Genres

2 janvier 2013

La réalisation du Concert du Nouvel An à Vienne

Concert du nouvel an à Vienne - France 2 - Implantation des caméras

Un concert proposer chque 1er janvier par l’Eurovision pour une diffusion en direct et en Mondovision. Un concert dans la Goldener Saal (la Salle dorée) du Musikverein à Vienne mais aussi des images tournées dans Vienne et aux alentours.

Des moyens de production et réalisation importants mais peut-être moins de caméras que vous le pensiez : 14 dans la salle.

Découpage de la réalisation du Concert du nouvel an de l’Orchestre philharmonique de Vienne (Das Neujahrskonzert der Wiener Philharmoniker) diffusé en France sur France 2



Au passage au nouvel an, il y a des traditions : le foie gras, le champagne, les feux d’artifices, l’absence de feu d’artifice à Paris! (Bonnes vacances Msieur le Maire!), et le concert du nouvel an le premier janvier dès 11h15 pour sa première partie et à 12h15 pour sa seconde partie qui se termine invariablement par Le Beau Danube Bleu et la Marche de Radetzky de Johann Strauss père.

Bon ok, foie gras, champagne, faut avoir les moyens, et pour le concert, ceux qui se se couchent toujours très tard et ont besoin de nombreuses heures de sommeil pour récupérer n’ont jamais su qu’il existait!

Cette année, il valait d’ailleurs mieux ne pas avoir trop la gueule de bois car les mouvements de rotation de la caméra filaire aérienne 1D au dessus de la salle et du public pouvaient provoquer quelques retours!

Pour les retardataires, Pluzz vous propose encore pendant une semaine de revoir ce concert :
- Concert du nouvel an – 1ère partie
- Concert du nouvel an – 2ème partie

Et non, Media(s) un autre regard n’était pas présent dans les coulisses et n’a pas été en contact avec le réalisateur de ce direct mondial mais vous propose de décrypter la réalisation et les moyens techniques utilisés pour ce direct annuel prestigieux.

Ce décryptage est réalisé à partir du découpage de la réalisation vue sur France 2. Peut-être aurais-je manqué une caméra mais vous saurez me le faire remarquer en commentaires.

L’occasion de vous inviter à faire la différence entre les nombreux plans proposés par les caméras et leur nombre.

En effet un cadreur, avec une même caméra, peut proposer – s’il se donne un peu de mal – un nombre très important de plans de quoi enrichir la réalisation. Je vous en ai déjà parlé au sujet des cadreurs épaules, mais il n’y en a pas dans cette réalisation, en fait si une seule pour accompagner le chef d’orchestre en coulisse.

La réalisation de ce concert est notamment intéressante par le travail des caméras lourdes, rarement statiques (zoom, dezoom, panotage, mouvement vertical de colonne, travelling). D’eux d’entre elles (3) & (10) ont réalisé tout au long du direct un nombre important de travellings avec mouvement vertical de la colonne, avec zoom ou dezoom avec ou sans amorce avec les décorations fleuries. (Une source d’inspiration pour certains réalisateurs français)

Concert du nouvel an à Vienne - France 2 - Implantation des caméras

Concert du nouvel an à Vienne – France 2 – Implantation des caméras

Vous repérez la scène où se trouve l’orchestre avec face à lui un public très discipliné. Au dessus de l’orchestre un orgue somptueux comme l’est le reste de la salle. Le travail du réalisateur a consisté à nous faire vivre, visualiser la musique en nous montrant les instruments, le travail du chef d’orchestre mais aussi à nous faire découvrir le magnifique lieu, du bas jusqu’au plafond orné.

Pour cela il a installé 10 caméras autour de l’orchestre.

A cour et à jardin, il a installé 5 caméras lourdes (2), (3), (4) et (10), (11), toutes sur les cotés car l’orchestre entoure en arrondi le chef d’orchestre. Les (2) et (11) peuvent réaliser des plans de face en croisé, les autres caméras nous proposent des plans plus ou moins de profil en gros plan ou plan moyen des instruments et des musiciens.

Il y a une caméra lourde en moins à Jardin qu’à Cour mais cela est compensé par l’installation de deux machineries, deux Towercam (ou équivalent). Il s’agit d’une caméra installée sur une colonne télescopique verticale qui peut monter et descendre à vue. La (8) est au niveau du haut de l’orchestre, elle peut filmer le chef, la salle et les musiciens du haut de l’orchestre (les contrebassistes) de profil.

La (9) réalise le même type de mouvements verticaux mais de bien plus haut et nous présente souvent l’orgue et le décor.

Une autre machinerie (12) (oui, je sais, j’ai oublié le numéro!) est une caméra aérienne filaire 1D (Voir : Le cablecam à Roland Garros ou Le Xfly au Mariage monégasque) suspendue sur deux fils tendus sous le plafond entre le fond de salle Cour et l’arrière scène à Jardin.

En jaune, trois autres machineries mais que j’ai distinguées car il s’agit de têtes robotisées. En effet, pas question de faire circuler de cadreur épaule au coeur de l’orchestre. Les caméras (5) et (7) sont faites pour cela.

La caméra robotisée (1) a été difficile à repérer. Je ne l’ai repéré que lors d’un faux mouvement de zoom et panotage arrivé à l’antenne par erreur dans les dernières 20 minutes du concert! Oups! Merci! 

Revoyons cela d’un peu plus près  :

Les caméras sur l'orchestre Philharmonique de Vienne - Concert du Nouvel an

Les caméras sur l’orchestre Philharmonique de Vienne – Concert du Nouvel an

Vous apercevez ainsi bien mieux les lourdes proches de la scène. Cette image est réalisée par la caméra aérienne 1D (1D car elle ne peut réaliser que des mouvement aller retour sur les fils et non descendre et monter comme les machineries 2D) 

L’image précédente était réalisée par l’une des deux seules caméras de face. Le chef d’orchestre étant principalement dirigé vers ses musiciens, les caméras de face sont accessoires sur ce concert.

L’image était réalisée par une caméra robotisée (13) placée sur un panier devant la tribune (devant le poulailler?!) 

Voici cette caméra ainsi que la (6) la seule caméra lourde face à la scène :

Concert du nouvel an - France 2 - Les caméras de face

Concert du nouvel an – France 2 – Les caméras de face

L’image est encore une fois réalisée par la caméra 1D (12).

Ah, oui, petite précision, la numérotation est totalement artificielle. J’ai tout de même suivi une certaine logique (Jardin -> Cour) mais j’ai indiqué ces numéros uniquement pour vous aider à vous repérer dans mes explications.

Voici d’ailleurs des images réalisées avec certaines de ces caméras :

La réalisation du concert du nouvel an à Vienne

La réalisation du concert du nouvel an à Vienne

Je vous invite à comparer les images de la (8) et de la (9). Elles ne sont pas à la même hauteur. La (14) est une caméra épaule utilisée en coulisses le temps des entrées et sorties du chef Franz Welser-Möst. Les trois images de la caméra aérienne (12) vous montrent une étendue de ses possibilités.

La lourde (3) (comme la (10)) a la particularité de proposer des travellings avec les compositions florales en amorce.

Zoomons enfin encore quelques instants sur les deux caméras robotisées insérées dans l’orchestre :

Concert du nouvel an, une caméra robotisée près du chef Franz Welser-Möst

Concert du nouvel an, une caméra robotisée près du chef Franz Welser-Möst

Cette caméra (7) permet de filmer des cordes mais aussi le chef en contre-plongée, légèrement de profil.

On retrouve la même à Jardin non loin des percussionnistes turbulents :

Une caméra robotisée près des percussionnistes  - Concert du nouvel an - France 2

Une caméra robotisée près des percussionnistes – Concert du nouvel an – France 2Z

A droite en vignette et en image principale la caméra au coeur de l’orchestre. Elle est alors tournée vers le chef d’orchestre. On devine son optique et on voit bien les caches pas bien beaux beaux (!) utilisés pour tenter semble-t-il de camoufler cette caméra comme la précédente.

A droite, une image réalisée avec cette caméra tournée alors vers un percussionniste jouant avec une crécelle et en bas, une image de la caméra lourde (4) que l’on voyait derrière lui dans l’image au-dessus. Cette image vous montre la caméra (5) de dos.

Voilà, on en arrive bien à 14 en tenant compte de la caméra coulisses. C’est beaucoup, mais beaucoup moins que certains ont semblé le penser sur les réseaux sociaux pendant le direct. Je vous invite à voir ou revoir ces concerts (disponible encore quelques jours) et aussi à les écouter, tant qu’à faire! Vous verrez que toutes ces images sont possibles avec ces 14 caméras notamment grâce au joli travail des lourdes (2) et (10).

- Concert du nouvel an – 1ère partie
- Concert du nouvel an – 2ème partie

Vous pourrez en même temps voir les séquences vidéo tournées en extérieur insérées dans le direct et réalisées elles-aussi avec de jolis moyens techniques dont un drone, un steadicam et des grues. D’ailleurs si quelqu’un peut m’expliquer comme a été réalisé (et truqué) le plan de travelling du drôle avec entrée en accéléré jusque dans l’intérieur d’un château, cela m’intéresse. J’ai une idée, mais tout de même…

Et bonne année encore à tous.


Media(s) un autre regard est désormais en sommeil. Les explications dans cet article Making of(f)!

Vous pouvez cependant continuer à suivre les commentaires sur l’actu TV sur le fil Twitter et sur mon compte personnel : @Emmanuelmatt

(Cliquez sur les photos pour les agrandir)






0 commentaire


Soyez le premier à déposer un commentaire!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>