Coulisses des émissions

8 novembre 2012

Le dispositif original de tournage de Grand Public, le jeudi sur France 2

La figuration dans le décor de Grand Public, le jeudi sur France 2

On peut faire Grand Public et nouveau, Grand Public et esthétique… Un décor de cinéma, une réalisation originale inspirée du 7ème art et pourtant il s’agit bien d’une émission de télévision produite comme telle et avec des moyens vidéos HD commutés dans un car régie.

Dans un précédent article (à lire ou relire!)  je vous présentai en cinq photos l’atmosphère de tournage de Grand Public présenté par Aïda Touirhi diffusé tous les jeudis soir sur France 2 après Complément d’enquête, une émission produite par Black Dynamite (Eric Hannezo, Guillaume Lacroix et Lorenzo Benedetti).

Poursuivons le déroulement du générique : A la réalisation ce jour là : Nicolas Ferraro qui a par ailleurs travaillé sur la mise en image initiale du programme. Alternent depuis Tristan Carné, Michel Hassan



Le décor a été conçu par Laurence et Frédéric Serrato et mis en lumière par Eric Caurant.

Sur le plateau de Grand Public Euro Media France

Le tournage a lieu chaque semaine sur le plateau A des Studios de Saint Cloud Euro Media France. Le jour de mon passage, la réalisation était encore effectuée dans le car régie XXL 3 Euro Media France mais il était déjà prévu d’alterner avec des cars France 3 selon leurs disponibilités. La priorité est donnée à ces cars France Télévisions.

Alors, oui, le tournage n’est pas réalisé avec des caméras pellicule ni même des caméras type red ou autres. Pas non plus de 5D ou caméras C 300 Canon pour créer cet effet film devenu tellement à la mode. Il s’agit de caméras télé HD broadcast bien classiques mais bien utilisées. L’une d’entre elles, la plus remarquable quand on regarde l’émission est cependant « tunée » pour reprendre un vocabulaire utilisé dans l’univers automobile.

Il s’agit bien sûr de la caméra sur chariot travelling, un chariot Chapman loué chez TSF. Comme on parle de frigidaire pour un réfrigérateur, on peut aussi dire un chariot Dolly ou une Dollie.

Le voici coté pîle, coté face, configuré pour le tournage des plateaux de lancement de sujets par Aïda Touirhi :

Caméra sur Chariot Dolly – Grand Public – Aïda Touirhi – Black Dynamite / France 2

(Désolé pour la qualité très moyenne des photos mais Panasonic assume la mauvaise qualité du GF3 Lumix en basse lumière!) 

Le chariot a tout d’abord été quelque peu aménagé pour permettre à Aïda Touihri de s’asseoir face à la caméra sur le chariot et de pouvoir se déplacer d’un mouvement commun. Le coussin n’a pas l’air tellement confortable d’où probablement le « Je suis mal accroché sur une fesse » de la journaliste entendu au début d’une prise. Il aurait été dommage qu’elle sorte du champ de la caméra par une chute! Et une animatrice à terre!

Aida Touihri sur son chariot travelling cinéma – Grand Public / France 2

La caméra a été par ailleurs équipée d’un prompteur, c’est assez classique et d’un carré de led Litepanel 30 x30 pour une lumière de face.Par contre ce qui l’est moins c’est d’ajout d’une optique x 40 sur une caméra légère. Cette optique apporte l’effet réussi à l’image que vous voyez dans cette capture d’écran en haut à droite. Le kit de raccord entre l’optique et la caméra légère a été élaboré par les équipes Euro Media et est laissé à disposition des équipes de France 3 quand ils assurent le tournage.

Cette caméra est bien une caméra légère comme vous le voyez sur cette photo prise un peu plus tard, au moment où la caméra sur chariot n’est plus un accessoire de jeu et a donc retrouvé son aspect plus traditionnel :

Caméra sur Dolly – Grand Public – France 2

Vous apercevez aussi le moniteur retour sur le chariot pour le machiniste qui le pousse.

Quand la caméra sur chariot est utilisée comme accessoire de jeu, vous apercevez alors souvent un perchman à ses cotés. Petite confidence, celui-ci ne perche aucun son, il s’agit de l’Assistant de réalisation qui fait aussi un peu de figuration. C’est comme au cinéma, ou presque!

C’est donc aussi comme au cinéma pour le décor et par la présence de figurants. Des couples se forment, se font et de défont au cours des séquences. Ils sont debout, assis sur le banc devant le cinéma, parfois assis à la terrasse du café ou traversent la place…

La figuration dans le décor de Grand Public, le jeudi sur France 2

Oui, oui, ce jeune homme à gauche est bien payé pour faire semble de ne rien faire et jouer avec son smartphone.

Par contre pas la peine de penser à entrer dans le Cinéma de Grand Public ou de vouloir ouvrir la porte à coté de lui, on est dans un décor de fiction…

Voilà ce que l’on y trouve de l’autre coté du décor :

Derrière le décor de Grand Public – France 2

Par de cinéma mais des feuilles de décors, un projecteur créant un effet de lumière à travers la fausse porte. Et derrière cette feuille du décor (en vignette) une petite régie son plateau pour les retours. Elle est installée entre le décor de Grand Public et celui de Envoyé Spécial et utilisée alternativement pour les deux émissions.

Pour réaliser Grand Public, Nicolas Ferraro dispose de 6 caméras, les voici en action avec leurs cadreurs :

Les 6 caméras de la réalisation de Grand Public par Nicolas Ferraro

Vous retrouvez la caméra sur Chariot (2) mais aussi la grue  télescopique Xpan Taipan (6), deux cadreurs caméras portables (1) & (5). La (4) est une caméra sur pied de campagne pour des plans larges. Enfin, une caméra lourde traditionnelle avec prompteur (3) complète le dispositif.

Toutes images arrivent dans le car régie sur le monitoring du réalisateur :

Monitoring réalisateur – Grand Public – France 2

Vous retrouvez bien sûr les images des caméras sur la ligne du bas mais je vous invite aussi à regarder la ligne du haut. Vous apercevez des illustrations, certaines à la verticales d’autres inclinées à 90°.

Ces illustrations sont diffusées dans les deux écrans (Utram) du décor, l’un façon panneau publicitaire (écran avec rétroprojecteur) est bien à l’horizontal mais le second (une dalle inclinée à 90°) a un format vertical. Il est donc nécessaire de l’alimenter avec une image inclinée elle aussi. (Quoi c’est pas clair!) La production doit d’ailleurs à chaque fois trouver des illustrations en format horizontal et vertical. De la même manière les boucles avec le logo de l’émission sont conçus à la verticale et à l’horizontale.

Pour conclure, élargissons un peu le décor, mais celui du car régie :

Dans le car régie de Grand Public – Black Dynamite / France 2

Dans la photo principale on découvre alors le duo de producteurs (Guillaume Lacroix et Lorenzo Benedetti) derrière l’équipe de réalisation. Dans la ligne du bas, passage dans la zone serveur et enregistrement (les images du PGM (la réalisation) et des divergées sont enregistrées sur disques pour la post-production). Au centre la Vision. L’ingénieur vision (et lecteur assumé de Media(s) un autre regard), Laurent Perriot  règle la qualité image de chacune des caméras sous le regard d’Eric Caurant, directeur Photo. A droite enfin, la régie son.

Vous savez désormais tout ou presque sur le dispositif de tournage de Grand Public. Essayons prochainement de nous arrêter sur quelques exemples de réalisations de séquences de Grand Public. Un petit découpage s’impose!

Grand Public à regarder sur France 2 et à suivre sur Twitter #GrandPublic


Media(s) un autre regard est désormais en sommeil. Les explications dans cet article Making of(f)!

Vous pouvez cependant continuer à suivre les commentaires sur l’actu TV sur le fil Twitter et sur mon compte personnel : @Emmanuelmatt

(Cliquez sur les photos pour les agrandir)






One commentaire


  1. rach

    Un bon article. On sent qu’il a été écrit par un passionné.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>