Coulisses des émissions

19 octobre 2012

19h Paul Amar en direct sur France 5, un samedi au Studio Gabriel… Les coulisses

19h Paul Amar, répétition technique de l'interview de fin d'émission / France 5

Samedi 13 octobre 2012, 14h, dans une loge/bureau du Studio Gabriel. Sur la table, le trombinoscope des onze invités des six thèmes de l’émission. A coté, une liste des contacts avec les informations sur leur transport. Un portable pour les joindre sauf… sauf pour Alain Duhamel qui n’a toujours pas de téléphone portable. Résiste!

A coté encore un plan de table, le plan de la table triangulaire principale, la table des débats. A son extrémité, devant le grand écran éclairé en rétroprojection, la position de Paul Amar. Sur chacun des deux autres cotés, trois positions possibles dont une pour Laetitia Allemand, rédactrice en chef adjointe et chroniqueuse et une autre pour Vicky Van Den Bogaert, journaliste.

Il va falloir déterminer la position de chacun des invités des plateaux. En général Laetitia Allemand et Vicky Van Den Bogaert ne bougent pas de leur position de chaque coté de la table au plus près de la pointe avant. La réunion va montrer que ce soir, pendant la durée d’un plateau, elles seront côte à côte.

Devant la table principale, dans le nouveau décor conçu par Christian Maury et mis en lumière par François Roux, une autre plus petite table en triangle, elle aussi et destinée à l’interview de fin d’émission. Nouveauté ce soir là, il y aura deux invités : Elsa Zylberstein & Patrick Timsit. Comment filmer cette séquence à trois pour la première fois? Michel Hassan est encore sur le plateau pour caler cela avec ses cadreurs.

Paul Amar a rejoint la loge, il est entouré par toute son équipe. Michel Hassan est attendu… Il arrive quelques minutes plus tard et rassure Paul Amar, il a trouvé la solution pour l’interview à trois. La réunion conducteur peut commencer :

Réunion de conducteur de l’équipe de 19h Paul Amar – No-mad Production

Le journaliste, animateur et producteur de l’émission plante le décor : Jeudi soir nous étions inquiets sur le nombre d’invités et depuis vendredi nous en avons presque trop et en plus l’actualité est animée. (Depuis le matin, les radios sont en boucle sur l’affaire du blanchiment de l’argent d’un trafic de drogue. )

La réunion de conducteur de 14h va devoir permettre de décider de la place des invités autour de la table, de faire un point sur la durée des sujets, sur les illustrations déjà dans le serveur en régie et celles qui pourraient encore être nécessaires. La scripte note toutes les informations qui se retrouveront quelques minutes après la réunion dans le conducteur papier distribué à toutes les équipes.

Il faut aussi évaluer définitivement la durée des plateaux des six thèmes et interviews de l’émission. Attention, il faut que Alain Duhamel soit parti à 19h45. Il va falloir faire efficace et rapide pendant les 45 premières minutes. Ensuite, Paul Amar aura plus de marges de manœuvre. Dans l’après-midi la régie finale de France 5 annoncera un début retardé à 19h03, Paul Amar devra encore couper trois minutes dans les premiers débats.

Chaque plateau a déjà son titre, celui qui apparaîtra en synthé pendant le direct. Paul Amar donne ses consignes sur l’heure de fin de chaque thème et sur les illustrations qui pourraient encore enrichir l’émission. Six thèmes principaux mais une émission en fait bien plus découpée que cela car, régulièrement, les interventions des chroniqueuses et de Paul Amar sont enchaînées et illustrées par des sujets et sonores.

Un nouveau titre d’émission : 19h Paul Amar, un nouveau décor et pour la première fois aussi cette année, l’émission a rejoint le Studio Gabriel, au cœur de Paris, un lieu apprécié des artistes mais aussi des hommes politiques. On s’attend toujours à y croiser Michel Drucker, on n’est pas loin de l’Elysée et des autres théâtres!

Ainsi Elsa Zylberstein et Patrick Timsit sont attendus sur le plateau entre deux représentations de Les derniers jours de Stephan Zweig au Théâtre Antoine. Leur présence aurait été rendue très difficile si le plateau avait été situé à la Plaine St Denis.

Il n’est pas encore 15h, H- 4 avant le début du direct et pourtant l’après-midi est encore chargé sur le plateau et en régie.

Le décor de 19h Paul Amar installé au coeur du Studio Gabriel

Les équipes de No-Mad Prod ont pris possession du plateau dès le vendredi 15h pour l’installation du décor. Ensuite, samedi matin, dès 8h, les équipes de Saphir Event ont installé les murs led sur les cotés du décor et le vidéoprojecteur pour la rétroprojection sur le grand écran derrière Paul Amar.

Elles ont été rejointes en fin de matinée par les équipes vidéo et son du Studio Gabriel. Mise en place des caméras, des moyens son, ajouts de projecteurs et modification du plan de feu permanent installé sous le plafond du Studio Gabriel pour Vivement Dimanche et les autres émissions régulières.

Un projecteur a même été installé face à Paul Amar entre les rails de la caméra travelling installée au plafond et utilisée régulièrement sur Vivement Dimanche. Pas de caméra travelling sur 19h Paul Amar mais une grue télescopique Taïpan arrivée en début d’après-midi.

L’installation lumière est un peu particulière ce samedi là. On aperçoit ainsi déjà des projecteurs blancs en fond de plateau… Ils sont déjà préinstallés pour l’enregistrement de Champs Elysées la semaine suivante. (Pas d’enregistrement de Vivement Dimanche cette semaine là, il est déjà en boite !)

Dans les loges, Paul Amar et les journalistes chroniqueuses peaufinent leurs textes, leurs questions, leurs interventions tout en suivant l’actualité. Les dépêches de l’AFP sont scrutées par une assistante qui en amènera d’ailleurs une concernant une menace sur la sécurité de François Hollande et des otages français en Afrique pendant le direct de 19h Paul Amar.

Sur le plateau, Michel Hassan briefe ses cadreurs et teste la position interview sur la petite table en triangle ou plutôt en pointe.Pourquoi en pointe ?

Car la table triangulaire est très pratique et très utilisée en télé (Voir l’article sur la table triangulaire) mais aussi et surtout car l’idée du décor est la reprise des deux flèches avant et retour rapide d’une télécommande. On les retrouve dans les boucles d’illustration de l’émission (Dream on) mais aussi dans le logo et les deux tables en triangle.

Sur le plateau, il y a même une troisième table en triangle mais celle là est utilisée par un cadreur.

En régie, Karim Tazdait – ah Karim, l’un des meilleurs (et plus drôles) opérateurs LSM que je connaisse – est en action avec Fred Folbaum, truquiste et Lior Chitrit, sympathique opérateur synthé pour fabriquer les dernières illustrations et sujets.

Des sujets ont été montés et livrés samedi matin pour les chroniques et certains plateaux. Mais comme l’émission souhaite réagir à l’actualité, les chaînes comme I>TELE et BFM TV, les journaux de la mi-journée sont regardés et enregistrés depuis le matin sur serveur au Studio Gabriel. Ainsi, pendant toute l’après-midi, jusqu’au début du direct, à la demande de Paul Amar et de Nicolas Kremer, Karim peut piocher dans ces images fraîches et les remonter sous forme d’illustrations et/ou d’extraits si nécessaire. Il faut alors retravailler les images pour enlever les logos et ajouter la mention du diffuseur et la date… (J’y reviendrai…) Comme Laurence Argelier, directrice de production me l’explique, la société de production achète des images mais utilise aussi le droit de citation de coutume dans les magazines d’actualité.

15h30, c’est l’heure des répétitions. Paul Amar et les journalistes chroniqueuses sont à leur place. Des assistants jouent le rôle des invités. Certains portent même devant eux un feuille avec le nom de la personne qu’ils représentent :



style= »display:inline-block;width:336px;height:280px »
data-ad-client= »ca-pub-4136538743839209″
data-ad-slot= »9372639373″>

Répétitions de 19h Paul Amar au Studio Gabriel – No-Mad Prod / France 5

Cette photo est prise coté Jardin, à l’arrière du décor. Elle vous permet de voir aussi la présence de petits écrans à chaque pointe de la table, de quoi permettre encore de diffuser d’autres illustrations.

Ces répétitions, enfin ce filage technique permet d’affiner encore un peu la réalisation, on n’en est qu’à la quatrième émission de la saison. Cela permet aussi de vérifier les enchaînements de chroniques et de sujets ainsi que le placement des illustrations. Paul Amar en profite pour voir les extraits et illustrations fabriqués pendant la journée. Les figurants testent aussi les micros des invités en répondant à des questions amusées de Paul Amar, des questions qu’il ne pourra cependant pas poser ensuite à ses invités!

Michel Hassan en régie pendant les répétitions de 19h Paul Amar

En régie, Michel Hassan vérifie ses axes, les cadreurs lui proposent différentes valeurs de plan qu’il pourra ensuite exploiter pendant le direct. Marine Tricoire, la scripte note toutes les remarques de Michel Hassan et de Paul Amar.

Celui-ci passe ensuite à la table interview de fin d’émission. Il s’agit pour la première fois de tester la réalisation d’une interview de deux invités. (La position du deuxième invité face à Paul Amar est cachée par la grue sur la photo suivante!)

19h Paul Amar, répétition technique de l’interview de fin d’émission / France 5

Cette dernière partie de la répétition est très rapide pour Paul Amar qui n’a besoin que de tester l’envoi au bon moment de quelques extraits. Par contre, Michel Hassan a besoin d’un peu plus de temps pour caler ses caméras. Les cadreurs sont dans une position très différente du reste de l’émission. Ils devront d’ailleurs se déplacer très vite avec leur caméra entre le débat précédent et cette interview. Il n’y aura que la durée d’un sujet pour s’installer. Une caméra Spare (de sécurité, de secours) sera d’ailleurs utilisée pour cette séquence.

Fin de répétition, Paul Amar et les deux journalistes passent au maquillage. L’ambiance est calme dans les loges. Chacun a sa manière de se préparer au direct. Laetitia Allemand continue à travailler dans sa loge, porte ouverte. Je croiserai un peu plus tard Vicky Van Den Bogaert, concentrée, un peu isolée dans un couloir, répétant son texte en marchant.

16h45 Paul Amar est déjà de retour en plateau. Il est maquillé, coiffé et en tenue. Il doit enregistrer les « Coming next », « Coming soon » et le Sommaire de l’émission. Les deux premiers éléments sont habillés directement en régie et vont être envoyés à France 5 à 17h via une fibre, prêts à être diffusés directement depuis la régie finale entre les programmes précédents 19h Paul Amar. Le sommaire de l’émission est aussi enregistré car cela permet de bien placer les illustrations sur le texte de Paul Amar. C’est toujours plus précis qu’en direct. Le sommaire en image se rapproche plus d’un sujet que d’un plateau.

En régie pendant l’enregistrement des Teasers pour France 5

Il reste un peu d’une heure trente avant le direct. En régie, les dernières illustrations sont finalisées. Le reste de l’équipe technique profite d’un petit moment de calme. Les premiers invités commencent à arriver. Ils passent au maquillage, patientent un peu dans leur loge avant de rejoindre les quelques chaises installées sur le plateau face au décor.

Vers 18h45, les deux journalistes féminines s’installent face à face à la pointe de la table avec, à leur coté les invités du premier plateau.

A quelques minutes du direct de 19h Paul Amar sur France 5

La place de Paul Amar est encore vide. Peut-être un réflexe de présentateur de 20h, il n’arrivera que trois minutes avant le début du direct. Vous aurez remarqué les deux IPad posés sur la table devant lui. Non, il ne s’agit pas de deux prompteurs à la Obama pour poser des questions aux invités à gauche ou à droite. Sur ces IPad il reçoit les questions twitter #19hPA sélectionnées en régie et qui s’affichent à l’écran.

Les deux journalistes ont aussi un IPad mais avec une vision plus large de l’activité de l’émission sur Twitter. Les équipes de France Télévisions ont développé un système de tri des tweets concernant l’émission, l’actualité et d’autres mots clés choisis par la rédaction.

En régie, Benjamin Thereaux de France Télévisions supervise le système de réception des tweets avec à ses cotés Valérie Lefranc, de No-Mad qui les sélectionne.

Le direct peut commencer. Paul Amar est en contact permanent avec la régie via une oreillette et dispose face à lui, sur une caméra lourde, d’un prompteur pour les lancements des sujets. Il les voit dans un grand écran placé sous cette caméra prompteur.

Dans la régie du Studio Gabriel pendant le direct de 19h Paul Amar sur France 5

Vous avez envie d’avoir plus sur la réalisation de cette émission par Michel Hassan, envie d’en savoir plus sur la production de cette émission. C’est à suivre dans les prochains jours sur Media(s) un autre regard avec notamment une interview de Paul Amar.

19hPaul Amar, c’est chaque samedi en direct à 19h sur France 5 mais aussi à suivre et à commenter sur Twitter :  #19hPA @19h_PaulAmar et sur Facebook.

Au générique de l’émission de jour là : Paul Amar – Michel Hassan, Réalisateur – Laetitia Allemand, Rédactrice en chef adjointe – Vicky Van Den Bogaert, Journaliste – Nicolas Kremer, Valérie Lefranc, Assistants de rédaction – Aurélie Boizot, Programmatrice – Laurence Argelier, Directrice de production – Alexis Thiberge, Raphael Saquet, Camille Rozelle, Assistants de production – Blandine Guezet Fred Sarragozy Yoann Thiriet, Monteurs – Cyril de Canson, Mixeur – Aurélie Vilhet, Assistante réalisateur – Marine Tricoire, Scripte – Fred Audemont, Marc Bazin, Louis Breizat, Jean Baptiste Cortet, Jildaz Lebras, Denis Leroy, Fabien Meron, Cadreurs – François Roux, Directeur de la Photographie – Eric Mazlamian, Chef électricien – Didier Gleizolles Eric Mahuet Hélène Rossi, Electriciens – Sabine Courtant, Florence Arira, Maquilleuses / Equipe technique du Studio Gabriel : Virginie Cheysson, Chef d’équipement – Guillaume Alibert, Chargé de production – Max Cordelle, Chef de Plateau – Olivier Joy Jéome Bessiere, Ingénieurs vision – Marc Hamard, Ingénieur du son – Philippe Boyreau, Opérateur son – Jonathan Boixados Geoffrey Dheur, Assistants son – Olivier Favallier, Opérateur sono – Fabrice Martin, Gabriel Moreira, Assistants vidéo – Fred Folbaum, truquiste – Karim Tazdait, Opérateur LSM – Lior Chitrit, Opérateur synthé – Laurent Mothe, Opérateur prompteur – Habillage : Dream On – Christian Maury, Décorateur


Media(s) un autre regard est désormais en sommeil. Les explications dans cet article Making of(f)!

Vous pouvez cependant continuer à suivre les commentaires sur l’actu TV sur le fil Twitter et sur mon compte personnel : @Emmanuelmatt

(Cliquez sur les photos pour les agrandir)






0 commentaire


Soyez le premier à déposer un commentaire!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>