Dictionnaire! & technologies

27 septembre 2012
 

Comment enregistrer les chorales à la télévision : La méthode Yannick Hugnet!

Plus d'articles par »
Ecrit par : Emmanuel Matt
Étiquettes : , , , , ,

500 choristes ici, des chorales et des choeurs par là. A l’image, cela fait du volume, du chiffre, cela fait riche. Au son? Et bien c’est souvent moins riche, c’est en playback! Comment sont enregistrées ces bandes son de choeurs et chorales? Une méthode, celle de Yannick Hugnet.

Il y avait les 500 choristes sur TF1. Lundi 1er octobre sur France 3, il y aura 300 choeurs pour + de vie, une émission présentée par Michel Drucker en compagnie de Bernadette Chirac. Les appels aux dons seront en effet destinés à la Fondation des Hôpitaux de Paris- Hôpitaux de France.

On y verra et entendra des chorales d’enfants, d’hommes et de femmes accompagnant des artistes lead connus. Lundi on retrouvera des artistes comme Lorie, Patricia Kaas, Hélène Ségara, Arielle Dombasles, Chimène Bady, Dany Brillant, Serge Lama, Shy’m, Marcel Amont, Chico et les Gypsies , Garou, Hugues Aufray…  Chacun sera accompagné par une chorale, un choeur différent.

On aurait pu imaginer un tournage en live complet : musiciens, choeurs et chanteur… On aurait pu!

Soyons réalistes, pour des raisons de production (budget et planning/temps de répétitions) et pour aider aussi certains chanteurs ou chanteuses qui ainsi chanteront juste… en playback, les titres seront interprétés soit en PBC soit en PBO.

Je vous renvoie à un précédent article qui vous expliquait la distinction entre PBO, PBC et Live. Pour faire simple, en PBC (PlayBack Complet), tout est enregistré et en PBO (PlayBack Orchestre), seule la voix du chanteur et parfois de ses choristes sont en live, sont en prise son directe pendant l’enregistrement de l’émission.

Quelques astuces pour repérer un playback? Il est simple à repérer quand un artiste est toujours de dos au début de son titre ou de chaque couplet (Il y a aussi la version tête baissée, visage de profil, la version mouvement des cheveux). Le micro collé à la bouche est aussi un indice pour les chanteurs à petite bouche! Un autre indice concerne la réalisation, lorsque le charitable réalisateur passe toujours en plan large en début de couplet ou de refrain. Sympa! Attention, certains artistes sont de vrais pros du playback.

En répétition vous pouvez aussi repérer un Playback quand la chanteuse demande à tester son micro pour dire « merci » APRES avoir répété son titre! Oui, quand on chante en direct, on teste, on fait une balance avec son micro AVANT de répéter un titre!

Enfin, mais il ne faut pas le dire, il arrive à des chanteuses (oui là l’exemple qui me vient en tête est féminin) qui chantent sur un playback qui n’est plus tout à faire leur vraie voix. En effet, il arrive que les ingé son chargés d’enregistrer leur voix en studio finissent par jeter l’éponge. C’est faux, c’est faux, on n’aura pas mieux! Ils prennent alors ensuite le temps de reprendre parfois note par note l’enregistrement de la voix et au final la chanteuse chante juste. Ce n’est pas toujours une bonne idée car l’artiste finit par s’auto-convaincre qu’elle est une chanteuse !

Et encore, je ne parle pas des cover, ces jolies filles qui ne font que personnifier un titre interprété par quelqu’un d’autre. Les producteurs ont créé un titre, inventé un nom d’artiste, un « concept ». Ils engagent alors une chanteuse uniquement pour enregistrer le titre, et une autre personne aux talents physiques pour « défendre » le titre en télé! La première vous ne la verrez jamais, la seconde vous ne l’entendrez jamais! Chaque prestation télé, boite de nuit, concert sera réalisée par la Cover!

Bref, revenons à l’enregistrement de nos chorales et à la façon de travailler de Yannick Hugnet.

Pour enregistrer des chorales, il est possible de louer un studio, de faire appel à une équipe technique son etc. Cela donne un très bon résultat. Il existe de très bons studios et du personnel de très bonne qualité. Mais c’est souvent bien trop cher pour les producteurs télé.

La « méthode Hugnet »(!) est bien plus simple et semble-t-il tout autant efficace.

Au départ Yannick Hugnet créée des bandes instrumentales à la tonalité de chacun des artistes.

Via sa société TMS, Yannick Hugnet réalise de nombreuses bandes son pour plus d’une trentaine d’émissions à la télévision chaque année et ce depuis bien longtemps. Comme beaucoup d’autres réalisateurs musicaux, il crée des musiques de façon numérique sur ordinateur mais il dispose aussi d’un orchestre de 17 musiciens. Depuis le temps qu’il travaille ainsi pour la télévision (Nous avons travaillé ensemble à mes débuts chez Dominique Cantien), il dispose désormais d’une banque de données de bandes orchestres de 2500 titres.

Les bandes son étant prêtes, envoyées à chaque chanteur et chorale, il faut alors passer à la phase d’enregistrement des chorales.

Pour 300 choeurs pour + de vie (et sa version pour les fêtes en décembre toujours sur France 3), trois équipes se sont relayées pour se rendre sur le lieu de répétition de chacune des chorales.

Grâce à deux micros micros Shoeps et à un Protools portable sur Mac, chaque chorale a ainsi pu être enregistrée.

Voici Yannick, de dos, avec son équipe au cours de l’enregistrement du choeur : Gospel pour 100 voix.

Comme vous pouvez le voir, l’enregistrement a été réalisé au milieu des très nombreux choristes dans cette grande salle de l’Académie Fratellini. La musique était diffusée via deux hauts parleurs et le son du choeur enregistré par les deux micros Shoeps en hauteur.

Yannick Hugnet réalise alors en général trois prises, trois bonnes prises sur deux pistes qu’il additionnera ensuite de manière à donner encore plus d’ampleur, de volume à ce choeur.

J’ai pu écouter la prise après l’enregistrement et avant nettoyage et mixage rapide et elle était très propre. Pas ou peu de brouhaha de la salle. Travail réussi avec un choeur d’ailleurs particulièrement talentueux.

Si le titre est utilisé en PBC, il faut alors enfin ajouter la voix de l’artiste. Si le titre est interprété en PBO, il ne lui reste plus qu’à réalisé une sortie sur clé USB pour le car régie France 3 Lille.

Voilà pour cette technique finalement assez simple et bien maîtrisée par Yannick et son équipe.

Le résultat avec d’autres choeurs lundi 1er octobre sur France 3 dans 300 Choeurs pour + de vie à 20h35, enfin 20h40 … Bref après Plus Belle la Vie.

Et bien sûr d’ici là, plusieurs articles sur les coulisses et la réalisation par Ben Cap de ce prime time produit par Carson Prod.


Media(s) un autre regard est en sommeil. Les explications dans cet article Making of(f)!

La production TV qui inspire les autres formes de rencontres avec le public?  Retrouvez les nouvelles activités – Interventions, Conseil, formation… – de l’auteur sur Emmanuel Matt Accompagnement et sur les réseaux sociaux : Twitter @EmmanuelMatt et sur Facebook   

(Cliquez sur les photos pour les agrandir)