Dictionnaire! & technologies

23 août 2012

Une régie Trafic : Présentation de celle de France 24

« Ici c’est le hall de gare et les trains arrivent et partent toujours à l’heure ! » Au Trafic à France 24 les trains (duplex par satellite, fibre, IPTV, Skype…) doivent en plus arriver en 3 langues : anglais, français et arabe. Présentation de ce lieu important d’une chaine d’information en continu.

C’est par cette image de Hall de Gare que Laurianne Coutant, responsable du Trafic à France 24 a bien voulu commencer sa présentation.

On ne dit pas « Régie Trafic » mais « Trafic » à France 24 pour ne pas la confondre avec les 5 autres régies de la chaine et ses 3 canaux de diffusion en français, anglais et arabe.

Des régies trafic on en trouve aussi dans les autres chaines d’information ainsi que dans les rédactions nationales des chaines principales. C’est le lieu où arrivent toutes les sources extérieures, principalement des duplex en direct depuis le monde entier, des duplex avec des correspondants en position Stand up ou des invités et témoins.

Particularité à France 24, les fils images des agences de presse ne sont pas récupérées au Trafic mais directement par les rédactions des 3 chaines France 24 qui sélectionnent et enregistrent les informations qui les intéressent.

J’avais été particulièrement impressionné par ce lieu lors de mon passage le soir du second tour de la Présidentielle. Les écrans étaient tous occupés, des dizaines de duplexs en cours ou à venir. L’équipe était au grand complet et tout le monde parlait de tous les cotés souvent en anglais, et pourtant tout cela semblait parfaitement maîtrisé.

Au Trafic, à France 24

Sur ce panoramique, nous voici dans ce lieu de trafic un soir d’été à 18h00. Franchement plus calme, le bon moment pour comprendre son fonctionnement.

Dans les 3 dalles encadrées de rouge, les arrivées de signaux gérées par un binôme, l’opérateur trafic, un poste plus orienté technique et, à ses cotés, le ou plutôt ce soir là la chef de production.

A leurs cotés un technicien chargé des acquisitions. Son rôle, enregistrer la quasi totalité des duplex sur Avid via les Airspeed. (Les écrans de contrôle des enregistrements dans la dalle encadrée de jaune). Enfin à droite, la zone Ingest, les magnétos pour les quelques numérisations à partir de cartes P2 (tournage de sujets) ou de programmes produits à l’extérieur et livrés sur K7.

On y trouve aussi un monitoring avec notamment le contrôle des 3 départs des chaines de France 24. On y contrôle ainsi la distribution de France 24 pour agir en cas de souci.

A partir du Trafic, l’ensemble des duplex sont mis à disposition dans les régies de direct et enregistrés sur serveur commun accessible par toute la rédaction via des postes Avid. Le serveur est purgé au quotidien par un Media Manager.

Les flux récupérés au Trafic de France 24 :
Le trafic peut recevoir simultanément jusqu’à 20 signaux par satellite et 15 par fibre.

Certaines fibres sont fixes. Ainsi France 24 est connectée en fibre avec l’Assemblée nationale mais aussi avec l’Elysée. Une autre fibre provient du NYSE (la bourse à New York), 3 autres du Serte à Paris.

France 24 utilise aussi beaucoup les images des Pools France 2 et TF1 mais aussi de RFO et Eurosport, ces images tournées par une chaîne et mises à disposition des autres chaines.

En complément, France 24 travaille de plus en plus souvent via des liaisons IP. C’est le logicel Clip Way qui est utilisé avec certains correspondants étrangers. Avec une connexion très haut débit, cela fonctionne très bien m’a-t-on expliqué et pour beaucoup moins cher qu’une liaison Satellite.

A propos de réduction des coûts, France 24 utilise aussi le système Live U utilisé pour des duplex image transmis via plusieurs lignes téléphoniques 3G GSM.

Enfin, moins cher encore, les liaisons téléphoniques mais aussi Skype. Les liaisons Skype ont notamment fait leur apparition sur les antennes après l’explosion à Fukushima au Japon. Ces liaisons sont aussi utiles pour couvrir des guerres comme celle en Syrie actuellement.

D’ailleurs au moment de mon passage un duplex via Skype depuis l’étranger était en préparation. La préoccupation de la rédactrice en chef était alors que l’interlocuteur se tienne droit pour qu’il n’y ait pas trop d’air à l’image au dessus de sa tête !

A la chef de production d’expliquer cela à cette personne à l’autre bout du monde. “Hello Sir, can you hear me… Can you make sure your head stay straight so we don’t have a lot of space above? Thank You very much”

Le duo Opérateur trafic, chef de production au Trafic France 24

Comment s’organise la préparation et la gestion des duplex ?

Cela commence au cœur de chacune des trois rédactions où « le rédacteur en chef impulse l’ordre ». Une cellule booking production y lance les réservations auprès des différents prestataires payants pour les liaisons satellite ou fibre.

Les liaisons fibre sont privilégiées mais le satellite reste indispensable avec certains pays.

Tout cela est géré sur un système Filemaker créé sur mesure auquel la rédaction arabe a donné le nom de Noria(Précision d’un lecteur de France 24 : La base du système est Filemaker, mais c’est avant tout le progiciel Teamium News développé par la société SoftVallee qui a permis en de mettre en place cette organisation. Par ailleurs, le nom Noria a été choisi pour sa consonance arabophone mais pas par la rédaction arabophone. Il est en fait l’idée d’un membre de la rédaction de France 24 suite à un concours lancé au cœur de la rédaction). 

Le « duo de choc » au Trafic prend alors le relais pour organiser concrètement les duplex commandés. Ils accèdent alors au même logiciel et suivent l’évolution des commandes passées par la cellule booking auprès des prestataires. Il faut savoir que ce logiciel contient toutes les informations concernant un duplex : les informations techniques (synopsis satellitaire…), les coordonnées de prestataires et correspondants, et les coûts.

Ainsi, les bons de commande émis par l’équipe de production en rédaction sont aussi gérés par ce logiciel.

De cette façon, au trafic, il est possible de vérifier où en sont les prochains duplex. Quand il ne s’agit que d’appels téléphoniques ou de liaisons Skype l’ensemble sera réalisé depuis le Trafic. Quand il s’agit de liaisons satellitaires il faut s’assurer que le bon de commande est bien passé chez le prestataire, qu’il est validé etc. Le logiciel indique avec des codes couleur l’état d’avancement de la prestation.

Le logiciel est commun, ce qui n’interdit par le contact humain avec des distributions papier au Trafic des informations concernant les duplex à venir des différents journaux et émissions et des discussions entre rédaction et trafic pour que les duplex se passent au mieux.

Concrètement, au moment de lancer les duplex, le travail se fait à deux entre l’opérateur trafic et le chef de production. Ce dernier est d’ailleurs censé pouvoir assurer et organiser si nécessaire un duplex en pleine nuit alors que l’opérateur trafic n’est plus présent, si l’actualité le nécessite.

Le logiciel a été conçu pour lancer tout le processus de duplex depuis le Trafic jusqu’à la validation financière assurée par la chef de production.

L’écran de suivi des duplex au Trafic France 24

(A gauche, le formulaire de création d’un duplex, à droite le suivi des duplex en préparation : Un duplex depuis l’Afganistan, une liaison téléphone avec l’Iran, puis deux Skype Vidéo avec Israel et les Etats-Unis.)

Que se passe-t-il quand il y a de nombreux duplex au même moment sur les 3 chaines ?
Une question d’organisation me dit-on (et du calme!). Il s’agit alors de se partager les duplex. Toi les Skype, moi les fibres… tu prends les premiers, j’attaque par la fin de la liste…

Se partager les duplex et les anticiper autant que possible tout en restant courtois avec les intervenants dont le premier contact avec France 24 au moment du duplex est celui avec les équipes du Trafic !

Il faut alors aussi savoir attribuer les duplex aux bonnes régies, tel duplex pour France 24 en langue arabe, tel autre pour la version anglaise et, dans l’autre sens, renvoyer à l’autre bout du monde le fameux son N-1 (voir les JO 2012) c’est-à-dire permettre au correspondant ou à l’invité à l’étranger (ou en France) d’entendre ce qui se dit en plateau, entendre le journaliste qui va lui poser des questions.

Dans certains cas, par souci d’économie et de mutualisation des moyens, un même faisceau satellite de 15 minutes peut-être utilisé par deux chaines France 24 pour le journal. Ainsi, à la même position stand up dans tel ou tel pays, l’édition française ouvre le journal avec un duplex avec son journaliste de langue française sur place. Puis, le temps de laisser la place à un journaliste en langue arabe et d’affecter le signal à la régie de France 24 arabe, cette chaine peut réaliser un duplex en fin de journal avec son journaliste.

Lire aussi  : Les autres articles sur France 24 (Les dispositifs de la Présidentielle et des Législatives)


Media(s) un autre regard est en sommeil. Les explications dans cet article Making of(f)!

La production TV qui inspire les autres formes de rencontres avec le public?  Retrouvez les nouvelles activités – Interventions, Conseil, formation… – de l’auteur sur Emmanuel Matt Accompagnement et sur les réseaux sociaux : Twitter @EmmanuelMatt et sur Facebook   

(Cliquez sur les photos pour les agrandir)






One commentaire


  1. Edouard

    A iTélé la régie TRAFFIC s’appelle le NODAL mais le rôle (et le fonctionnement INGEST compris) est rigoureusement le même !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *