Coulisses des émissions

3 octobre 2012

Et les 500 émissions mythiques de la télévision française sont…

Plus d'articles par »
Ecrit par : Emmanuel Matt
Étiquettes : , , , , , , , , ,
Une caméra "portable" qui se portait à deux ! - Les 500 émissions mythiques de la télévision / Michel Drucker - Gilles Verlant / Flammarion

1,9kg, 700 illustrations en partenariat avec l’INA, 528 pages… Gilles Verlant et Michel Drucker nous proposent leurs 500 émissions mythiques de la télévision française aux Editions Flammarion (sortie ce 3 octobre). De la télé en noir et blanc à la couleur, d’une seule chaîne à la TNT, des années 50 aux années 2010, du couronnement de la Reine Elisabeth II à Bref… Informations, anecdotes et commentaires.

5 colonnes à la une, Bonne Nuit les petits, Le Petit rapporteur, mais aussi NPA, Ciel mon mardi, Fa Si La chanter, Loft story, C dans l’air, D & Co, Un jour un destin et j’en passe… Il y en a 500…

Au final 2kg, du lourd, enfin c’est lourd, au point que mon facteur m’a fait le coup du petit papier « Je suis passé mais vous n’étiez pas là… et la boite à lettre était trop petite! » Ah, le fameux coup du petit papier de la Poste… Tous les parisiens savent de quoi je parle ! La technique du facteur qui laisse les plis trop lourds à la Poste, ne les livre plus mais vous invente un joli mensonge sur un petit papier pour faire croire que vous étiez absents quand il était passé. On l’a tous vécu, on a tous pesté contre, et bien sûr ce n’est pas prêt de changer!

Revenons à nos moutons… Et une émission, et deux émissions… et 500 émissions mythiques de la télévision française. Mythiques? J’aurai plutôt dit marquantes car certaines de ces 500 émissions sont plus regrettables que regrettées! Comme dirait l’autre : Tout est possible!

Bon ok, je n’ai pas encore eu le temps de le lire entièrement seulement de le survoler. C’est d’ailleurs probablement plus un livre dans lequel on pioche un peu chaque jour, un livre qui vous rappelle des souvenirs et vous permet de faire des découvertes. Ah tiens, je ne savais pas ça ! Tiens, au fait, qu’est ce Michel Drucker dit de cette émission, de cet animateur dans ce livre?

Et effectivement en le feuilletant on découvre que Michel Drucker en profite pour régler quelques comptes.

Il revient par exemple sur son passage à TF1 quand il parle de Sacrée Soirée, une émission « Win Win » pour Gérard Louvin qui la produisait et y faisait en même temps passer les artistes qu’il produisait par ailleurs. Michel Drucker nous parle de Jean-Pierre Foucault et de ses airs de « nounours minidou »… « Si j’admire Foucault c’est pour une autre performance : il supporte depuis près de 25 ans, avec un flegme parfait, l’incroyable violence qui règne à TF1. Il résiste à toutes les tempêtes, à toutes les pressions que les actionnaires font peser sur ceux qui comme lui animent et fabriquent des émissions ; moi je n’ai tenu que quatre ans dans la maison Bouygues, et j’en suis sorti littéralement essoré. »

Il règle aussi quelques comptes avec ses confrères notamment quand il raconte pourquoi il n’a pu rejoindre Canal + : « Secrètement j’ai longtemps rêvé de présenter NPA, j’ai rêvé de travailler sur Canal +. Un jour au cours d’un dîner avec mon frère Jean, André Rousselet m’a pris à part pour me dire que je l’avais beaucoup déçu ; je lui ai demandé pourquoi : il m’a dit que cela remontait à quelques années plus tôt, lorsque j’avais refusé de rejoindre la chaîne. Rousselet avait suggéré à Pierre Lescure et Alain de Greef de me contacter mais ils ne l’ont jamais fait, en lui soutenant – en présence de Charles Biétry – que « je n’étais absolument pas intéressé » et que « je préférai le service public ». Je leur en veux un peu, mais je me dis qu’ils avaient d’autres plans et d’autres envies pour leur chaine… »

Alors, 500 émissions dans cet ouvrage préparé pendant 3 ans? Je n’ai pas compté et pour tout vous dire, mon premier réflexe a été de consulter l’index des émissions pour vérifier si, d’après Gilles Verlant et Michel Drucker, j’avais travaillé sur quelques unes des émissions mythiques. Oui, c’est le cas, Ouf !

Ce gros pavé m’a aussi fait remarquer que je regardais peut-être un peu trop la télé car je les connaissais presque toutes…

Il y a les émissions de notre génération, mais il y a aussi les émissions inoubliables, celles que nous, téléspectateurs connaissons tous à force d’en avoir vus et revus certains extraits, toujours les mêmes d’ailleurs, dans les nombreuses émissions d’archives. La télévision a accompagné notre histoire contemporaine.

Il y a aussi les émissions qui restent des références pour tous les gens du métier en terme technique ou artistique. Les auteurs du livre ont d’ailleurs eu la bonne idée d’indiquer pour chaque émission les noms des réalisateurs réguliers de ces programmes.

Les émissions sont rassemblées par décennies puis par type de format : Information, Débat, Sport, Variétés et Divertissements, Magazines et Talk-shows, Culture, Histoire et Documentaires, Sciences et Nature, pour les enfants… D’autres formats apparaissent en fin de l’ouvrage comme la Téléréalité… Oui, chers jeunes lecteurs, il y a eu une vie avant le Loft, Secret Story et les Hollywood Girls!

Régulièrement, tout au long du livre, Michel Drucker commente certaines de ces 500 émissions. Il signe ces points de vue avec une photo portrait de lui qui évolue elle aussi au cours des décennies. Cela commence par lui enfant, cela se termine par…. Ben en fait, cela se termine un peu moins bien. Je ne sais pas ce que vous en penserez, mais la photo du bandeau entourant le livre ressemble plus à une reproduction de Michel Drucker au musée Grévin ! Heureusement que je l’avais croisé sur un plateau il y a quelques jours car j’aurai pu penser qu’il était déjà embaumé ! Tout abus de Photoshop…

Michel Drucker n’a jamais caché son âge, sa date de naissance figure même sur sa courte bio à la fin de l’ouvrage. Tiens Gilles Verlant, le co-auteur a oublié cette info ! Ah les coquets ! En même temps il y a toujours un(e) Coquet à coté de Michel Drucker !

Cet ouvrage volumineux est aussi riche de son iconographie en grande partie due aux archives, aux captures d’écran de l’INA. On y retrouve certains animateurs toujours à l’antenne. Oh, ils n’ont pas changé ! Même pas vrai !

Ce livre ressemble un peu à un album de famille avec tous ceux qui sont entrés dans notre salon depuis notre jeunesse. On prend aussi conscience de l’évolution de la technologie à la télévision, des micros, des projecteurs, des régies et des caméras. Je vous invite d’ailleurs à découvrir la caméra épaule. Elle était tellement lourde qu’il fallait être deux pour la porter!

Une caméra « portable » qui se portait à deux ! – Les 500 émissions mythiques de la télévision française / Michel Drucker – Gilles Verlant / Editions Flammarion

Une autre photo plus récente m’a aussi marquée. Nagui pourrait-il encore actuellement utiliser un micro revolver comme il le faisait pour interpeller le public de N’oubliez pas votre brosse à dent?

Un regret peut-être, c’est que cet ouvrage n’ait pas aussi fait la transition avec les nouveaux médias en nous proposant une version numérique complémentaire. Un Ipad est toujours plus léger à porter! Le format « Grand livre » n’est pas très adapté à la recherche par mots clés, par noms dans cette mine d’informations. On aurait pu par ailleurs imaginer des déclinaisons numériques qui permettent de voir via l’INA des extraits de toutes ces émissions à découvrir ou redécouvrir.  Un livre sur la télévision sans la télévision, c’est peu dommage.

Les 500 émissions mythiques de la télévision, un livre que l’on devrait trouver sous de nombreux sapins de Noêl en cette fin d’année, à coté de la tablette bien sûr!

A lire aussi : L’interview de Michel Drucker qui revient sur sur l’histoire de Studio Gabriel, studio qui a accueilli plusieurs des ces émissions mythiques…

Au fait, pour vous quelles sont les émissions mythiques de la télévision française?


Media(s) un autre regard est désormais en sommeil. Les explications dans cet article Making of(f)!

Vous pouvez cependant continuer à suivre les commentaires sur l’actu TV sur le fil Twitter et sur mon compte personnel : @Emmanuelmatt

(Cliquez sur les photos pour les agrandir)






0 commentaire


Soyez le premier à déposer un commentaire!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *