Coulisses des émissions

4 décembre 2012

Des duplex, de multiples sites à Paris, en régions : La coordination du Téléthon 2012

Le Téléthon sur France Télévisions ces 7 et 8 décembre ce sera un plateau principal au 107, un bus itinérant lui aussi plateau principal samedi en journée et de nombreux centres de promesses et lieux de défis à travers la France métropolitaine et en outremer. La coordination entre ces lieux est donc primordiale : Le rôle de la régie C à France Télévisions et de celle du car 11 au studio 107.

Cette année, l’ouverture du Téléthon 2012 à 18h40 sur France 2 n’aura pas lieu depuis un plateau mais depuis le cœur de Paris, depuis le Bus itinérant du Téléthon. Le compteur sera remis à zéro vendredi vers 19h en direct de la Place de la Concorde.

Ce Bus sera aussi le plateau principal du Téléthon pendant toute la journée de samedi. Les directs seront réalisés pendant qu’il sera en mouvement dans les rues de Paris mais aussi quand il sera stationné à coté de lieux parisiens comme le Cirque d’hiver, le Jardin du Luxembourg, la Piscine Joséphine Baker, l’Opéra Garnier, tous aménagés et transformés en plateaux télé accueillant des manifestations du Téléthon et des invités (chanteurs, comédiens…).

Les vendredi et samedi soir, des prime time seront réalisés depuis le plateau 2 au 107. D’autres émissions seront diffusées sur France 4 depuis le plateau 5 du 107 mais aussi depuis le 104 (pas le plateau mais le lieu de Paris qui accueillera le direct sur France Ô annoncé au départ aux Docks de Seine).

Peu après minuit, vendredi, le plateau C à France Télévisions deviendra à son tour le plateau du Téléthon.

Parallèlement à tout cela, le Téléthon ce sera aussi quatre Centres de Promesses et France Métropolitaine et en Outre mer, mais aussi différentes manifestations et défis (Corse, Vercors, Caravane dans le nord, Marche des maladies rares) qui se dérouleront pendant les 30 ans du Téléthon. Et je n’oublie pas toutes les autres manifestations de l’AFM parfois moins médiatiques mais proches de chez vous et toutes aussi utiles pour récolter des fonds. (Voir : Les dispositifs du Téléthon 2012

Ces manifestations seront en duplex pendant les prime time au 107 mais aussi avec les autres plateaux et en particulier avec le bus en mouvement dans Paris.

Pour gérer tout cela, il est nécessaire de créer un dispositif de liaisons et de le coordonner : Cela donne un tel schéma des transmissions :

Le schéma officiel des transmissions du Téléthon 2012 – France Télévisions

Vous devez vous dire : Quel bazar, enfin quel dispositif impressionnant! Et que vous ne comprenez pas tout, pas tout de suite d’autant qu’une partie des informations est floutée. Mais non je ne vais pas vous donner les portables des différents chargés de production et coordinateurs. Ils vont déjà avoir du monde en ligne pendant ces trente heures de direct. Pas la peine de rajouter les appels des lecteurs de Media(s) un autre regard pour leur poser des questions!

Regardons tout cela de plus près et essayons de comprendre comment ce dispositif est organisé :

Quand les émissions seront réalisées depuis les plateaux du 107, le processus sera assez classique. Le car régie 11 recevra les images et le son de toutes les sources à travers la France (via un car satellite et des liaisons fibre) et le réalisateur mélangera à l’image les images et le son des duplex avec celles du plateau.

En retour, les sites en duplex recevront alors souvent les images de ce qui est diffusé à l’antenne (le final) ou au moins le son (mais un son N-1). Les équipes de production et techniques seront aussi en contacts réguliers souvent via des lignes téléphoniques Numeris.

Tout cela n’est pas très simple à gérer mais c’est un dispositif assez habituel pour les professionnels. (On retrouve le même type de schéma et le même volume de sources notamment lors de soirées électorales, de soirées sportives… )

Par contre, dès que le Téléthon ne sera plus en direct du 107 mais en direct notamment du Bus itinérant, la gestion des transmission va être encore plus originale et complexe.

C’est alors la régie C, associée au Nodal de France 2, qui deviendra la régie principale et centrale du Téléthon. C’est par elle que passeront tous les signaux.

Exemple : Un duplex entre Moissac et le Bus.

Dans la régie du bus conçue par AMP Visual TV, Jean Maurice Ooghe réalisera les images sur place avec ses caméras. Par contre dès qu’il s’agira de mettre à l’image une double fenêtre avec d’un coté le Bus, de l’autre le Centre de Promesse de Moissac, c’est un réalisateur en régie C qui s’en chargera avec son truquiste.

L’animateur et les invités dans le bus auront aussi besoin d’entendre ce qui dit à Moissac et inversement.

La régie C via le nodal Fance 2 enverra alors au Bus des images (le final) et le son N-1 (le son complet mais sans les pistes son du bus) depuis Moissac.

A Moissac, les animateurs, les invités, le public verront aussi le final (l’image que nous verrons tous à l’antenne) et en plus, ils recevront le son, mais aussi le son N-1 (tout ce qui se passe sur le bus ou ailleurs sauf leur propre son pour éviter un décalage et un effet larsen)

Par ailleurs il est important que les équipes techniques et de production puissent se parler avant et pendant les directs, que les animateurs en province puissent parler aux responsables éditoriaux de chaque émission à Paris. Pour permettre cela, des liaisons téléphoniques Numeris sont installées entre tous ces sites.

Et c’est le même processus avec les défis et centres de promesses depuis le Vercors, la Corse, la Réunion etc pendant 30 heures. Le même processus ou presque…

On obtient alors ce schéma résumé et simplifié :

Le shéma simplifié des liaisons entre les différents sites du Téléthon 2012

Au centre, le Plateau 107, le coeur du réseau en particulier pendant les deux primes time dont celui du vendredi présenté par Sophie Davant et Cyril Féraud et celui de samedi présenté par Sophie Davant et Nagui. A la réalisation : Tristan Carné.

En haut à droite, les 4 Centres de Promesses (CP). Ils enverront leurs signaux à la fois vers le Nodal France 2 et vers le plateau 107 par satellite (SVT). Seule exception :  Saint Paul de la Réunion, la liaison arrivera au 107 par une fibre via le Serte.

Un duplex aura lieu avec 19H Paul Amar avant que Paul Amar ne prenne le relais du Téléthon sur France 5 samedi de 19h40 à 20h40. Le signal du Studio Gabriel où se déroule l’émission sera donc aussi envoyé au nodal France 2.

A gauche principalement (Le défi Vercors est indiqué à droite), les différents défis qui seront aussi en liaison satellite avec le 107 (SVT) et le nodal de France 2.

En bas à gauche, le dispositif de diffusion du Téléthon depuis le 107 : Le car régie (11) reçoit les différents signaux (SD) des défis et Centres de promesse, la plupart par Satellite grâce à un car de réception Globecast mais aussi via des fibres depuis le Serte.

De la même manière, le car régie envoie en diffusion 2 signaux, 1 principal (HD) et un secours (SD) au nodal France 2. C’est alors du nodal France 2 que partira le signal final du Téléthon 2012 à France 2, France 3 et France 4 selon les horaires de diffusion et les émissions.

Vous aurez aussi noté que le signal du compteur – le chiffre qui bouge régulièrement – et le plus souvent possible souhaitons le – à l’image en direct – est centralisé au 107 (et en régie C) pour être envoyé ensuite aux différents lieux (Bus, Centres de promesses et autres plateaux).

Il y aurait encore de nombreuses précisions à apporter à cette dernière information et à tout le dispositif notamment la gestion du N-1, le fait que les liaisons depuis le Vercors ne pourront se faire que par téléphone satellite, mais ce sera peut-être l’objet de prochains articles dans les prochains jours sur Media(s) un autre regard. Le Téléthon dure 30 ans, je ne voudrai pas battre ce record avec le temps de lecture de cet article!

A venir jeudi, l’interview de Jean-Maurice Ooghe, réalisateur du Bus. Il nous racontera l’originalité, l’aspect innovant de ce bus et nous donnera quelques indiscrétions sur le début du Téléthon depuis le centre de Paris…

A suivre aussi le plan de caméra officiel des deux primes times au 107 réalisés par Tristan Carné.

Les autres articles sur le Téléthon 2012 : 
– Une réunion générale de préparation du Téléthon 2012
– Les dispositifs du Téléthon 2012
– Le Bus du Téléthon, interview de Jean Maurice Ooghe, réalisateur
– Les prime time du Téléthon – Décor et réalisation de Tristan Carné


Media(s) un autre regard est en sommeil. Les explications dans cet article Making of(f)!

La production TV qui inspire les autres formes de rencontres avec le public?  Retrouvez les nouvelles activités – Interventions, Conseil, formation… – de l’auteur sur Emmanuel Matt Accompagnement et sur les réseaux sociaux : Twitter @EmmanuelMatt et sur Facebook   

(Cliquez sur les photos pour les agrandir)






3 commentaires


  1. Saïmon

    Merci pour cet article toujours intéressant. Je suis preneur de détails techniques concernant celui que tu prépares sur le bus du téléthon (régie, cameras, transmission).


  2. Reno14

    En 2004 j’ai eu l’occasion de suivre grâce au réal et l’assistant réal (Erick Finand), les duplexes qui avaient eu lieu à Moissac, déjà une première fois centre de promesses télévisé.
    A cette époque un jeune en devenir était à la réalisation du signal de Moissac dans un car de production de France 3 Sud : Tristan Carné.
    Deux/trois ans plus tard on sait ce qu’il est devenu !

    Toujours du plaisir à lire tes articles et le difficile travail de vulgarisation de nos métiers.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *