinaient pas qu’il s’agissait d’une caméra. Certains ont parfois tout d’abord pensé qu’il s’agissait d’une canne à pêche avant d’être intrigués par ce baluchon caméras et de parfois apprendre à l’utiliser.

Nans et Mouts ont alors fait preuve de pédagogie :

La réalisation au baluchon, les rencontres de Nans et Mouts et leur personnalité à découvrir tous les jeudis soir à 20h35 sur France 5 (#NetC)


Media(s) un autre regard est désormais en sommeil. Les explications dans cet article Making of(f)!

Vous pouvez cependant continuer à suivre les commentaires sur l’actu TV sur le fil Twitter et sur mon compte personnel : @Emmanuelmatt

(Cliquez sur les photos pour les agrandir)






9 commentaires


  1. Benoitou

    J’ai adoré la première émission et votre article est super intéressant. On comprend mieux comme ça a été tourné. Merci;)


  2. Fly

    Attention petite coquille :
    « Nans à gauche avec le baluchon équipé de 2 caméras (Toute ressemblance avec Asterix…!) et à droite Mouts et la caméra de poing Sony CX 700″
    C’est l’inverse, c’est Mouts à gauche avec le baluchon et Nans à droite.


    • C’est le syndrome Bataille et Fontaine… Toujours à deux à l’antenne, dès qu’ils sont séparés on ne sait plus qui est qui!

      Mais bien vu! J’avais pourtant fait attention à cela… Je corrige. Merci


  3. Fly

    « Seul Nans avait déjà un peu d’expérience dans la réalisation pour avoir aidé un réalisateur sur un film »
    Il me semble que c’était Mouts plutôt. (à confirmer)

    Dans le titre de la 2eme image, petite coquille : « Quand Nants et Mouts », il y a un ‘t’ en trop pour Nans.


    • Fly

      Information prise à la source : Nans a suivi un module d’ouverture en réalisation pendant ses études et Mouts a été assistant réalisateur pendant quelques mois sur la série documentaire « Martin autour du monde ».

      Voila voila, merci pour les corrections déjà faites !


  4. Gemme

    Merci pour les détails, j,adore ces films si drôles, sincères et …. Souvent émouvant,
    Mais je ne les ai pas tous vus, sur quel site les retrouver pour pouvoir les visionner ?


  5. dirig serge

    Merci les gars ce n’est que du bonheur,si vous passez dans le Berry,à Orval je serais dès plus heureux de vous accueillir et pouvoir converser avec vous,continuez dans cet esprit ce n’est que du bonheur de voir vos aventures
    bien à vous et bon vent
    Serge


  6. Sébastien.R

    Un article vraiment très intéressant qui nous permet de vraiment mieux connaitre le tournage et découvrir à quelle point l’émission est vraiment géniale et que c’est du bonheur de suivre leurs aventures!!! merci à vous



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>