Genres

20 décembre 2012

La réalisation de la Grande Librairie spéciale sur France 5 par Adrien Soland (Vidéo bonus)

La grande librairie à l'Opéra Comique - Les caméras d'Adrien Soland

Un décor naturel prestigieux : L’opéra comique avec ses dorures classiques et la matière brute de ses coulisses. Des lectures de textes classiques mais aussi contemporains. Des contrastes dont Adrien Soland s’est inspiré pour la réalisation de La Grande Librairie Spéciale présentée par François Busnel ce jeudi soir 20 décembre 2012 en prime time sur France 5.

Un décor télé, installé sur un plateau télé est (normalement) conçu en tenant compte du contenu mais aussi en fonction des contraintes et besoins de la réalisation.

En fonction du contenu : Il y a des variétés? Du talk? Il faut donc une ou deux zones? Il s’agit d’un divertissement ou d’un magazine d’info? Quel est le thème principal de l’émission? On est en ambiance jour ou soir? Il y a des nombreuses illustrations vidéo ou photo à présenter? Faut-il de nombreux écrans? Centraux ou accessoires? Pour quel diffuseur?

En fonction de la réalisation : Quels sont les axes de caméras? Comment travailler les fonds de ses axes? Des entrées, des sorties? Quel habillage graphique sera utilisé? HD pas HD? …

La Grande librairie spéciale Lectures ne s’est pas installée dans un plateau, dans un parallélépipède noir dans lequel on installe son décor. Rosebud Productions a installé son décor évènementiel le temps d’une soirée dans l’Opéra comique, un décor naturel avec ses propres caractéristiques.

Le décor de la Grande Librairie Spéciale - Opéra Comique - 20 décembre sur France 5 / Conception : Stéfanie Jarre

Le décor de la Grande Librairie Spéciale – Opéra Comique – 20 décembre sur France 5 / Conception : Stéfanie Jarre

Un décor spécial différent du décor de la version hebdomadaire, conçu par Stéfanie Jarre, sur la scène de ce Théâtre. Un décor épuré modulable – Les éléments sont désolidarisés pour être adaptés à la surface de la scène du théâtre choisi d’une année sur l’autre – et qui reprend la thématique de l’émission : Les livres.

Panoramique de l'arrière du décor de La Grande Librairie Spéciale à l'Opéra Comique

Panoramique de l’arrière du décor de La Grande Librairie Spéciale à l’Opéra Comique

Coté contenu, l’émission est consacrée à des lectures d’oeuvres contemporaines mais aussi de textes classiques. Du contraste qu’Adrien Soland, réalisateur et l’un des producteurs de l’émission a choisi d’appuyer, d’accompagner en utilisant à la fois les dorures rococos de la salle et la matière brute (briques et métal à la New-Yorkaise) du fond de la scène. Pas de rideaux noirs ou rideaux lucioles (avec des petites lampes) pour cacher le mur du fond de la scène.

Ce mur a été mis en avant, appuyé par la lumière de Jean Poidevin.

Le décor, la lumière et le contenu éditorial de l’émission sont raccords!

Qu’en est-il de la réalisation d’Adrien Soland? 

On retrouve la base de la réalisation : 2 caméras face, une caméra à l’arrière de l’orchestre (au sol) (6) et une au balcon (8). Deux caméras latérales sont ajoutées à Jardin et à cour. (4) et (7).

Comme souvent, pour montrer l’ampleur du décor et par sécurité on installe une caméra en hauteur fixe dite Beauty pour un plan large. Ce plan large a été cette fois-ci réalisé avec une paluche (1).

Par ailleurs, pour aller chercher le public, mais aussi pour plus de souplesse, pour amener une variété de plans, rien de mieux que deux caméras portables, une à Cour, une à Jardin : (9) & (3).

Voici une partie de ces caméras et leurs cadreurs :

La grande librairie à l'Opéra Comique - Les caméras d'Adrien Soland

La grande librairie à l’Opéra Comique – Les caméras d’Adrien Soland

Sur cette image vous apercevez aussi une grue légère et peu encombrante, la Litecam.

Le public avec son lot de people est aussi un intervenant de cette soirée spéciale. Adrien Soland a donc rajouté une caméra à Jardin (5) très proche de la scène pour filmer principalement ce public. elle peut aussi filmer les invités assis au coin talk à Cour sur la scène.

Les caméras d'Adrien Soland - La Grande Librairie spéciale lectures - France 5

Les caméras d’Adrien Soland – La Grande Librairie spéciale lectures – France 5

Les deux photos du bas à droite vous montrent la dernière caméra, celle du contrechamp vers le public, la caméra bonus, celle qui amène les beaux plans originaux. Il s’agit d’une grue ABC de chez Loumasystems très légère elle aussi. A droite son cadreur caché derrière le décor. Vous aviez pu l’apercevoir sur le panoramique d’arrière du décor que je vous avais déjà présenté lors d’un précédent article sur les rétroprojecteurs du décor. 

Cette grue a aussi la particularité de pouvoir se déplacer facilement sur son chariot et ses quatre roues ce qui lui permet pendant l’émission de jouer à Cour et à Jardin.

La grue ABC Crane Loumasystems - La Grande Librairie - France 5

La grue ABC Crane Loumasystems – La Grande Librairie – France 5

Au final, les images de ces 10 caméras arrivent sur le monitoring face à Adrien Soland dans le car 8 AMP Visual TV.

Le monitoring d'Adrien Soland - Car 8 AMP Visual TV - La Grande Librairie - France 5

Le monitoring d’Adrien Soland – Car 8 AMP Visual TV – La Grande Librairie – France 5

Les images de ces 10 caméras sur les deux lignes du bas. Sur la plus basse : les caméras (1) & (2) puis à droite (9) & (10) (La (9), posée au sol au moment de la photo montre une image quasi noire) Au dessus on retrouve les caméras (3) à (10).

Au moment de la photo c’est l’image de la caméra (6) qui est au programme (PGM) et à sa droite l’image de la caméra Beauty (1) qui est en Preview. Dans l’image du programme, on aperçoit Julien Faustino, assistant de réalisation, qui double l’entrée d’un invité et rejoint François Busnel… A moins que Julien ne nous fasse une improvisation sur le Gangnam style de Psy!

J’attire encore votre attention sur le quad (4 écrans) à droite du Preview. On voit deux images (Julien et un élément graphique) inclinés à l’horizontale. En effet, comme je l’avais expliqué dans le précédent article sur les rétroprojecteurs, deux images peuvent être envoyés via des rétroprojecteurs sur des écrans façon livre et donc verticaux. Comme l’image vidéo est de format horizontal, il alors  incliner les images source en régie avant d’envoyer le signal vidéo sur les écrans.

Élargissons enfin notre point de vue pour voir le car régie 8 en action :

La Grande Librairie sur France 5 - Dans le car régie 8 AMP Visual TV

La Grande Librairie sur France 5 – Dans le car régie 8 AMP Visual TV

Au premier plan, de dos, Adrien Soland avec à sa gauche, sa scripte, Christel Mignucci et à sa droite le truquiste, Fred Folbaum. Plus à droite encore, à l’écart du bruit, on devine la régie son. A gauche de la scripte on trouve l’opérateur magnétos/LSM puis l’équipe de la vision.

Et voici en exclusivité, en vidéo, ces informations sur la réalisation d’Adrien Soland illustrées en quelques minutes grâce aux images du début de cette émission spéciale :

Les autres articles sur La Grande Librairie : 

La Grande librairie Spéciale 2012 :
La Grande librairie, les tunnels des rétro-projecteurs

La Grande librairie Spéciale 2011 :
– Le nouveau décor de Stéfanie Jarre
– Les machineries sur rail de la Spéciale
– Zoom sur les micros cravate et tour de cou

La Grande Librairie Hebdo :
 Le décor de la Grande Librairie
– Ambiance de tournage de La Grande Librairie à France Télévisions
– l’Effet Miroir à la caméra épaule, astuce de tournage 
– L’utilisation du banc titre en direct 


Media(s) un autre regard est désormais en sommeil. Les explications dans cet article Making of(f)!

Vous pouvez cependant continuer à suivre les commentaires sur l’actu TV sur le fil Twitter et sur mon compte personnel : @Emmanuelmatt

(Cliquez sur les photos pour les agrandir)






0 commentaire


Soyez le premier à déposer un commentaire!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *