Genres

2 novembre 2012

Les coulisses de Danse avec les Stars sur TF1

Plus d'articles par »
Ecrit par : Emmanuel Matt
Étiquettes : , , , , , , ,

Ce samedi là c’était déjà One Direction… Direction La Plaine St denis, un lieu bien calme, très calme en cette fin de matinée.

Et pourtant il y avait déjà quelques fans devant l’entrée du 217  (La sécurité en attend bien plus encore ce samedi avec les 1D !), un plateau où je vous avais déjà emmené quelques mois plus tôt, lors des répétitions des directs de The Voice (le dossier).

Un premier point commun entre ces deux directs, Tristan Carné le réalisateur et son équipe, un second Fred Dorieux à la lumière. Puisque j’en suis là autant ajouter en points communs FL Structure pour les structures lumière et certains supports de décor, IVS pour les écrans et projecteurs, Phase 4 pour la lumière et donc Euro Media France pour le plateau et le car Régie Road 3  XXL 2… Par ailleurs, le maître ès habillage des écrans est aussi Blondin.

Comme pour The Voice, à coté du car image le car Silence pour la partie son, particulièrement importante ce jour là puisqu’un orchestre « philharmonique » dirigé par David Dahan (et Alexandra Cravero) accompagnait les danseurs. David Dahan a déjà travaillé notamment avec Nagui dans N’oubliez pas les paroles. Si j’en crois le générique fin, David Lefevre et Christian Martinez sont à l’origine des arrangements musicaux.

Des différences notables aussi entre Danse avec les stars et the Voice. Cela commence à la production avec TF1 Production producteur exécutif du programme avec BBC Worldwide car BBC Entertainment est propriétaire du format original « Strictly come dancing » qui en est déjà à sa dixième édition en 2012.

Le décor de Danse avec les Stars a été conçu enfin plutôt adapté par Olivier Illouz et fabriqué au Portugal par Cenycet. Un décor adapté car cette émission en troisième saison en France a un décor très proche non pas du décor anglais mais de celui de la version américaine : Dancing with the stars qui en est déjà à sa 14ème édition. Oui, plus que la version originale anglaise car les américains produisent et diffusent deux séries par an.

Regardez ces captures d’écrans :

Strictly come dancing / Dancing with the stars

En haut à gauche, le décor anglais recto verso. Les similitudes avec le décor français ne sont pas flagrantes. Regardez par contre les autres captures d’écrans, celles du décor américain. On se croirait sur TF1 notamment avec le même agencement des écrans de fond de scène… Enfin à une très grande différence près, dans le décor américain, il y a du monde au balcon (!) et sur 2 niveaux alors qu’en France, le décor ne fait qu’esquisser les lignes du balcon, sans le public.

Le plateau 217 avec ses 2090 m2 est pourtant le plus grand plateau de tournage Télé en France. (A la Cité du Cinéma / Studios de Paris, il y a bien un autre 2000 m2 mais qui ne peut accueillir de public et n’est pas destiné à ce type de tournage. )

Si vous regardez la mise en image de la version britannique et surtout américaine vous allez y trouver d’autres points communs avec la réalisation version Française. La mise en image fait aussi partie du concept et de la charte à respecter. A l’inverse, des idées comme le plan séquence utilisé régulièrement par Tristan Carné en France a fait récemment son arrivée aux Etats-Unis.

Voici la version anglaise, sur un plateau un peu plus petit je pense :

Le décor n’est pas le même mais il y a de forte chance de voir une chorégraphie proche de celle-là samedi soir avec Estelle Lefébure et Maxime Dereymez.

Voyons la version américaine (désolé pour le choix musical). Vous y retrouverez de nombreux points communs dont la caméra zénithale mais aussi de grandes différences. Des caméras sont installées par exemple au premier balcon.

Retour sur le plateau de Danse avec les stars version française :

Commençons par le coté que vous voyiez le moins souvent à l’image, face à la piste de danse :

Le décor de Danse avec les Stars face à la piste de danse

A droite, la piste de danse qui mène à la scène devant le jury.

Au premier plan, de très belles chaises rouges, dont une importante partie marquée avec des petites feuilles blanches, des places réservées pour des partenaires, pour des gagnants de concours mais aussi, près de l’entrée de la « Red Room », des places pour les invités et proches des artistes.

Face à la piste trois caméras lourdes et une grue Supertechno 50 de Loumasystems. Derrière celle-ci, cachés derrière les lignes du décor, des postes de « pilotage » installés sur deux hauteurs. On va y retrouver l’équipe lumière de Frédéric Dorieux mais aussi  plus haut encore les équipes d’Alternative Développement (AD) chargées de toute la partie infographie interactive, de tous les affichages de scores etc.

Frédéric Dorieux, Directeur Photo de Danse avec les Stars et son équipe – TF1

Le travail d’AD est probablement plus complexe que l’on peut l’imaginer en regardant le programme. Il y a en effet de nombreux graphiques différents à mettre à l’antenne car les types d’épreuves se multiplient et les éléments à afficher aussi.

Au moment de ma venue samedi en fin de matinée, le « Relais Samba » était en répétition. Il fallait bien sûr répéter la réalisation des danses mais aussi l’enchaînement des couples de danseurs qui devaient rejoindre la piste les uns après les autres. Chris Marques devait donner les tops, mais toutes les 30 secondes? Kaïs de Bali, très bon opérateur synthé, venait d’ailleurs de préparer un décompte de 30 secondes. Comment l’utiliser en terme technique mais aussi en terme de mécanique de jeu? Tout cela devait être répété et être validé par les producteurs. Et cela prend du temps. (Au final pendant le direct, aucun compteur n’a d’ailleurs finalement été utilisé d’après mes constats)

Dans le car régie XXL 3 avec Tristan Carné et son équipe – Danse avec les stars

Dans le car régie (à coté du car son Silence), Tristan Carné était accompagné par Julian Gutierrez, son truquiste et Séverine Thibaut,  scripte. J’ai eu la chance de travailler avec les trois : Efficaces et sympathiques.

13h00 : Il est temps de faire une pause déjeuner avant de nouvelles répétitions pour les danseurs mais cette fois-ci en tenue contrairement aux répétitions du vendredi.

14h passée, Sandrine Quétier et Vincent Cerutti sont aussi en plateau, ils vont répéter quelques mécaniques. J’apprends alors que Tintin et Milou sont en danger, que Bidule et Bidule sont sauvés par le public et que Schpouk et Schpouk sont éliminés! Il ne serait pas très diplomate, face aux couples de danseurs, de répéter en mettant de vrais noms, les animateurs ont alors inventé des duos improbables.

Les deux animateurs prennent ensuite un peu de hauteur pour répéter le premier plateau, en hauteur, dos à la scène, face à la caméra 15 celle qui sera ensuite utilisée en Beauty (fixe, plan large sans cadreur). Au moment du direct, ils auront ensuite quelques secondes seulement pour rejoindre leur place à coté du jury : Shy’m, Marie Claude Piétragalla, Chris Marques et Jean-Marc Généreux. La voix de leur présentation des couples de candidats aura d’ailleurs été enregistrée pour leur permettre de courir sans avoir en plus à annoncer le nom des danseurs entrant sur le plateau.

Sandrine Quétier, Vincent Cerutti, répétitions de Danse avec les Stars – TF1

A la caméra Fifi et de dos l’un des assistants de réalisation (et aussi de temps à autre désormais réalisateur) : Stéphane Bohée. Il n’est pas le seul assistant de réalisation sur cette émission. Avec lui : Thomas Modère, Alexandre Bonet Torres et Florian Guiot. Ils ne sont pas de trop pour gérer les entrées et déplacements des danseurs, les animateurs et le jury (Shy’m, Marie C… ….)

On retrouvera le même Fifi un peu plus tard dans la Red Room, la salle où les candidats danseurs accueillent les votes du jury en compagnie de Sandrine Quétier.  C’est la zone de Fifi!

Des caméras, il y en a 15 au total à disposition de Tristan Carné. Il y en a même 17 en comptant la caméra Spare (secours) utilisée dès 20h pour un direct sur My TF1 et une caméra HF supplémentaire qui est connectée au car mais destinée uniquement à l’équipe de Guillaume Stanczyk qui termine de préparer les sujets de la deuxième partie de soirée en direct : Danse avec les Stars, la suite.

Le car est équipé de quatre LSM qui permettent d’enregistrer, de monter rapidement et de diffuser des sujets, des extraits du direct etc. Deux LSM sont utilisés de façon classique pour les sujets, les ralentis, les extraits du direct. Le troisième est attribué au truquiste. Le quatrième est destiné à la deuxième partie de soirée. L’opérateur y récupère notamment les images de la caméra HF supplémentaire. Il peut ainsi monter des sujets coulisses de dernière minute.

Vous en avez envie d’en savoir plus sur les 15 caméras de Tristan Carné sur Danse avec les stars. Cela tombe bien vous viendrez donc lire l’article sur cette réalisation dans les prochains jours sur Media(s) un autre regard!

Pour patienter cet autre panoramique du plateau où certaines des caméras vous sont déjà présentées :

Panoramique du plateau de Danse avec les Stars – TF1

Il y aurait encore beaucoup à vous montrer et à vous dire, voici pour terminer une vue du décor coté scène :

Danse avec les Stars coté scène – TF1

Sur ce montage photo vous apercevez à gauche l’arrière de la scène avec ce jour là beaucoup de place pour l’orchestre, au point que les deux parties de l’escalier central ont été écartées sur les cotés. Vous apercevez d’ailleurs au sol, devant l’orchestre un rail pour faire circuler les deux parties de l’escalier.

Sur la partie avant vous apercevez l’arrière d’une partie des écrans, des carrés de led IVS.

Qui dit direct dit aussi liaisons sécurisées. Sachez que la liaison fibre Colt HD fixe entre le plateau et TF1 est complétée par un car SNG HD lui aussi qui la particularité de pouvoir aussi recevoir des images depuis TF1, par exemple les derniers sujets de TF1 production si nécessaire.

Voilà de quoi voir Danse avec les stars avec un autre regard samedi sur TF1.

A lire aussi :

L’interview de Vincent Cerutti

La réalisation de Danse avec les stars


Media(s) un autre regard est en sommeil. Les explications dans cet article Making of(f)!

La production TV qui inspire les autres formes de rencontres avec le public?  Retrouvez les nouvelles activités – Interventions, Conseil, formation… – de l’auteur sur Emmanuel Matt Accompagnement et sur les réseaux sociaux : Twitter @EmmanuelMatt et sur Facebook   

(Cliquez sur les photos pour les agrandir)






3 commentaires


  1. excelnico

    « Vous en avez envie d’en savoir plus sur les 15 caméras de Tristan Carné sur Danse avec les stars. Cela tombe bien vous viendrez donc lire l’article sur cette réalisation dans les prochains jours sur Media(s) un autre regard! »

    Hate de lire l’article 🙂
    Lorsque je suis allé à l’émission (pour la première de cette année) j’ai trouvé incroyable le mec qui porte la caméra et qui « danse » avec les artistes …
    Je ne sais pas comme vous l’appelez mais à la télé ca rend vraiment bien !
    Mieux même que des plans fixe ou de loin…
    Avec cette caméra on est très proche des danseurs !

    Nicolas


  2. rach

    Techniquement, c’est très bien filmé mais ca manque un peu d’originalité.

    Après, je reconnais que sur un programme tel que Danse avec les stars, il est très dur d’innover et d’apporter de l’originalité dans la réalisation.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *