Billet d'humeur

25 septembre 2012

Twitter peut-il sauver les chaînes de télévision ?

Pourquoi les chaines de télévisions donnent toujours plus de place à Twitter sur leur antenne ? Pourquoi sont-elles toujours plus présentes sur ce réseau social? Twitter comme antidote à la délinéarisation des programmes ? Twitter peut-il sauver les chaines de télévision et leur source principale de financement?

Twitter peut-il sauver les chaînes de télévision? Peut-il sauver la télévision, enfin le téléviseur? Ce sont deux questions bien différentes.

En effet, les chaînes de télévision ont désormais intégré le fait que selon les générations, les milieux sociaux, qu’on soit citadin ou pas, le mode de consommation des programmes des chaînes de télévision a changé. Certains les regardent toujours sur leur téléviseur, ce grand écran souvent HD et 16/9 au centre de la maison, d’autres regardent les chaines de télévision sur leur écran d’ordinateur, sur leur téléphone ou sur une tablette dans une autre pièce de la maison… L’arrivée des tablettes (dans les foyers qui ont les moyens d’en acquérir) a mis fin à la traditionnelle guerre de la télécommande? Peu importe le support, ce qui compte le plus les diffuseurs actuellement c’est de maintenir une audience forte sur la diffusion linéaire de leurs programmes.

Peu importe ou presque car, pour valoriser l’audience linéaire auprès des annonceurs, il est nécessaire que Médiamétrie puisse la mesurer. Ce n’est pas encore le cas sur tous les supports.

Les diffuseurs, conscients de l’évolution des modes de consommation en particulier chez les jeunes générations et les citadins ont par ailleurs développé leur propre service de Replay, de visionnage en différé. Ne surtout pas laisser la place uniquement aux sites pirates et à d’autres acteurs comme Apple avec Itunes. Les diffuseurs tentent de monétiser autant que possible cette audience via des Pre-Rolls, des publicités vidéo incontournables avant chaque programme. Ces sites replay permettent une diffusion non linéaire, souvent limitée aux 7 jours suivant la diffusion du programme à la télévision.

Les diffuseurs ont cependant toujours actuellement tout intérêt à conserver un maximum de téléspectateurs (si on doit encore les appeler uniquement ainsi !) pendant la diffusion linéaire de leurs programmes, c’est-à-dire des personnes qui regardent les émissions à l’heure où elles sont programmées dans la grille de la chaîne.

Quel rôle peut alors jouer Twitter ?

Twitter comme outil de communication directe sans intermédiaire ?  
Les chaines, marques en tout genre, les artistes et hommes politiques ont mis beaucoup d’espoir en Twitter (et Facebook) comme media direct avec les téléspectateurs, leurs fans, leurs électeurs potentiels. Pouvoir s’adresser à eux sans le filtre des médias et des « vilains » journalistes des blogueurs « incompétents » ! Le rêve!

Pour poser une question, pour réagir, partager son avis, ses impressions sur Twitter, il faut regarder ce programme en direct.

Encore faut-il que les chaînes de télévision ne se contentent pas de transformer leur fil Twitter en horloge écrite de leurs programmes. « Tout de suite sur … » Il s’agit pour elle d’apporter des informations supplémentaires comme des Live Tweet pendant les directs, de créer des jeux, des enjeux.

Twitter est aussi actuellement pour de nombreux téléspectateurs le moyen de suivre voire de parler en direct avec son artiste ou son animateur préféré, de suivre son actualité, ses humeurs… Twitter outil de proximité et d’information (ou de communication?)

Twitter comme outil de mesure de l’audience en temps réel ?

Rêve de producteur et de diffuseur, pouvoir mesurer l’audience en temps réel et pouvoir adapter si nécessaire son programme en fonction de la concurrence. Encore faut-il que le programme soit en direct.

Les producteurs et diffuseurs se fient parfois depuis quelques années aux audiences des box qui ne sont cependant qu’approximatives (par foyer et non représentatives de la population française…).

Twitter est-il un meilleur outil de mesure d’audiences? On peut suivre un hashtag, des mots clés etc. Vous pouvez d’ailleurs en voir les résultats sur le bilan hebdomadaire des audiences de la télévision sur Twitter via TV Tweet toutes les semaines sur Media(s) un autre regard.

Si on constate des corrélations entre audiences et forte activité sur Twitter sur certains programmes comme Secret Story d’autres programmes à succès sur les jeunes comme les Ch’tis sur W9 par exemple sont semble-t-il peu LiveTweetés. (Contrairement aux Hollywood Girls concurrentes sur NR J12 )

Les outils de mesure ont probablement aussi besoin de se perfectionner encore. Il n’est pas toujours simple de repérer les mots clés.

Les chaines essayent d’ailleurs toujours plus d’imposer un # officiel parfois indiqué en permanence à l’antenne pour réussir à mieux observer le bruit de l’émission sur ce réseau.

Twitter comme outil d’analyse des réactions du public ?
Des outils d’analyse sémantique se développent pour tenter d’analyser les commentaires des twittos pendant une émission.

Encore faut-il que les tweets soient constructifs. Souvent, ce réseau n’est en effet qu’un défouloir où les critiques négatives plus ou moins argumentées sont très nombreuses. Et pourtant cela ne gêne pas tant que cela les diffuseurs pendant certaines émissions, j’y viens.

Twitter comme outil participatif ?
Participatif, Communauté, Ensemble… Vocabulaire ou réalité ?

Cela dépend des programmes. Ainsi, avant même l’explosion du réseau Twitter, C dans l’air ouvrait déjà son antenne via les SMS et les mails aux questions mais aussi aux réactions des téléspectateurs. Ceux qui regardent cette très intéressante émission ont l’habitude des questions posées en sortie des sujets mais aussi en fin d’émission, mais Yves Calvi nous expliquait dans une interview comment la production utilisait aussi les remarques et questions arrivant en direct pour faire évoluer l’émission en cours. Faire reformuler un invité, expliquer un aspect du thème du jour quand le public l’a mal compris…

De nombreux émissions affichent désormais régulièrement des Tweets sur leurs antennes. C’est d’ailleurs le cas et avec succès sur l’autre émission présentée par Yves Calvi : Mots croisés sur France 2 qui réalise de très bons scores Twitter actuellement.

Mais pour poser une question, pour réagir à ce qui se dit dans une émission et partager son avis, ses impressions avec les autres abonnés de son fil twitter voire simplement le critiquer ou se défouler, il faut regarder ce programme ensemble, au même moment…

Twitter atout contre la délinéarisation des programmes :
Comment partager son sentiment sur un programme en direct, sur une course des Jeux Olympiques, sur un épisode de téléréalité sans être tous au même moment devant le même programme ?

« J’ai adoré tel programme » tweeté trois heures plus tard au moment de le regarder en replay sur sa tablette n’aura que peu d’impact auprès de son réseau …

Pour commenter, donner son avis (souvent négatif), débattre parfois avec d’autres twittos, mieux encore voir son tweet repris à l’antenne il faut être devant sa télé, sa tablette, son ordinateur pendant la diffusion linéaire du programme, il faut accepter de regarder le programme en même temps que les autres twittos.

Et c’est probablement ce rôle qui plait le plus actuellement aux chaines de télévision, ou quand Twitter rassemble à nouveau le public devant les écrans pour partager un évènement, un même programme en même temps.

Pour tweeter un programme il est nécessaire de le regarder en diffusion linéaire c’est à dire de le regarder de façon traditionnelle entouré et entrecoupé de pubs télé au grand plaisir des annonceurs traditionnels qui financent ainsi encore et toujours très majoritairement les programmes.

Pour éviter de découvrir la fin d’une série, le résultat d’un match de foot sur son fil twitter, il est aussi aussi préférable de regarder ce programme en diffusion linéaire.

Ce rôle joué par Twitter est d’autant plus important pour les diffuseurs que ce réseau semble toucher particulièrement le jeune public qui avait tendance à quitter la diffusion linéaire pour consommer prioritairement les programmes en décalé, à leur convenance sur les autres supports que la télévision.

Cet afflux de tweets est particulièrement remarquable sur les programmes en direct comme certains divertissements et le sport mais aussi sur de nombreux autres programmes de flux comme la téléréalité, les scripted reality etc.

On constate le même phénomène parfois lors du lancement de séries comme dernièrement Desperate Housewives sur M6. Les séries restent cependant beaucoup moins tweetées. On les regarde plus qu’on les commente? Le mode de visionnage de ces séries en mode délinéarisé, en téléchargement s’est déjà définitivement imposé ?

Ce serait particulièrement gênant pour des chaines comme TF1 et M6 dont les séries leur permettent régulièrement de réaliser de très bonnes audiences. En effet, la télé connectée et ses chaines produites par des acteurs mondiaux très puissants comme Google, Apple et Netflix va devenir une réalité dans les prochains mois.

Ces acteurs vont proposer des chaines linéaires mais aussi, sur notre bel et grand écran, des programmes à la demande en excellente qualité dont des séries américaines.

Qui aura les droits de diffusion des prochaines séries américaines ultra-puissantes dans les prochaines années en France ? TF1 ou Google et sa puissance de diffusion mondiale ?

Twitter devenu le meilleur allié de la diffusion linéaire des programmes de télévision et du financement principal actuel des chaînes de télévision, qu’en pensez-vous ?

Commentez-vous les programmes de télévision sur Twitter?

Voir les résultats

Loading ... Loading …

Twitter vous a-t-il déjà incité à regarder une émission en « direct » ?

Voir les résultats

Loading ... Loading …

Pourquoi commentez-vous une émission sur Twitter : (Plusieurs réponses possibles)

Voir les résultats

Loading ... Loading …

N’hésitez pas à laisser en commentaires vos propres expériences de Twitter devant la télévision.


Media(s) un autre regard est en sommeil. Les explications dans cet article Making of(f)!

La production TV qui inspire les autres formes de rencontres avec le public?  Retrouvez les nouvelles activités – Interventions, Conseil, formation… – de l’auteur sur Emmanuel Matt Accompagnement et sur les réseaux sociaux : Twitter @EmmanuelMatt et sur Facebook   

(Cliquez sur les photos pour les agrandir)






3 commentaires


  1. Nous tentons une autre approche chez gamific.tv pour faire revenir les gens devant les programmes et leur permettre d’échanger.

    Nous parions sur la gamification d’émissions avec un retour sur l’écran principal avec HbbTV et l’utilisation des écrans compagnons pour jouer et commenter. De cette manière, on continue de twitter via notre appli, en jouant avec ses amis, présents ou non, et en partageant des infos sur l’écran principal.

    Je pense que cette approche est une solution plus intéressante que la seule collecte de tweets parce qu’elle permet d’afficher une TL sur la télé filtrée sur sa communauté et donc plus privée. Elle n’aurait donc pas besoin d’avoir une modération très difficile à mettre en oeuvre.


  2. ced

    Dans votre sondage vous avez oublié la proposition « Jamais »; On peut très bien avoir un compte twitter et ne jamais commenter les émissions, comme c’est mon cas.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *