Coulisses des émissions

30 janvier 2013

Casting et tournage avec des enfants : L’exemple de In Ze Boite sur Gulli

Plus d'articles par »
Ecrit par : Emmanuel Matt
Étiquettes : , , , , , ,
Ambiance sur le plateau de In Ze Boite avec Joan Faggianelli / Gulli / Maximal Productions

Il existe de nombreuses formes de casting, pour toutes sortes d’émissions, à la recherche de toutes sortes de personnalités et de « qualités » enfin de particularités. Mais qu’en est-il pour les enfants ? Comment leur fait-on passer un casting ? Que cherche-t-on à voir ? Comment les rassurer sur un plateau ? Sont-ils plus ou moins inquiets que leurs parents ? Un exemple : In Ze Boite, le jeu quotidien sur Gulli.

Si vous regardez In Ze Boite tous les soirs à 19h55 ou pour les plus courageux à 6h du matin sur Gulli vous connaissez le principe : Deux équipes composées de deux enfants de 8 à 12 et d’un parent s’affrontent pour entrer dans la boite noire et tenter de trouver le trophée et gagner des cadeaux.

Même si vous n’avez pas d’enfant mais êtes un lecteur régulier de Media(s) un autre regard vous connaissez cette émission coté coulisses mais aussi coté caméras et vous avez pu lire l’interview de Joan Faggianelli, un animateur très à l’aise avec les jeunes candidats et avec le public. Le résultat : une ambiance de tournage joyeuse et chaleureuse.

Mais que se passe-t-il avant le tournage d’une émission ? Comment les candidats sont-ils sélectionnés ? Comment sont-ils pris en charge en arrivant aux Studios DeuxCentDix ?

Le casting :
Il est organisé par Agnès Boileau avec Alexandra Vaucelle et concerne des enfants de 8 à 12 ans accompagnés d’un adulte qui doit avoir un lien de parenté avec l’un des deux enfants.

L’inscription débute sur le site internet de Gulli.

Agnès et Alexandra épluchent alors les candidatures dans leur ordre d’arrivée et là il faut s’armer de patience car il il y a entre quatre et cinq mille inscriptions en attente.

Pourquoi un casting, une première rencontre? « Car tous les parents pensent que leurs enfants sont formidables et tous les enfants pensent que c’est hyper simple de venir à la télé et d’être devant Joan. » m’explique Agnès Boileau. « Tous viennent ici en s’imaginant entrer dans la boite noire, alors que non, il faut vaincre l’autre équipe pour y entrer. Il ne s’agit pas d’un challenge personnel mais d’un jeu contre une autre équipe. Passer à la télé c’est bien, passer à la télé et perdre c’est la loose » !

« On n’aime pas parler de « casting » car il s’agit surtout d’éviter que des enfants et parents arrivés sur le plateau se sentent mal. On n’a pas de souci avec les enfants discrets ou réservés, on les fera jouer. Cette sélection nous permet d’éviter que des enfants vivent au final mal leur passage dans le jeu. Les parents ne s’en rendent pas forcément compte par eux-mêmes. »

Le trio – adulte et les deux enfants – est donc invité à venir au bureau pour une interview filmée qui est principalement orientée sur les enfants. L’équipe de casting les fait parler de leur univers, de l’école, de leurs liens entre eux… (Ne dévoilons pas tout !) Ils jouent aussi à l’un des jeux de l’émission, parfois même à un nouveau jeu qui est ainsi aussi testé par la production.

Le test ne dure que quelques minutes mais permet d’avoir une première idée de l’attitude des trois face à une seule caméra. Il y en aura dix pendant l’émission et il ne faut pas oublier la présence de public.

Cette étape concerne tous les candidats situés à moins d’une heure de train de Paris. Les autres postent une vidéo sur internet ou l’envoient sur clé USB. Le rôle de l’intervieweur est alors joué par un autre adulte, le papa ou la maman qui ne viendra pas jouer en plateau. Baladez-vous notamment sur Youtube et vous trouverez ces vidéos de casting… La première rencontre de ces trios avec l’équipe de casting se fera alors à leur arrivée au studio, en coulisses. Ils passeront alors un peu de temps avec l’équipe avant de passer enregistrer leur émission en plateau.

Joan Faggianelli sur le plateau de In Ze Boite Gulli (Maximal Productions)

Joan Faggianelli sur le plateau de In Ze Boite Gulli (Maximal Productions)

A quelques minutes du tournage…
Seuls les candidats devant tourner dans la journée sont convoqués.

Comme 5 à 6 émissions sont tournées dans la journée, 10 à 12 trios sont convoqués chaque jour, une partie le matin, une partie l’après-midi.

Ils sont directement pris en charge par les « 2A » du casting !

Ils découvrent souvent pour la première fois les coulisses d’un plateau de télévision. Ils ont aussi le privilège de partager tous ensemble deux loges et de passer par l’étape coiffure et maquillage. Les filles adorent, les mamans aussi. Les garçons et les papas sont un peu moins enthousiastes mais rapidement aussi à l’aise. Les papas se souviennent avoir vu de grands animateurs et journalistes hommes eux aussi maquillés et coiffés. Alors pourquoi pas!

Ce passage entre les délicates mains des coiffeurs et maquilleuses est à la fois un moment agréable et déstressant et en même temps le moment où l’on ne peut plus reculer, on va passer à la télé !

Les enfants ont amené des jeux mais aussi des cadeaux pour Joan qu’ils croisent dans le couloir entre deux émissions. Le contact est direct et facile. « Les gamins voient que je suis cool à la télé… »

L’équipe casting insiste : « Joan est vraiment cool, c’est un atout pour nous car il vient tout le temps voir les candidats. Il devient vraiment tout de suite un pote pour les gamins. Il raconte des bêtises avec eux, fait des batailles… Chez les enfants l’animateur impressionnant devient vite le pote cool, les parents ne franchissent quasiment jamais ce cap ».

Les enfants qui ont prévu un tour de magie, une acrobatie… s’entraînent un peu dans le couloir ou dans une loge. Les autres adultes et enfants jouent face à l’écran qui diffuse l’émission en cours d’enregistrement. Trop facile de répondre quand on devant son écran, dans une loge ou dans son salon !

Ce jour là, lors la session de tournage de la rentrée 2012/2013, les parents et enfants découvraient aussi le nouvel habillage Prod me Up et une nouvelle version de la boite noire… T’as vu, faut faire ça… Les enfants, vous avez vu l’obstacle dans la boite, faudra bien écouter quand je vous dis gauche droite… etc. Cause toujours !

L’équipe casting rassure aussi les enfants : Vos copains vont regarder l’émission. Si vous perdez, ils ne vont pas se dire « Oh la honte » mais plutôt « Quelle chance ils ont eu d’y être »

Arrive l’autres étape importante, le moment du brief complet de l’assistant de réalisation…
Les 4 ou 6 équipes sont rassemblées dans une loge dont on ferme la porte. Petite montée en tension. Le tournage en plateau se rapproche. Il a l’air sympa, Christophe, l’assistant, et en même il a un casque avec un micro relié à un gros boitier à sa ceinture. Ça fait sérieux, il impressionne un peu!

Le brief commence par un rappel de quelques règles de comportement : Amusez-vous mais évitez les choses vulgaires. Attention aussi à ne pas toucher à votre micro (tour de cou). L’ingénieur du son les remercie par avance! 

L’assistant retrace le déroulement complet du jeu. C’est d’autant plus important en cette première session de tournage de la saison car il y a eu des changements notamment dans la gestion de la boite noire. Et cela concerne aussi les parents qui ne s’y attendaient pas !

Ouh là mais je ne comprends pas tout ce qu’il me dit, peut-on lire dans le regard d’un père. Une mère ne pose quasiment pas de question. Elle n’ose pas ou a tout compris? Un père pose de nombreuses questions pendant qu’un autre a les yeux qui commencent à rougir. Avant de venir ils devraient se dire que, bon ok, un tournage télé cela va impressionner un peu, beaucoup les gamins, mais pas eux!!! A ce moment là ils n’ont plus l’air aussi sûrs!

Christophe, l’assistant de réalisation, habitué à ce moment important d’avant tournage les rassure en jouant sur l’humour… et sur d’autres astuces que je ne vais pas révéler ici à ceux qui sont ou vont s’inscrire à In Ze Boite!

Tout est clair demande Christophe? En guise de réponse, un silence rompu par un gamin honnête « Je n’ai toujours rien compris »! Ce gamin parle de la nouvelle épreuve. Pas d’inquiétude, cependant, les enfants vont pouvoir la tester (Les Equilibristes) dans les coulisses avant le début de l’enregistrement.

Quelques instants plus tard, les gamins ont compris le principe du jeu. Il n’y a plus qu’à.. qu’à entrer sur le plateau. Ouah; il a l’air plus grand qu’à la télé. Les deux trios rejoignent chacun leur pupitre. Derrière eux le public toujours un peu dissipé où se trouve parfois aussi de la famille ou des amis venus les encourager.

Joan prend les choses en main. C’est parti pour les dernières explications et un peu de chahut en musique avec le public et les candidats. L’enregistrement peut commencer…

Article écrit à partir d’une visite en coulisses à la rentrée de la saison 2012/2013

Sur le même sujet :  
Les coulisses animées d’un tournage de In Ze Boite
L’interview de Joan Faggianelli
In Ze Boite coté caméras


Media(s) un autre regard est désormais en sommeil. Les explications dans cet article Making of(f)!

Vous pouvez cependant continuer à suivre les commentaires sur l’actu TV sur le fil Twitter et sur mon compte personnel : @Emmanuelmatt

(Cliquez sur les photos pour les agrandir)






0 commentaire


Soyez le premier à déposer un commentaire!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *