Dictionnaire! & technologies

26 novembre 2012

Faire la pluie et le beau temps : Les cartes de la météo de France 2

L'écran du logiciel de création des cartes de la météo à France 2

Des observations mais aussi des prévisions. Des températures, l’état du ciel, les alertes météo en France et en Europe, des animations satellites. Des mêmes données et prévisions issues de Météo France et pourtant nous regardons parfois plusieurs météo à la télévision, sur internet, sur des applis chaque jour. Comment sont fabriquées les cartes de la météo à France 2?

Dans un précédent article (à lire ou relire), je vous présentai les coulisses de la production et réalisation de bulletins météo avant et après le 20h avec Philippe Verdier.

Les éléments graphiques des bulletins météo sont conçus chaque jour par le journaliste météo qui les présente et uniquement par lui sur un ordinateur et un logiciel dédiés à cela. Il créé ainsi toutes les images (cartes, photos, textes) du déroulement de son bulletin.

Tous ces éléments sont ensuite récupérés en régie pour être incrustés dans le décor virtuel qui prend la place du fond vert du plateau de tournage. Grâce à une caméra robotisée le réalisateur peut suivre le journaliste de gauche à droite dans le décor virtuel.

Voici un extrait d’un tournage :

Le décor virtuel qui reprend l’aspect de la baie vitrée du plateau des JT de France 2 a été créé à la rentrée mais le graphisme des cartes est à ce jour resté le même. Cela pourrait être le prochain chantier de la météo.

Philippe Verdier comme les autres journalistes créée chaque jour dans son bureau ses cartes sur un logiciel développé en interne par Philippe Romby et Cédric Hulard.

Dans le bureau de la météo de France 2

Approchons-nous désormais de l’écran de l’ordinateur de conception de ces cartes.

L’écran du logiciel de création des cartes de la météo à France 2

A droite vous voyez le décor virtuel dans lequel les cartes et éléments visuels vont s’intégrer. Chaque élément, chaque carte, chaque animation, va représenter une petite icône dans la barre horizontale en bas, la timeline, le conducteur du bulletin météo. Au moment de la photo il y a dix éléments dans cette timeline. Certaines cartes seront à gauche dans le décor comme la première, d’autres au centre (indicateur rouge au centre) et la dernière à droite dans le décor.

Philippe Verdier peut créer diverses cartes et animations. Leur liste est indiquée à gauche.

Il y a des observations animées (Satellite, Pluie, Orage). Ce sont des animations qui seront réalisées à partir de cartes, de fichiers fournis par Météo France. Ces données seront automatiquement transformées, habillées pour respecter la charte graphique définie à France 2 pour ces cartes.

On trouve aussi les prévisions animées pour la France. Cela va des cartes de températures (jour matin, jour après-midi, jour + 1 matin, Jour +1 après midi) aux « nebul », les cartes de nébulosités, les cartes où l’on voit les nuages symbolisés par différentes textures. Il y a aussi les cartes de tendances sur 2 à 6 jours…

Parmi les autres possibilités il y a la météo en Europe mais aussi divers éléments comme l’éphéméride, des photos (bientôt des vidéos), et les alertes Météo France. Enfin il existe aussi des formats de cartes pour la météo Ultra-marine.

Voici des exemples de ces différentes cartes  :

Exemples de cartes météo France 2

Pour réaliser ces cartes et animations, le journaliste part la plupart du temps de données fournies directement par Météo France. Les informaticiens France Télévisions ont créé des interfaces pour que ces données souvent brutes puissent être transformées en cartes esthétiques et claires pour les téléspectateurs.

Ainsi, dans l’image principale il s’agit d’un petit carton sur lequel on peut écrire tout texte, ici des informations sur le brouillard. A droite vous apercevez une animation satellite. Comme vous le voyez avec la liste de fichiers à coté de l’image, l’animation satellite est une suite d’images, des observations satellites réalisées à des périodes régulières. L’animation est le résultat de l’enchaînement de ces observations.

En dessous, une carte d’alerte avec des icônes pour les alertes pluie, orage, verglas etc puis une carte des températures.

En bas, à gauche, deux cartes « nébul », des cartes de la nébulosité au dessus de la France. Elles sont réalisées à partir des images en noir et blanc assez basiques reçues de Météo France. (Vous apercevez ces cartes de base sur l’écran informatique à gauche dans la photo principale)

Grâce à ces cartes, le journaliste récupère directement les lignes de fronts du début de journée. Il doit ensuite ajouter zone par zone le code correspondant au type de nuages. Il doit par contre ensuite créer lui-même les lignes de front de la carte de fin de journée et indiquer à nouveau les types de nuages par zone. Quand cela est fait, le journaliste définit avant calcul la durée de l’animation, la durée du passage entre la position des nuages le matin et le soir. La durée est déterminée en fonction du temps d’antenne disponible mais aussi de la longueur de ses commentaires. L’ordinateur fabrique alors un clip, une animation vidéo qui permet de passer de l’image du début à l’image de fin.  Comme le réalisateur lance ensuite les cartes en régie, il lancera le début du clip de cette animation qui aura la durée prévue par le journaliste et calculée ainsi.

Jetons un oeil enfin sur la carte des températures : Saurez-vous repérer la différence entre la carte de France des températures et celle de la nébulosité?

Lightbox

Le temps que vous trouviez la différence, quelques informations supplémentaires…

De manière générale, la France est très à droite. Je ne pensais pas à la politique mais surtout aux bretons qui détestent qu’un ou une journaliste cache leur région en se mettant devant. Il faut laisser de la place à gauche pour le journaliste présentateur de la météo. D’ailleurs comme me le faisait remarquer Philippe Verdier, la France est bien dessinée car il faut du temps (et un bon appétit) au journaliste avant que son ventre ne déborde sur la région bordelaise!

Pour réaliser la carte météo, les journalistes sélectionnent un certain nombre de villes parmi celles proposées par Météo France. Ce sont à priori les mêmes pour toutes les météo sur France 2. Non les journalistes ne rajoutent pas la température pour les villes de leur famille ou des leurs amis!

Par contre, les températures des villes sont associées aux données GPS de leur localisation sur la carte. Il est donc important que la carte de France soit conforme à la réalité pour que les températures soient bien installées au dessus de la bonne ville. C’est une évidence… Et pourtant…

Et pourtant, régulièrement, il est de tradition de rapprocher la Corse de la France. C’est aussi le cas sur toutes les cartes de la météo à France 2 comme la carte des nébulosités à droite sauf… sauf pour la carte des températures. La Corse est alors à sa vraie distance par rapport à la France et ainsi les températures pour Bastia et Ajaccio et leurs coordonnées GPS sont bien positionnées à la bonne place au dessus des deux villes.


Media(s) un autre regard est désormais en sommeil. Les explications dans cet article Making of(f)!

Vous pouvez cependant continuer à suivre les commentaires sur l’actu TV sur le fil Twitter et sur mon compte personnel : @Emmanuelmatt

(Cliquez sur les photos pour les agrandir)






0 commentaire


Soyez le premier à déposer un commentaire!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *