Coulisses des émissions

22 mars 2013

Deux nouveaux cars régie HD : France Télévisions maintient sa capacité de production

C’est un événement à France Télévisions : Deux nouveaux cars HD, les cars Challenger Strasbourg et Toulouse rejoignent la flotte actuelle de la Filière production. En remplaçant les deux derniers cars non HD actuels ces deux cars permettent à France Télévisions de conserver une flotte vidéo-mobile de 6 cars. Un choix stratégique pour France Télévisions.

Voici la suite de l‘article de présentation en avant-première de ces deux nouveaux cars Challenger.

La situation de France Télévisions n’est pas florissante, ce n’est un secret pour personne. Fallait-il donc faire l’acquisition de deux nouveaux cars HD qui remplaceront les deux plus vieux cars actuels et non HD? Cet investissement lancé il y a trois ans pose me semble-t-il une question récurrente et toujours d’actualité à France Télévisions : Baisse des effectifs ou maintien (voir développement) de l’activité?

La Filière Production n’est pas la marque la plus connue de France Télévisions, et pourtant elle regroupe l’ensemble des moyens techniques et humains de fabrication de France Télévisions en région. On en parle régulièrement sur Media(s) un autre regard avec ses 6 cars régie tous basés en province même si l’activité est majoritairement sur Paris. Le car de Rennes est d’ailleurs actuellement à Paris pour le tournage de la soirée du Sidaction diffusée prochainement sur France 2.

Les deux plus récents cars étaient jusqu’àlors les deux deux cars Benjamin, celui de Marseille et celui Rennes. Entrés en service en 2007, ils étaient déjà eux aussi équipés dès l’origine en HD. Ils ne peuvent cependant accueillir que 12 caméras alors que les nouveaux cars Challenger peuvent en accueillir jusqu’à 15.

La Filière Production, c’est de la vidéo-mobile mais aussi et en même proportion de la prestation technique pour des fictions sur le service public (tournage, montage, mixage…).

Enfin ce sont aussi des équipes légères, de la post-production et de la vidéographie.

En tout 600 personnes et des moyens techniques tous basés en province. Nous y reviendrons dans de prochains articles.

Il y a quelques jours je vous ai proposé la visite en avant-première de ces deux nouveaux cars régie Challenger Strasbourg et Toulouse.

Un article illustré par cette visite virtuelle (et muette) du car Strasbourg en cours de finalisation dans son atelier :

Pourquoi 2 nouveaux cars? 

La réflexion sur ces nouveaux cars a débuté il y a 3 ans.

La première phase concrète a été la rédaction en juin 2011 d’un premier cahier des charges « macro » par Gilles Silard, Directeur de la Filière production. Ce rapport a été suivi pendant six mois d’analyses très complètes des besoins des clients France Télévisions, du bon dimensionnement, des outils nécessaires etc.

Dès décembre 2011, la Filière Production a choisi d’anticiper une partie des investissements, c’est à dire d’acquérir des caméras HD Sony HDC 2400 version 3G. Celles ont ainsi pu déjà être utilisées à Londres pendant les Jeux Olympiques 2012 avant d’être désormais affectées aux cars d’accompagnement (inchangés) des deux nouveaux cars régie.

Un budget prévisionnel de 4,1 millions d’euros par car a alors été déterminé (et depuis respecté : Travail commercial et ingénierie rigoureuse m’a-t-on rappelé). Précision importante d’ailleurs, les tracteurs des deux cars seront ceux des anciens cars. Leur kilométrage est encore relativement faible. Les deux tracteurs en photo dans le précédent article n’étaient pas les tracteurs de ces nouveaux cars régie.

Gilles Silard (Directeur de la Filière Production) devant les deux cars HD Challenger Toulouse et Strasbourg

Les deux cars HD Challenger Toulouse et Strasbourg

Pourquoi avoir fait le choix de remplacer les deux cars?

Plusieurs raisons à cela dont la première, il est devenu impossible d’entretenir correctement un car SD. Le matériel de remplacement devient impossible à trouver. Il fallait alors soit envisager de supprimer ces cars de la flotte, soit les remplacer tous les deux par des cars HD.

Maintenir une flotte de 6 cars permet de garantir un certain équilibre avec la concurrence externe privée et de maintenir un savoir-faire et un niveau de compétence au sein de France Télévisions.

Supprimer un car de la flotte serait revenu à réduire l’activité de la Filière Production mais plus encore à supprimer des emplois dans l’une des deux régions concernées. Bon courage pour l’annoncer au personnel… et aux élus locaux! L’arrivée de ces deux nouveaux cars montre que lorsque l’investissement a été lancé, cela n’a pas été le choix de la direction du groupe. La décision serait-elle encore la même aujourd’hui?

Retour à nos camions! Enfin aux nouveaux cars régie!

Dès validation de cet investissement lourd, les équipes de la Filière Production ont lancé un appel d’offre européen remporté par Preview (IEC). Toutenkamion a réalisé les châssis et carcasses des cars qui ont été livrés, pour le premier, celui de Strasbourg à la mi-novembre 2012 et le second à la mi-décembre chez Preview. Cette société a alors pris en charge le mobilier, la climatisation et l’intégration du matériel.

Par contre ce sont les équipes internes et en particulier les deux chefs de char qui ont fait le choix du matériel technique qui y a été intégré. Après 6 mois de préparation suivi de l’équipement des cars, ces deux chefs en assureront l’exploitation et la maintenance au quotidien. La Direction des Achats du groupe a été associée au projet et l’ingénierie informatique des cars a été développée en interne à France Télévisions.

En effet, en interne ont été développés : l’ingénierie des réseaux informatiques, la mise en œuvre des interfaces réseaux, la configuration, maintenance et sécurisation des réseaux, la configuration des validation d’équipements comme les PC, serveurs, routeurs etc. Ne m’en demandez pas plus cela dépasserait mes compétences!

Le choix du matériel et ses innovations

Lors de la réflexion générale sur ces cars, le constat a été fait que certains clients (sports) avaient besoin de cars très puissants avec beaucoup de caméras, d’autres de cars plus petits. « Il fallait donc concevoir un couteau suisse », un car modulable.

Cela se traduit par des postes non cloisonnés notamment au niveau de la ligne de réalisation, par l’ajout d’une zone multifonction, par la possibilité de travailler avec un ou deux soufflets ouverts.

Les deux soufflets permettent d’accueillir 25% de personnes en plus pour un surcoût de 2% seulement, m’a-t-on expliqué.

Par ailleurs la zone de production est totalement modulable grâce à une approche informatique avec une matrice KVM (Keyboard Video Monitoring). Tous les postes peuvent se connecter sur un même serveur et se transformer en poste LSM sur serveur EVS, en poste de commande des divergées, en poste éditorial etc.

L’autre aspect innovant des ces cars réside dans leurs fonctions de déport. Ainsi, il est possible de déporter la commande de réalisation ainsi qu’une partie annexe de la console son hors du car. Par exemple, lors de captations de concerts, quand il n’est pas possible de rapprocher suffisamment le car régie du fait de sa taille et qu’il faut le laisser à 500 m de la salle de spectacle, il sera possible de déporter la réalisation et le son.

Ainsi, le mélangeur, enfin la commande du mélangeur pourra être installée dans une pièce à coté de la salle de spectacle. Un monitoring en provenance des moyens régie Flight de la Filière Production complétera le dispositif. Il en sera de même pour le son dont une partie annexe de la console son Lawo pourra être déportée tout en restant reliée en liaison Ethernet avec la console principale de manière à en utiliser à distance toute sa puissance.

Salle de mixage son du car Challenger Strasbourg Filière Production - France Télévisions

Salle de mixage son du car Challenger Strasbourg Filière Production – France Télévisions

Ce dispositif déporté restera lié à toute la partie informatique du car via un réseau de fibres. Le car régie, sans son équipe réalisation pourra alors être transformé en salle de visionnage en direct de la réalisation.

Pour permettre un visionnage dans les meilleures conditions possibles, un soin tout particulier a été apporté à l’acoustique du car régie dans son ensemble.

A propos de son, la Filière Production a fait le choix d’une console son Lawo. La surface de commande son permet en effet une exploitation modulable à 2 opérateurs autonomes. Ses écrans sont par ailleurs tactiles. Lawo étant fabriquant et loueur, il semble que cela soit un avantage pour louer de temps à autre des équipements complémentaires selon les opérations

Pour rester dans le budget, deux technologies d’écrans sont utilisées dans le monitoring de réalisation :

A l'intérieur du nouveau car HD Challenger Strasbourg de la Filière Production de France Télévisions

A l’intérieur du nouveau car HD Challenger Strasbourg de la Filière Production de France Télévisions

Tout d’abord des écrans quad (divisibles en 4 parties) ont été préférés aux grandes dalles écrans et ce par sécurité. En effet, si une dalle tombe en panne c’est une grande partie du monitoring qui est rendue inexploitable. Avec ces petits écrans informatiques, le risque est plus limité.

