Genres

3 septembre 2012

Roumanoff et les garçons sur France 2 le 17/09 Interview de Philippe Thuillier, le producteur

C’est l’un des programmes les plus attendus de la rentrée : Dès le 17 septembre, Roumanoff et les garçons en quotidienne à 19h45 juste avant la météo nouvelle version. Sept minutes qui vont dynamiser l’audience du 20h?

Anne Roumanoff sera Carla, Valérie, Eva… Elle sera accompagnée de ses « garçons ». Voici d’ailleurs comment elle les présentait lors d’une interview proposée par France 2 :

Anne Roumanoff : « Willy Rovelli, Donel Jack’sman, Frédérick Sigrist, Dany Mauro, Chris Deslandes, Damien Lecamp et Johann Roques [] seront présents en alternance. Ils seront non seulement sur le plateau mais joueront aussi dans les sketchs, où ils seront rejoints par d’autres comédiens comme Yann Stotz, Cécile Giroud, Nadège Beausson-Diagne, Michel Vivacqua et Vincent Roca. J’espère bien que grâce à l’émission, tous ces gens de talent vont enfin accéder à la notoriété qu’ils méritent. »

Philippe Thuiller, co-producteur de l’émission nous en dit plus sur cette nouveauté sur France 2.

Philippe Thuillier, que va-t-on voir dans Roumanoff et les garçons dès le 17 septembre avant le 20h sur France 2, comment sera organisé l’émission ?
Philippe Thuillier : L’émission commencera à chaque fois par un stand up d’Anne Roumanoff en plateau. On la retrouve ensuite en plateau avec 3 chroniqueurs pour une première salve de brèves sur l’actualité du jour suivie d’un magnéto. Retour en plateau avec d’autres brèves suivies de deux magnétos et du dessin d’Alex. Le tout dure 7 minutes.

Qu’y aura-t-il dans ces magnétos ?
P. T. : On va y retrouver des fausses pubs, des parodies d’émissions et de séries et de sketchs, le tout tourné sur fond vert.

Pourquoi ce choix de tournage sur fond vert ?
P. T. : Lors du pilote de l’émission proposé à France 2, nous avons tourné 20 sketchs dont 1 micro-trottoir. Tous les sketchs (sur fond vert) ont été validés sauf celui-là. Anne avait aussi envie au départ de caméras cachées mais je l’ai convaincu de ne pas nous disperser avec différents formats, de commencer par nous créer une identité. La chaine avait d’ailleurs aussi plutôt envie de voir Anne jouer avec les autres comédiens dans un décor coloré.

Philippe Thuillier dans la régie de Roumanoff et les garçons – France 2

Comment ce nouveau programme court est arrivé sur France 2 ?
P. T. : C’est Philippe Vilamitjana (Directeur adjoint de France 2) qui a souhaité faire venir Anne Roumanoff à France 2 et l’appelé. Anne a tout d’abord dit non car elle ne voulait pas faire Radio Bistrot au quotidien.

Dans la foulée elle m’a appelé et demandé ce que j’en pensais. On s’est retrouvé sur le Newshow (qu’il co-produit avec KM) et je lui ai répondu que cela me paraissait jouable.

On s’en ai parlé un lundi, le mercredi on était dans le bureau de Philippe Vilamitjana et le lundi suivant on tournait le premier sketch.

La partie budget a été réglée aussi vite ?
P. T. : France 2 avait très envie de ce programme !

Le tournage sur fond vert permet aussi d’ailleurs de réduire les coûts de production. Comment avez-vous organisé tout le planning de production ?
P. T. : Nous allons tourner les parties plateau des 5 émissions de la semaine le lundi. Nous tournerons dans la foulée mais sur fond vert 10 sketchs. Pour le moment, pour des raisons pratiques nous tournons les sketchs sur fond vert à Centreville (non loin des bureaux de production) mais d’ici quelques semaines nous les tournerons sur le même plateau que celui du décor, au Palais des Congrès à Paris.

Comme nous avons besoin de 20 sketchs par semaine, nous en tournerons encore 10 sketchs le jeudi. Nous profiterons alors de cette journée de tournage pour parfois réactualiser le stand up d’Anne si l’actualité le nécessite.

(Le décor du plateau étant installé pour toute la période, le fond vert toujours en place, la production a la possibilité de tourner à nouveau dès le mercredi si l’actualité le nécessite. Autre astuce de production, des lancements à blanc (des plateaux neutres) pourront être enregistrés le lundi. Ils permettront d’insérer si nécessaire une séquence réalisée, montée et commentée à chaud par Anne Roumanoff en voix off,  même le jour de la diffusion s’il le faut.)

Anne Roumanoff et ses garçons dans le décor de l’émission ©Pierre-Olivier/CL2P/FTV

Vous prenez actuellement de l’avance en tournant déjà de nombreux sketchs ?
P. T. : Effectivement, nous tournons cet après-midi quatre parodies de Scènes de Ménages, deux chez Carla Bruni et Nicolas Sarkozy (interprété Michel Vivacqua), une séquence Scènes de ménages Valérie Trierweiller / François Hollande (interprété par Frédéric Sigrist) et une autre chez Audrey Pulvar / Arnaud Montebourg (interprété par Dany Morau). Anne interprète Carla Bruni et Valérie Trierweiller mais c’est Nadège Beausson-Diagne qui jouera le rôle d’Audrey Pulvar.

Vous avez d’ailleurs poussé assez loin le travail de maquillage coiffure?
P. T. : Nous avons effectivement fait appel à Brigitte Delouis et à son équipe qui a longtemps grimé Patrick Sébastien dans ces programmes. Pour jouer Carla, Anne Roumanoff porte un faux nez. (Michel Vivacqua porte aussi de fausses oreilles pour jouer Nicolas Sarkozy).

Les sketchs seront surtout axés sur la politique ?
P. T. : Majoritairement mais pas uniquement. Nous allons par exemple tourner des sketchs sur Justin Bieber, réaliser d’autres parodies d’émissions comme Koh-lanta ou Là ou je t’emmenerai… (Carla Bruni nous emmènera au supermarché, Riberi dans une librairie…)
Nous allons aussi réaliser de fausses pubs dont l’une pour la marque de lessive Bleu Marine !

Benjamin Lehrer est ce jour le réalisateur des parodies de Scènes de Ménages, sera-t-il le seul ?
P. T. : On travaille avec quatre réalisateurs dont Benjamin Lehrer sur tout ce qui est jeu d’acteur. Il est très directeur d’acteur.

On a un réalisateur plus graphiste (Paul Henri Rouget) pour des pubs, des bandes annonces de films avec la bande. Julien Israel réalisera des fausses pubs et Gil Galliot, metteur en scène de théâtre, des sketchs monocam comme « L’abribus », 2 jeunes de banlieue qui revisitent l’actualité.

Vous avez lancé des formats de sketchs récurrents ? De quoi faciliter l’organisation de la production ?
P. T. : Oui, on travaille comme pour un magazine. Il nous faut tant de Scènes de ménages, des « Abris Bus… On en met en boite plusieurs dans une journée et on les dispatche en diffusion.

Anne Roumanoff partira en tournée en janvier, les émissions s’arrêteront alors ? (Anne (Rouge)manoff !! au Théâtre du Palais-Royal jusqu’au 6 janvier 2013.)
P. T. : Nous avons signé pour 80 émissions ferme. S’il devait y avoir une suite, elle se fera après son retour de tournée.

Nous avons parlé des 4 réalisateurs (Pascal Rétif réalise par ailleurs la partie plateau). Qu’en est-il des auteurs ?
P. T. : Il y en a 18 et c’est personnellement la plus grande équipe d’auteurs que j’ai connue. Ils ont été choisis par Anne et Philippe Vaillant, son mari et co-producteur de l’émission qui s’occupent du pool d’auteurs sur ce programme.

Pendant tout l’été, elle a été à Montréal pour un festival d’humour puis en Province pour rôder son spectacle et, depuis le 2 août  elle est à Paris. En même temps, dès que cela s’est sût qu’elle allait animer cette émission, elle a reçu de nombreuses propositions d’auteurs.
Elle a reçu de nombreux appels et été arrosée de mails. Et donc elle m’a aussi arrosé de mails !

Comment s’organise cette co-production ?
P. T. : Avec Anne, c’est un échange permanent. Elle est responsable des textes, du choix des comédiens. Je n’ai pas rencontré plus bosseuse qu’elle. Elle est totalement impliquée dans le programme. Je m’occupe plus particulièrement de la partie habillage, post-production pour faire quelque chose de joli et de moderne. Je lui montre le travail fini, elle demande des modifications ou pas et le sketch est mis en diffusion. C’est comme cela que nous avons fonctionné pour le pilote et cela a plutôt très bien marché.

Philippe Thuillier (de dos) sur le plateau des sketchs de Roumanoff & les garçons / France 2

Vous nous expliquiez qu’elle vous avait appelé dès son premier contact avec France 2 ? Pourquoi ? Vous n’aviez pas encore produit ce genre de format ?
P.T. : C’est vrai, je n’ai jamais, jamais, jamais produit ce type de format. Mais cela fait partie des hasards de ce métier, le hasard des belles rencontres.

A ADL TV, on avait réalisé un documentaire sur elle sur France 3. On avait pris le risque de faire quelque chose de plutôt intimiste, de parler de la femme. On a adoré faire ce documentaire. Il nous tenait à cœur. La relation de confiance a commencé là.

J’apprécie le regard de Philippe Vaillant. Il a un sens du public assez incroyable. J’ai apprécié son regard sur les premiers magnétos. Est-ce que les téléspectateurs vont comprendre cela, est-ce que ce détail ne va perturber le jeu des acteurs ? …

Comment allez-vous éviter les redondances de textes entre la radio le matin (Europe 1) et la télévision le soir ?
P. T. : S’il y a un risque, c’est sur les brèves mais nous ne travaillons pas avec les mêmes auteurs. Et puis parfois si elle souhaite réutiliser un bon mot, pourquoi pas. On fera attention de manière générale aux redites.

Vous avez aussi coproduit le Newshow sur Canal +. Va-t-on le revoir prochainement sur Canal + ?
P. T. : Effectivement Il reviendra par salves mais je ne peux pas encore dire quand. Canal + ne l’a pas encore annoncé. Mais oui, on nous a demandé de ne surtout pas démolir le décor !

Les deux animateurs successifs du Newshow ont une actualité télé importante cette année : Comment voyez-vous l’arrivée d’Arianne Massenet aux commandes de la Matinale ?
P. T. : Cela va être un changement total pour elle. Maïtena (Biraben) avait eu besoin de plusieurs mois d’adaptation pour trouver le bon rythme. Arianne sait que c’est un très gros enjeu pour elle. Elle va se donner à fond.

Bruce Toussaint revient à la télévision, sur France 2 en hebdo … 
P. T. : Je suis ravi d’autant plus qu’il est aussi le partenaire d’Anne le matin à Europe 1. On est entre amis !

Certains ont dit qu’il n’aurait pas du revenir aussi vite à la télévision ?
P. T. : Je pense qu’il va faire quelque chose qui va lui ressembler car il est pour la première fois coproducteur (Une coproduction BTP / 3ème Œil Productions) Il a de nombreuses idées et c’est donc bien qu’il coproduise car cela lui donnera du poids dans le choix du contenu du programme.

Merci à Philippe Thuillier et à ses équipes pour leur accueil.

A suivre dans les prochains jours, les coulisses des premiers tournages de sketchs : Un Scènes de Ménages entre Carla et Nicolas!

Tournage d’une « Scènes de ménages Carla & Nicolas » – Roumanoff et les garçons sur France 2


Media(s) un autre regard est en sommeil. Les explications dans cet article Making of(f)!

La production TV qui inspire les autres formes de rencontres avec le public?  Retrouvez les nouvelles activités – Interventions, Conseil, formation… – de l’auteur sur Emmanuel Matt Accompagnement et sur les réseaux sociaux : Twitter @EmmanuelMatt et sur Facebook   

(Cliquez sur les photos pour les agrandir)






3 commentaires


  1. valentin fernandez jordan

    cela fait cheap show un peu


  2. ronin

    bravo à Cécile et Yann !!!



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *