Coulisses des émissions

21 novembre 2012

Le Vendée Globe en images : Le dispositif caméras de la ligne de départ

Plus d'articles par »
Ecrit par : Emmanuel Matt
Mots-clés : , , , , , , , , ,
Le dispositif AMP Visual TV pour le départ du Vendée Globe challenge 2012

Et c’est parti pour plusieurs mois de course autour du monde. Une aventure humaine et technologique. Les navigateurs sont désormais seuls en mer mais avec quelques caméras embarquées pour nous donner régulièrement de leurs nouvelles. Au moment du départ par contre il y avait bien plus de monde et de caméras. En mer et sur la terre.

C’était à 13h02 précises, le temps pour les 13h français d’ouvrir leur journal avec les titres avant de venir sur le direct du départ du Vendée Globe aux Sables d’Olonne.

TF1, France 2 n’étaient pas les seuls à diffuser ce départ. En France, les chaînes d’informations étaient déjà en direct depuis le matin, France 3 avait aussi bousculé son antenne. Plus d’une dizaine de chaînes ont diffusé ce départ à travers le monde et plusieurs dizaines couvrent désormais cette course à travers le monde.



Pour permettre cette couverture médiatique très importante les organisateurs ont confié la production vidéo à Nefertiti Production et ASO.

Ils ont choisi AMP Visual TV pour la prestation technique et notamment la production du signal international du départ.

Voici le dispositif complet  :

Le dispositif AMP Visual TV pour le départ du Vendée Globe challenge 2012

Au centre du dispositif le car 11 AMP Visual TV chargé du signal international, celui destiné à l’ensemble des clients dans le monde entier.  Aux coté du car 11, le car HF pour réceptionner les images de très nombreuses sources HF en mer et sur Terre.

Commençons par la partie maritime, la plus complexe sans aucun doute.

12 signaux HF de 12 caméras relayées par un avion à 3 500 m d’altitude.

Dans les airs 3 hélicoptères dont 1 équipé d’une caméra gyrostabilisée. Les deux autres hélicoptères étaient équipées de caméras standards avec des bons cadreurs!

En mer, deux vedettes étaient chacune équipées d’une caméra HF pour accompagner la course lancée depuis le bateau le Couronné équipé lui aussi d’une caméra.

Pour vivre le départ de plus près encore, l’avion a relayé les images de caméras embarquées dans 5 bateaux. AMP Visual TV a alors utilisé sur chacun de ces bateaux l’une des caméras dont ils sont tous encore équipés aujourd’hui. Les skippers ont effet par contrat obligation d’envoyer chaque semaine au moins 5 minutes d’images réalisées avec ces caméras embarquées.

Le dispositif caméras embarquées de la course n’est pas géré par AMP Visual TV mais, le temps de la journée du départ, sur cinq bateaux,  AMP Visual a ajouté un émetteur HF et un positionneur GPS à l’une des caméras pour récupérer son signal avec l’avion relais. Le positionneur était destiné à aider l’avion à repérer la position de chacun de ses bateaux mais aussi, et c’est très original, à retrouver ces éléments techniques additionnels dans la mer.

En effet, dès le soir du premier jour, les skippers de ces cinq bateaux ont chacun jeté à la mer l’émetteur et le positionneur pour qu’ils puissent être récupérés ensuite en mer par les équipes d’AMP Visual TV.

Si l’on rajoute une caméra HF dédiée à France 3 sur une autre navette nous avons nos 12 signaux HF maritimes récupérés par le car HF.

A cela on peut ajouter une caméra Beauty.

Regardons la suite du dispositif complémentaire à terre, sur le ponton et sur le prieuré.

Sur le ponton :

Le car de réalisation du signal international recevait les signaux image et son de 3 caméras. Par contre, à l’inverse, comme le montre ce schéma, le car renvoyait aussi 2 signaux de deux caméras HF à France 3 vers son car de réalisation du signal privatif pour son antenne. Il s’agit des images des caméras en mer (hélico et navette).

Vous voyez aussi que TF1 envoyait vers le car HF le signal d’une caméra privative complémentaire au signal international.

Le schéma vous montre aussi que différentes chaînes avaient leur dispositif de diffusion propre sur ce ponton. Ils disposaient ainsi du signal international mais aussi de leurs propres images réalisées en direct sur le ponton.

Au prieuré :

Même organisation avec 3 caméras dont deux caméras lourdes et une portable mais envoyées au car 11 directement par une fibre. Pas de liaison HF image de cet endroit. On retrouve aussi les équipements propres de chaînes notamment d’information en continu.

Enfin, à l’heure d’internet, la filiale d’AMP Stream Factory récupérait le signal vidéo pour en faire un signal internet français et anglais.

Mise à jour : Sur les suggestions de Thierry en commentaire : Le making of vidéo AMP Visual TV


Media(s) un autre regard est désormais en sommeil. Les explications dans cet article Making of(f)!

Vous pouvez cependant continuer à suivre les commentaires sur l’actu TV sur le fil Twitter et sur mon compte personnel : @Emmanuelmatt

(Cliquez sur les photos pour les agrandir)






One commentaire


  1. Thierry

    Bonjour Emmanuel,
    Le making of « vendée globe » vaut le détour sur le site d’AMPVISUAL



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>