Un monitoring réalisé principalement à partir d’écrans informatiques pour leur coût moindre, pour une meilleure intégration et ce  sans perte de qualité.
Seuls les écrans Programme et Preview sont des dalles Oled Broadcast de dernière génération Sony.

Tous les Quads de tous les postes (monitoring réalisation, production, zone multifonction…) sont contrôlés par un pilote de grille Miranda hybride (vidéo/audio), une grille 288 x 514 vidéo qui permet à toutes les sources d’être sur grille. Ainsi il sera aussi possible de rappeler rapidement le monitoring général de programmes réguliers

Coté Energie : Chaque car dispose de batteries pour lui donner un minimum d’autonomie pour démarrer et s’allumer. Il a cependant été décidé de ne pas y intégrer de groupe électrogène, ce qui aurait impliqué une maintenance importante sans certitude de fiabilité à 100%.

Le car régie doit être alimenté par un branchement provisoire (ou fixe selon les lieux) EDF pendant toute la période qui précède les tournages. Dès le début des tournages et en particulier les directs, le car doit être alimenté par un car énergie Twin dit zéro coupure, solution plus fiable toujours préférée par les clients.

Les Platines extérieures de connexion du car Challenger Strasbourg de la Filière Production de France Télévisions

Les Platines extérieures de connexion du car Challenger Strasbourg de la Filière Production de France Télévisions

Sur cette photo arrière du car régie vous pouvez justement apercevoir en bas à droite les câbles d’alimentation du car régie branchés sur des prises cachées dans une trappe.

Sur le coté gauche du gauche du car vous apercevez d’autres ouvertures dont la principale permet d’accéder à l’arrière des baies froides présentées dans la vidéo.

A gauche,  mais à l’arrière du car, la platine principale du car principalement en connectique BNC.
En médaillon, une autre platine, la platine de connexion caméras (jusqu’à 15) sur fibres. Les câbles seront hybrides, une partie en cuivre pour l’alimentation des caméras et une partie en fibre optique pour la transmission des signaux.

A l’intérieur du car, au dessus du poste chef de car on retrouve aussi différents patchs :

Patchs du car régie Challenger Strasbourg de la Filière Production de France Télévisions

Patchs du car régie Challenger Strasbourg de la Filière Production de France Télévisions

La zone des patchs est assez minimaliste car la grille du car est déjà dimensionnée pour faire un maximum de choses.

Parmi ces patchs de connexion des patchs son et, en bleu, des connexions fibre elles aussi.

A droite sur la photo, l’intérieur d’une baie froide installée entre le poste chef de car et la rangée des postes de la réalisation. Le mélangeur (en haut) est encore provisoire, ce modèle n’est pas 3G SDI.

La 3G SDI & les cartes son Madi

De la 3G dans les cars Challenger? Et la 4G alors?

Rien à voir avec la téléphonie mais 3G comme 3 Gbit, sachant qu’un signal HD a besoin d’un 1,5 Gbit. Cette technologie permet soit de faire passer un double signal HD (1,5 Gbit) soit de tourner en 1080 50 P, un format HD optimal (double du 1080 50i) et désormais demandé sur des captations d’Opéra par exemple quand les producteurs pensent commercialisation en Blu Ray.

Le mélangeur présenté dans la vidéo et installé de façon provisoire sera prochainement remplacé par un mélanger 3G SDI.

Par ailleurs, ces deux cars Challenger utiliseront des cartes Madi pour intégrer automatiquement du son avec les pistes vidéo sans passer par des embbedeurs.

La grille Miranda hybride audio/video intègre les embeddeurs/desembeddeurs permettant une souplesse de travail optimale (rappel de configuration et commutation indépendante jusqu’à 16 pistes audio par signal vidéo). Les échanges audio entre les principaux équipements du car (console audio, matrice d’ordre et grille vidéo/audio) se font via le format audio MADI sur fibre optique ou coaxiale.

Et la 3D, le 4K & les transmissions? 

Le choix de la technologie 3G SDI donne la possibilité de transporter 2 signaux HD par fibre et donc de pouvoir associer les deux images de deux caméras pour en faire une image 3D. Il sera ainsi possible si les clients le demandent de relier du matériel et du personnel de stéréographie à un car Challenger.

Gilles Silard, Directeur de la Filière Production nous a confié avoir été bluffé par la 4K, « une évolution technologique au moins aussi importante que le passage de la SD à la HD » mais fait le constat d’un manque de demande de la part de ses clients. Il n’y avait donc pas de raison d’investir dans du matériel 4K. Pas actuellement.

La question s’est par contre posée d’équiper les deux cars d’une station de transmission comme un prestataire privé l’a fait en 2012. Pour des raisons budgétaires et après étude des besoins, ce sont d’autres éléments du car qui ont été privilégiés. La Filière de Production est restée sur son coeur de métier, la Production.

Pour la partie diffusion des directs, la Filière Production peut faire appel à des prestataires extérieurs où, à Paris, aux cars SNG de l’information, et en province aux cars SNG des antennes de proximité de France 3.

Dans la même logique, la Filière n’a pas fait l’acquisition d’équipement type Live U, TVU.

Du matériel optionnel via le pool Filière Production

Les deux cars seront équipés de 7 à 8 caméras (7 caméras + une tête déportée) mais pourront comme les autres unités de la vidéo mobiles puiser dans les ressources du pool commun à la Filière Production. Cela passe par le nodal, par le matériel de la régie Flight, par les liaisons HF, des caméras ralentis etc. selon un système de partage et d’échange centralisé à Paris.

Les deux cars Challenger Strasbourg et Toulouse pourront accueillir jusqu’à 15 caméras.

Des évolutions prochaines …

Le développement digital autour des émissions peut amener à fournir des signaux complémentaires en streaming et permettre aux téléspectateurs de revoir et partager des extraits ou des images de caméras divergées. Pour cela il faut faire appel à des technologies comme par exemple C Cast d’EVS.

Ces types de technologies pourront compléter l’équipement actuel des cars mais n’ont pas fait l’objet « de besoins immédiats » pour les clients de la Filière Production.

Par ailleurs, lors de leur lancement, ces cars n’intègreront pas de moyens SAN, des serveurs de stockage et de partage pour dématérialiser les rushs. Cela pourrait cependant se faire assez rapidement avec la disparition des magnétos. Des plateformes test pour ce nouveau type de workflow en Vidéo-mobile sont prochainement prévues à France Télévisions. Les cars sont d’ors et déjà dimensionnés pour cela.

Voila pour cette présentation j’espère la plus complète (juste et claire) possible.

Il me semble que ces nouveaux cars HD arrivent à un bon moment car la technologie HD et le matériel intégré dans ces nouveaux cars sont bien maîtrisés désormais par les fabricants et exploitants. De l’avis même d’un chef de car, il faudra tout de même six mois pour « débugger » ces nouveaux cars mais ces technologies sont aujourd’hui éprouvées. Par ailleurs, il y a encore de nombreuses  incertitudes sur les technologies et formats qui remplaceront la HD, il n’y avait pas de raison technique d’attendre encore.

Il a fallu trois ans à la Filière production pour passer de l’idée de nouveaux cars à leur concrétisation. En vidéo mobile, la Filière Production dispose désormais de moyens techniques tous HD dont la priorité va être de les garder en parfait état. La situation actuelle de France Télévisions permettra-t-elle à la Filière de lancer les nouveaux investissements qui lui permettront de rester à niveau?

A suivre, prochainement, la présentation de la Filière Production de France Télévisions.

Et pour en savoir plus, les fiches techniques officielles de ces deux nouveaux cars régie :
La présentation du car Challenger Strasbourg de la Filière production
La présentation du car Challenger Toulouse de la Filière production


Media(s) un autre regard est en sommeil. Les explications dans cet article Making of(f)!

La production TV qui inspire les autres formes de rencontres avec le public?  Retrouvez les nouvelles activités – Interventions, Conseil, formation… – de l’auteur sur Emmanuel Matt Accompagnement et sur les réseaux sociaux : Twitter @EmmanuelMatt et sur Facebook   

(Cliquez sur les photos pour les agrandir)






0 commentaire


Soyez le premier à déposer un commentaire!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *