Dictionnaire! & technologies

20 mars 2013

France 3 : Ca bascule pas mal à Paris… avec les régions. Les bascules antenne

Plus d'articles par »
Ecrit par : Emmanuel Matt
Étiquettes : , , , , , ,
Les conducteurs antenne de France 3 (Poste de Chef de chaîne dans la régie finale France 3 à Paris)

Comment, à certaines heures, France 3 réussit à diffuser au même moment 25 programme différents? Comment cela est organisé en régie finale à Paris? Pourquoi certains génériques fin du 12/13 ou du 19/20 se prolongent? Pour tout savoir et voir des bascules antenne sur France 3, la seule chaîne en France à se multiplier chaque jour à certaines heures.

Vous qui suivez cette série d’articles sur le fonctionnement très original de France 3 et de ses 24 variantes régionales (tous les liens en fin d’article) vous savez désormais que le matin, au début du 12/13, au début du 19/20 et pendant quelques minutes lors du Soir 3 et bientôt du Grand Soir 3 mais aussi le samedi et le dimanche matin, les antennes de France 3 sont occupées par des programmes régionaux.

Ainsi, sur la TNT, dans chaque région, le programme diffusé par le signal national disparaît à certaines heures au profit d’un programme régional et parfois même local.

Les antennes de proximité prennent l’antenne de façon propre, invisible pour nous téléspectateurs et, ce qui est parfois le plus compliqué encore, elles rendent l’antenne à France 3 national toutes à temps pour la reprise nationale des programmes.

France 3 : Prise d'antenne en régions

France 3 : Les prises d’antenne en régions

Ces multiples bascules quotidiennes sont l’une des originalités de France 3 qui lui vaut depuis des années la mise en place d’une régie de diffusion particulièrement performante.

Il n’est pas inutile de vous rappeler tout d’abord la construction de la grille des programmes de France 3 telle qu’expliquée dans un article de présentation de France 3 et 24 antennes de proximités : (Chers lecteurs réguliers, vous m’accorderez que la répétition a un caractère pédagogique dit-on!)

Les déclinaisons nationales et régionales de la grille de France 3

Les déclinaisons nationales et régionales de la grille de France 3

Pour construire ces antennes, la régie finale France 3 à Paris construit une antenne dite nationale, un signal complet, assemblage de programmes stockés dans ses serveurs ou diffusés en direct. Ce signal est alors envoyé aux 24 antennes de proximité ou plus précisément aux émetteurs locaux TNT de TDF.

Ce signal national diffuse en permanence des programmes, même pendant les bascules régionales. C’est d’ailleurs souvent ce signal, cette chaîne qui est diffusée par défaut par Satellite ou sur ADSL où vous pouvez par ailleurs aussi trouver tous les 24 déclinaisons régionales.

Lors des bascules, via un « splicer », les antennes de proximité dévient le signal diffusé dans leur région depuis Paris et le modifient dans leur propre régie. Dès lors c’est leur régie de diffusion qui devient régie finale dans leur région. Le signal national n’est alors plus qu’une source parmi d’autres.

Ainsi, par exemple en cas de panne pendant la diffusion de l’édition régionale d’un 12/13 dans une région, la régie en région peut rebasculer sur le signal national. Les téléspectateurs de cette région verraient alors l’Edition des Régions ou l’Edition des Initiatives. Cette situation existe aussi lors de grèves locales.

Une bascule régionale se passe à Paris mais aussi en grande partie en région. Pour vous éviter un article trop long, je vous propose de consacrer prochainement tout un article à ce qui se passe alors en région…

Pour résumer le trajet des signaux, voici ce schéma de diffusion :

Les modes de diffusion de France 3 autour de sa régie finale

Les modes de diffusion de France 3 autour de sa régie finale

Passons au concret et rendons-nous dans la régie finale de France 3 à Paris et voyons comment se visualisent les bascules vers les régions et le retour à l’antenne nationale. Où comment les régions sont décrochées et accrochées! 

Quelques explications complémentaires sont peut-être nécessaires.

La première séquence vous montre une prise d’antenne des régions pour la partie régionale du 12/13. Avant de diffuser ce journal régional différent sur les 24 antennes de proximité, celles-ci diffusent des spots de publicité régionaux, leur météo etc selon leur conducteur. Il y a des variations selon les régions comme on le voit sur le retour image des 24 antennes de proximité.

Par contre, celles-ci ont connaissance de l’horaire à la seconde près du retour au signal national. Elles doivent donc adapter leur conducteur en fonction. Pas question de déborder sur le JT national en direct.

Comme vous avez pu le voir lors du retour au national, les antennes de proximité sont quasiment toutes synchronisées à l’image près.

Pourquoi cependant un tel décalage entre le signal national et les signaux de toutes les régions?

Il est la somme du temps d’envoi du signal national en région et de son retour à Paris via des Multiplex TMS. Il faut aussi savoir que le passage en machines (régies etc.) créée toujours un décalage de quelques secondes. Et tout cela se cumule.

Le décalage à l’arrivée à Paris n’est pas très grave puisque la régie finale est équipée pour recaler les antennes avec le signal national qui est alors retardé. Ainsi les signaux des régions et du signal national arrivent synchronisés sur nos box, par satellite ou sur le câble.

Ces bascules régionales sont rendues possibles par un conducteur antenne très précis communiqué à toutes les antennes de proximité.(Outil Sonar)

Les conducteurs antenne de France 3 (Poste de Chef de chaîne dans la régie finale France 3 à Paris)

Les conducteurs antenne de France 3 (Poste de Chef de chaîne dans la régie finale France 3 à Paris)

Le conducteur antenne Sonar est visible dans l’écran à droite.

Au centre, la playlist (Système Harris) qui contient l’ensemble des éléments qui composent le signal national de France 3. La ligne rouge est celle du programme en cours de diffusion. Il s’agit de l’Editions des Régions, nous sommes en plein décrochage régional. Ce conducteur donne des ordres aux serveurs de diffusion, au serveur d’habillage etc. Il construit en temps réel l’antenne nationale.

A gauche il s’agit encore d’un conducteur mais d’un logiciel de simulation et uniquement de simulation. Il ne commande aucune machine. Cet outil développé en interne permet de faire des essais. Si telle émission déborde, si on enlève une bande annonce, si .. si… quelles sont les conséquences pour la grille de France 3? Cet outil aide à prendre des décisions. Quand la simulation est terminée et validée elle peut être transférée « sur » Sonar », le conducteur accessible partout en région.

L’outil Sonar permet d’informer les régions des horaires exacts de chaque plage régionale décidés à la direction de l’antenne.

Cet outil ne prend par contre pas la main sur le splicer, cet outil dans chaque région qui permet de dérouter le signal national.

Le splicer est un outil qui a trois positions, une position Signal national, une position Signal régional et une position intermédiaire (Serveur)

Quand le splicer est en position « National » c’est le signal national qui est diffusé. Quand le splicer est en position « régional », c’est la régie en région qui prend la main et qui enchaîne ses différents programmes.

La régie de diffusion à Nancy - France 3 Lorraine - Photo Thomas Bertin

La régie de diffusion à Nancy – France 3 Lorraine – Photo Thomas Bertin

(Sur cette photo de la régie de diffusion de France 3 Lorraine à Nancy, on devine le Splicer, une petite tablette tactile au centre de l’image.)

La bascule entre signal national et régional est toujours réalisée par un opérateur sur place, à une exception au moins près, la diffusion d’un sujet de 5 minutes pendant le Grand Soir 3. Tout se fait alors automatiquement et est commandé depuis Paris.

Le Splicer est alors en position intermédiaire. Le code envoyé de Paris (STCE35) chaque soir depuis la régie finale fait alors basculer automatiquement l’antenne régionale pendant 5 minutes. Elle donne en même temps un autre ordre au serveur sur place pour qu’il lance le sujet de 5 minutes régional du soir. Attention, si le code donné à ce sujet dans le serveur en région n’est pas exactement le bon, le signal national continuera à être diffusé en région. Le sujet régional n’aura pas été diffusé.

Pendant les prises d’antenne en région avec direct (hors Soir 3), une scripte est présente sur place. Elle a pour mission de faire respecter toutes les durées des directs. Plus ou moins de pub, une météo régionale plus ou moins longue et le journal régional devra s’adapter pour rendre l’antenne exactement à la bonne heure. Le JT national n’attendra pas.

Petite précision supplémentaire, lors du Grand Soir 3, le « 5 minutes » national est plus court de 3 secondes par rapport aux 5 minutes régionales. En effet, cela permet d’éviter en cas de léger décalage qu’en région on voit par erreur un bout du début du générique du 5 minutes national avant celui du 5 minutes régional et idem au retour au national.

Enfin, peut-être avez-vous remarqué que les génériques fin des JT nationaux de France 3 étaient parfois un peu courts et parfois plus souvent un peu longs. La régie finale semble prendre du temps à reprendre l’antenne.

En fait, c’est souvent volontaire. Ces quelques secondes de plus ou de moins permettent de recaler l’antenne de France 3. Un décalage de l’antenne en plus ou en moins aurait un impact non pas pour une chaîne mais aussi pour ses 24 déclinaisons régionales. Il y a bien sûr d’autres méthodes pour recaler une antenne de plusieurs minutes si nécessaire. Peut-être aurai-je l’occasion de vous en parler prochainement.

Ce qui est par contre certain, c’est qu’avec l’aide de lecteurs de Media(s) un autre regard comme Thomas Bertin qui a bien voulu me fournir quelques illustrations je vous proposerai très prochainement la bascule France 3 mais vue du coté des régions. A suivre.

Merci encore à Rémi Mercier, Directeur Délégué à la Diffusion à France 3 pour ses explications et la visite de la régie finale.

A lire aussi : 

– France 3, 40 ans, 24 chaînes régionales et une diffusion SD et HD…
La Visite de la régie Finale de France 3
– Evolution : D’une régie finale France 3 à un Centre de Diffusion et d’Echange France Télévisions
 La Régie finale : Des milliers d’heures de programmes à diffuser : Comment? 

La présentation des deux nouveaux cars HD Challenger Strasbourg et Toulouse de la Filière Production de France Télévisions

– Le nouvel habillage autopromotion de France 3 : Présentation et Interview de Laurent Sauvage, Directeur Artistique
– Présentation d’éléments du nouvel habillage autopromotion de France 3
– Présentation d’une charte graphique, celle de France 3


Media(s) un autre regard est désormais en sommeil. Les explications dans cet article Making of(f)!

Vous pouvez cependant continuer à suivre les commentaires sur l’actu TV sur le fil Twitter et sur mon compte personnel : @Emmanuelmatt

(Cliquez sur les photos pour les agrandir)






0 commentaire


Soyez le premier à déposer un commentaire!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *