Coulisses des émissions

30 avril 2013

La Chine, le Nouvel Empire (du bien, du mal, du milieu?!), le film ce mardi soir sur Arte

Plus d'articles par »
Ecrit par : Emmanuel Matt
Étiquettes : , , , , ,
Chine, le nouvel empire - Arte (© Les Films Grain De Sable)

37 heures sur place pour François Hollande, 3 ans de travail pour Jean-Michel Carré, le réalisateur de Chine, le Nouvel Empire! Le résultat : un film dense de près de 3 heures en 3 parties diffusé ce mardi soir en prime time sur Arte.

Ah la Chine, l’Empire du milieu, qui nous passionne et nous inquiète à la fois. Il y a la Chine mythique, son dernier empereur inspirant le cinéaste Bernardo Bertolucci, la Chine moderne et sa révolution communiste avec ses dérives. Et il y a la Chine actuelle qui fascine et qui nous inquiète tout à la fois.

Une Chine dans l’Histoire qui se réveille puis s’affirme avant de dominer (?) pour reprendre les titres des trois parties de ce film.

Enfant schinois devant la télé, au-dessus un portrait de Mao Zedong  (© Les Films Grain De Sable ) Chine, le nouvel empire - Arte

Enfant schinois devant la télé, au-dessus un portrait de Mao Zedong (© Les Films Grain De Sable ) Chine, le nouvel empire – Arte

Chine, le nouvel empire, c’est tout d’abord un formidable document à vocation pédagogique. Que tous les profs d’histoires enregistrent, oups, achètent le coffret DVD. La première partie du film revient avec une grande richesse d’archives sur l’histoire de la chine depuis la révolte républicaine de Sun Yat Sen en 1911. Sont rappelées les occupations anglaises, japonaises. On y découvre alors Mao puis Deng Xiaoping et ainsi de suite jusqu’à aborder l’histoire très contemporaine.

Un document bien plus pédagogique et didactique que tous les cours et livres d’histoire et de géo. Ah si l’histoire était racontée à l’école ainsi!

De quoi réviser son histoire (et certains aprioris) mais aussi apprendre et comprendre d’autres aspects de l’histoire de cette Chine aux multiples facettes.

Chine, le nouvel empire - Arte (© Les Films Grain De Sable)

Chine, le nouvel empire – Arte (© Les Films Grain De Sable)

Un film où les images d’archives noir & blanc puis en couleur sont complétées par les interviews originales de nombreux témoins et spécialistes de la Chine, tous vivants actuellement en Chine. Jean Michel Carré s’en explique (Propos recueillis par Irène Berelowitch – Extrait du dossier de presse) :

Pourquoi avez-vous choisi de vous entretenir uniquement avec des Chinois vivant en Chine, donc soumis à la surveillance des autorités ?
Jean Michel Carré : Chacun de mes interlocuteurs a souhaité s’exprimer à visage découvert, en assumant les risques d’une parole dont la liberté m’a moi-même étonné. Des risques bien réels, même si le film ne peut être diffusé à la télévision chinoise, notamment parce qu’il évoque frontalement plusieurs tabous de l’histoire nationale : la grande famine qui a résulté de la collectivisation forcée, les massacres de la Révolution culturelle, l’oppression des minorités, la répression des manifestations de Tian An Men, les purges au sein du Parti qui viennent de frapper Bo Xilai… Je voulais offrir au grand public, non pas la vision généralement ethnocentrée que les médias occidentaux donnent de la Chine, mais l’image, infiniment plus paradoxale et plus riche, que les Chinois en ont eux-mêmes. C’est pourquoi j’ai rencontré ces personnes de tous les horizons, dans une quarantaine de lieux différents et dans toute la Chine. Il suffit de les écouter pour comprendre qu’en dépit de la censure et de la répression, le débat, la réflexion, la critique, n’en sont pas moins intensément vivants en Chine. Je crois avoir abordé grâce à eux tous les problèmes essentiels de cette société en pleine mutation – pour paraphraser Deng Xiaoping, je me suis efforcé de « toucher chaque pierre de la rivière en la traversant ». Le tableau n’a rien d’idyllique, et pourtant, ces trois ans de travail m’ont insufflé beaucoup plus d’espoir que d’inquiétude. Peut-être parce qu’on ressent de façon palpable un dynamisme collectif, une confiance en soi et en l’avenir, y compris pour changer les choses, que l’Europe a perdu depuis la fin des Trente Glorieuses.

Chine, le nouvel Empire, une coproduction ARTE France, Les Films Grain de Sable, est aussi un formidable film sur les paradoxes de la Chine contemporaine, un « régime fort », une dictature pourrait-on aussi dire et qui se veut toujours communiste. Mais un communisme qui aurait intégré et adapté les règles les plus ultralibérales de notre monde économique actuel.

Chine, le nouvel empire, est un film documentaire qui nous place aussi face à nos paradoxes et pose des questions auxquelles il est toujours actuellement très difficile de répondre.
Il nous met face à une réalité : l’occident s’est longtemps arrangé d’une Chine sous-développée. Mais la Chine n’est plus seulement l’atelier du Monde, nous permettant de consommer des quantités invraisemblables de produits à petits prix et en plus à forte marge pour leurs distributeurs. Le coût de la main d’oeuvre augmente, et plus encore, les chinois sont désormais aussi source d’innovations technologiques.

Nous devrions tous nous satisfaire de l’amélioration du niveau de vie de nos contemporains à travers le monde et pourtant, est-ce bien ce qui se passe actuellement dans nos pays développés ? Est-ce que le consommateur que nous sommes a le même raisonnement que l’être humain et sa morale?

Un intervenant du film pose la question. Si tous les chinois avaient dans l’avenir une voiture ? C’est tout simplement impensable en terme de demandes de matériaux, de pollution…
Et si la Chine devenait une démocratie comme on l’entend en Europe ? Quelles en seraient les conséquences pour ce pays mais aussi pour notre vie ? Il faudrait cependant pour cela déjà régler l’un de ses problèmes principaux actuellement, la corruption.

Le Bund à Shanghai, en premier plan, la Perle de l'Orient - Chine, le nouvel empire (© Les Films Grain De Sable)

Le Bund à Shanghai, en premier plan, la Perle de l’Orient – Chine, le nouvel empire (© Les Films Grain De Sable)

Il y a quelques années encore lors d’une visite d’état d’un Président Français en Chine, on parlait des contrats de vente à la Chine, certains s’inquiétaient alors du transfert de technologies liés à ces contrats. D’autres osaient poser la question du respect des Droits de l’Homme dans ce pays.

Lors du voyage de François Hollande en Chine il y a quelques jours, on ne parlait plus de ventes à la Chine mais de l’espoir que des investisseurs chinois viennent désormais investir dans notre pays (pour sauver nos emplois). Que de chemin parcouru en quelques dizaines d’années.

Quelque soit nos points de vue sur l’évolution actuelle du monde, il est probablement toujours très utile (indispensable?) de connaître, de comprendre un pays comme la Chine dans lequel vit 1,5 milliards d’habitants.

Chine, le Nouvel Empire, ce mardi soir 30 avril à 20h50 sur Arte.


Media(s) un autre regard est désormais en sommeil. Les explications dans cet article Making of(f)!

Vous pouvez cependant continuer à suivre les commentaires sur l’actu TV sur le fil Twitter et sur mon compte personnel : @Emmanuelmatt

(Cliquez sur les photos pour les agrandir)






0 commentaire


Soyez le premier à déposer un commentaire!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *