Genres

4 septembre 2012

Transporteur la série : Episode 3 : Les coulisses du tournage d’une scène à Paris

Plus d'articles par »
Ecrit par : Emmanuel Matt
Étiquettes : , , , , , ,
Transporteur la série, tournage à 2 caméras Arri Alexa / Atlantic Productions

Un tournage à 2 caméras, plusieurs axes et valeurs de plan. Plus de 80 personnes en place pour une nuit de tournage à Paris. Ambiance dans les coulisses de Transporteur – la série, une production Atlantique Productions en diffusion prochainement sur M6.

Quand on assiste de loin pour la première fois au tournage d’une fiction aussi importante que Transporteur – la série, la première réaction est : Que font tous ces gens ? Ces gens qui ont l’air d’attendre, de ne rien faire pendant que cela tourne, ou que se prépare la prochaine séquence.

Et pourtant tous ceux qui sont présents sur le tournage ont bien un rôle à jouer mais pas tous en même temps ni au même moment. Ils sont indispensables à un moment ou à un autre du tournage, chacun dans leur domaine.

La maquilleuse a maquillé les comédiens avant qu’ils n’arrivent sur le plateau. Elle est désormais sur le lieu du tournage de la scène, prête à « bondir » si tel ou tel acteur a besoin d’un raccord. Et quand cela se présente on compte sur elle pour qu’elle réagisse vite, le fasse d’ailleurs avant même qu’on le lui demande, qu’elle profite d’une mise en place technique avant la prise suivante.

Il en est de même par exemple pour un technicien lumière. Sur les consignes du chef opérateur, il a déjà installé les projecteurs pour la séquence en cours, il est prêt à intervenir s’il faut modifier quelque chose mais dès que la lumière est en place, il ne peut qu’attendre la fin de la scène pour continuer son travail. Parfois il peut commencer à préparer ailleurs le matériel pour une prochaine scène…

Il y a bien sûr aussi aussi des postes multitâches dont la prod et la régie dont les équipes trouvent toujours quelque chose à faire! (En fait, il y a toujours quelqu’un pour leur trouver quelque chose à faire! Souvenirs! )

Sur le tournage de Transporteur (Transporter) avec Chris Vance

Le tournage devait démarrer à 19h, si j’en crois la feuille de service que je vous ai présentée dans un précédent article. En réalité, il démarrera peu avant 20h.

Et pourtant il s’arrêtera déjà moins d’une heure plus tard pour le dîner! C’est rapide, c’est vrai mais justifié.

Tout d’abord car il s’agit ensuite de poursuivre le tournage jusqu’à 4h (Le tournage terminera finalement un peu plus tôt) mais surtout car la première scène à tourner se déroule de jour alors que les 3 suivantes se déroulent de nuit. La coupure dîner de 20h30 permet de laisser tomber la nuit en ce jour d’août.

La première séquence à tourner s’intitule « Frank’s an asshole » (Toujours désolé pour les yeux chastes)

Chris Vance (Franck), le personnage principal est accompagné de Moon Dailly (Trina). Ils se garent et s’engueulent avant de sortir du véhicule. Enfin, voilà, vu de l’extérieur ce que j’ai compris de la première scène à tourner!

La voici résumée en images :

making gif

Ce Gif vous permet de découvrir l’entrée de champ de la voiture puis le déplacement extérieur des personnages.

Brad Turner, le réalisateur a pour mission de réaliser cette scène de manière à la rendre la plus claire possible pour les téléspecateurs et la plus riche en terme de mise en image.

Et cela passe par différentes valeurs de plans et différents axes caméras.

Et c’est là qu’on trouve la principale différence entre les nombreux tournages en plateau dont je vous ai déjà parlé et un tournage de fiction.

En effet, à la télévision, dans des émissions en plateau ou dans des fictions tournées à la chaîne en studio (façon AB de la « grande » époque), le réalisateur place ses caméras, parfois plus de 10, de manière à pouvoir suivre dans la plupart des axes les intervenants.

Au cinéma, le réalisateur tourne chaque axe et chaque valeur de plan, les uns après les autres avec parfois une seule caméra (ou presque!).

La voiture entre sur la place, on la filme d’un coté, en plan large, en plan serré sur le comédien, mais aussi de face avec un steadicam, puis on refait la même chose mais de l’autre coté et même ensuite avec une caméra embarquée dans la voiture.

Sur le tournage de Transporteur, le réalisateur avait à sa disposition dans les camions 4 caméras : 2 caméra Arri Alexa et 2 caméras Canon C 300. La seconde équipe a parfois aussi utilisé des Gopro pour des scènes de cascades.

Lors du tournage de cette première scène, le réalisateur a choisi de tourner à chaque fois à deux caméras, tout d’abord en utilisant deux Arri Alexa. La première était installée sur steadicam, la seconde placée au sol puis installée sur un chariot Dolly Disher Transpagrip.

Transporteur la série, tournage à 2 caméras Arri Alexa / Atlantique Productions

Ensuite, lors d’un changement d’axe à 180°, il a tourné à la fois avec une Arri Alexa sur le chariot et une caméra Canon C 300 embarquée et cadrée par le chef opérateur/directeur de la photographie lui-même : Stephen Reizes.

Revenons quelques instants sur la photo. Même si la voiture de jeu, une Audi A8 est cachée par un autre véhicule sur la photo vous devinez que Chris Vance (Franck) entre au volant de la voiture qui fait son entrée par la droite de l’image. La caméra Arri Alexa au sol en position fixe filme l’entrée de champ de la voiture pendant que le steadicam équipé par une même caméra filme l’arrivée de la voiture et son parking contre le trottoir arrière.

Par ailleurs je vous ai indiqué en vignette une astuce de décorateur. En effet, même si le lieu de tournage était particulièrement neutre dans les axes principaux (pas de marque sauf celle de la galerie Patrick Fourtin (première photo) qui pourra dire merci pour la pub!), les décorateurs ont réussi à camoufler le nom de la place avec ces feuilles de décor peintes à la bombe aérosol pour s’intégrer au mieux dans le décor.

Les prises s’enchaînent. Il est vrai que Brad Turner est connu me dit-on pour tourner beaucoup et vite. Il peut tourner jusqu’à 7 à 8 minutes utiles par jour et jusqu’à 70 plans. Ces chiffres sont assez impressionnants.

Il donne des consignes aux acteurs, parle avec le directeur photo sur la scène de tournage puis rejoint une tente. A ses cotés, la scripte et le directeur photo vont suivre le tournage de chaque avec un retour image des deux caméras.

La tonnelle Réalisation – Brad Turner / Transporteur – la série / Atlantique Productions

Et puis tout d’un coup, en moins de 5 minutes, tout le matériel, tout le personnel qui était installé d’un coté de la voiture est déplacé de l’autre coté. Et là, plus de spectateurs anonymes pour voir toute l’équipe se déplacer chacun avec un pied lumière, une caisse de l’autre coté de la place. Il est vrai que les badauds ont été invités depuis quelques minutes déjà par les bloqueurs et les 2 policiers présents à quitter la rue face à au tournage!  Ne pas entrer dans le champ, ne pas faire de bruit et gêner une prise. Vous imaginez un « Chris, t’es beau » dans la série!

Le matériel et l’équipe de l’autre coté, il va être désormais possible de tourner toujours la même scène mais dans l’axe opposé :

Une Arri sur chariot pour filmer notamment la comédienne Moon Daily installée à la « place du mort » dans la voiture.

Stephen Reizes est au cadre, il a choisit une caméra Canon C 300 et sa petite taille pour filmer la séquence de l’intérieur de la voiture. L’ingénieur du son occupe l’autre place passager. Il est mieux placé pour enregistré le son des deux micros cravates des deux comédiens, des micros cachés derrière leurs vêtements.

Tournage à la Canon C 300 et à l’Arri Alexa – Transporteur – la série (Transporter) Réalisation Brad Turner

Le temps de tourner une autre courte scène, la voiture garée devant la galerie et l’équipe part dîner au catering installé à quelques centaines de mètres de là.  La circulation des voitures est à nouveau autorisée. La nuit tombée, l’équipe poursuivra cette nuit de tournage avec notamment une scène de cascade : un homme percute le parebrise avec tête…

Pour en savoir plus sur cette cascade et sur ces caméras… C’est sur Media(s) un autre regard bien sûr.

A lire ou relire aussi au sujet de Transporteur : la série : 
Episode 1 : Comment repérer un tournage de fiction en décor naturel?
Episode 2 : Les moyens techniques et humains du tournage de la série

Episode 4 : Les caméras du tournage de Transporteur, la série
Episode 5 : Les cascades et effets spéciaux de Transporteur la série (Rushs inédits d’une cascade)


Media(s) un autre regard est désormais en sommeil. Les explications dans cet article Making of(f)!

Vous pouvez cependant continuer à suivre les commentaires sur l’actu TV sur le fil Twitter et sur mon compte personnel : @Emmanuelmatt

(Cliquez sur les photos pour les agrandir)






0 commentaire


Soyez le premier à déposer un commentaire!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *