Dictionnaire! & technologies

20 mai 2013

La réalisation de l’Eurovision 2013 en pilote automatique!

Plus d'articles par »
Ecrit par : Emmanuel Matt
Étiquettes : , , , , ,
AutoPilot TV programmation realisation

Des titres découpés avec précision avant même les répétitions, des cadreurs préparés à réaliser tel type de plan et de mouvement à tels moments de chaque titre, l’enchaînement automatisé des images des 20 caméras en régie pendant le direct. Voilà ce qui s’est probablement passé pendant le direct de l’Eurovision 2013 grâce à AutoPilot.

Cet article m’a été directement inspiré par un lecteur de Media(s) un autre regard postant un commentaire sur l’article présentant en exclusivité les 20 caméras de la réalisation du Concours Eurovision de la chanson 2013 à Malmö. Il (me) nous faisait découvrir AutoPilot un logiciel d’aide à la réalisation particulièrement intéressant. Il nous a déjà expliqué l’essentiel dans son commentaire mais, après quelques recherches, je vous propose d’y revenir dans cet article grâce notamment à deux vidéos de démo.

Le décor de l'Eurovision - Malmö Arena - Eurovision Song Contest 2013 set

Le décor de l’Eurovision – Malmö Arena – Eurovision Song Contest 2013 set

Mais regardons à nouveau tout d’abord la prestation d’Amandine Bourgeois ce samedi soir.

Il ne s’agit pas tant d’être chauvin mais je voudrai vous inviter à bien observer les enchaînements particulièrement précis de mouvements de caméras et en particulier trois enchaînements de caméras à 1’06 du début :

On n’aime ou on n’aime pas – non je ne parle pas du titre – mais à 1’06 s’enchaînent avec précision un long et ample mouvement à la grue Movie Bird à Jardin, suivi dans le même mouvement d’un déplacement avec un premier steadicam, enchaîné à un même mouvement mais avec un second steadicam.

Et ainsi de suite pendant tout ce titre et les autres prestations de l’Eurovision 2013 à Malmö.

C’est ce qui s’appelle avoir découpé avec précision chaque titre et avoir écrit la réalisation de chacun de ses titres comme on écrirait la réalisation d’un clip.

Et pour ce faire, Daniel Jelinek, le réalisateur a très probablement utilisé le logiciel d’aide à la réalisation AutoPilot dont le site internet mentionne le Concours Eurovision de la Chanson parmi ses références. Ce logiciel créé en 2004 est particulièrement utilisé au Danemark, sur DR1, TV2 notamment pour la réalisation d’émissions comme X factor, Star Search, Got Talent…

AutoPilot – Timeline de programmation de la réalisation

Je vous avais déjà présenté un logiciel de conception franco-luxembourgeoise Running Order qui permettait de gérer le conducteur d’une émission en direct. Une séquence plus longue, plus courte, il faut inverser une séquence… et le conducteur se modifiait en direct. Il était alors possible d’informer en temps réel sur des écrans toutes les équipes de ce changement.

Nous avons déjà évoqué à plusieurs reprises les systèmes de caméras robotisées préprogrammables. On en trouve sur le plateau de l’Equipe 21, de BFM TV, I>TELE etc. Mais il y a toujours un réalisateur derrière la commande de son mélangeur qui choisit et pousse les boutons pour passer les images d’une caméra même robotisée à une autre en fonction du contenu.

AutoPilot va plus loin, il permet de pré-programmer le passage d’une caméra à une autre pendant le tournage des titres musicaux (entre autre). Pour cela, le réalisateur a préalablement prédécoupé la réalisation de chaque titre sur la base de la bande son, il a ainsi pu créer une timeline de réalisation qu’il peut modifier pendant les répétitions et qui se reproduira alors automatiquement pendant le tournage.

Voici tout cela expliqué en vidéo :

Le réalisateur a préprogrammé sa réalisation et les cadreurs disposent d’un moniteur qui leur annonce leur prochain passage. A tout moment, et surtout pendant le tournage, le réalisateur peut tout de même prendre la main sur la réalisation si nécessaire.

Cette présentation explique que cela permet une réalisation plus fine et permet des gains de temps de répétitions. Il s’agit avant tout pour moi d’une pratique totalement différente de la réalisation d’un programme pour le réalisateur, son truquiste, sa scripte mais aussi pour les cadreurs. Mieux, moins bien? Différent…

C’est probablement un peu moins intuitif qu’une réalisation sans programmation. Par ailleurs sur nos tournages, souvent, un réalisateur définit  les caméras dont il a besoin, leurs emplacements et, quand cela a été validé budgétairement par la production, il envisage une variété de plans pour chacun des cadreurs au moment de la mise en place et des répétitions. Pour chaque titre il peut définir une intention de réalisation, des effets sur certains passages mais, de manière générale, pendant le tournage, le réalisateur pioche parmi toutes les images que lui proposent les cadreurs. La réalisation se concrétise définitivement pendant le tournage. (Et parfois encore en montage bien sûr!)

Avec un logiciel comme AutoPilot, la démarche semble totalement différente pour le réalisateur qui est moins stressé pendant le direct comme le disait la précédente vidéo. La grande partie de son travail est alors réalisée en amont lors de la programmation du logiciel, quand il découpe les titres et choisit de passer telle caméra à tel moment avec telle valeur de plan avant de passer à une autre etc. Pendant le direct ou l’enregistrement, le réalisateur n’a alors plus les doigts sur ses touches de caméras sur le mélangeur mais il peut observer le résultat à l’image de son travail devant lui.

Mais cela change encore plus pour les cadreurs qui savent depuis les répétitions quel plan ils vont devoir réaliser et à quel moment. Cela leur est alors rappelé en temps réel par le moniteur qui déroule la timeline de réalisation à coté de leur caméra. A chaque caméra son code couleur pour aider les cadreurs expliquait la vidéo de présentation.

Sur nos tournages, actuellement, les cadreurs proposent des plans en permanence. Comme les scouts : Toujours prêts! Avec un tel logiciel il s’agit d’être prêt au bon moment pour les quelques plans utilisés pendant chaque titre. Attention faut pas se rater non plus! La pression du direct ou de l’enregistrement reste présente. Il s’agit moins de scruter le prochain passage de la caméra à l’image que de ne pas rater son plan, son mouvement au bon moment lorsque AutoPilot passe sa caméra!

Le rôle de la scripte pendant les chansons change aussi totalement. Elle n’a plus à raconter avec anticipation ce qui va se passer sur la scène à chaque moment. Encore faut-il que les artistes ne changent pas totalement leur chorégraphie pendant le tournage! On a vu ce que cela pouvait donner déjà au son avec des artistes qui veulent passer du playback complet au PBO au dernier moment!

Cette méthode de réalisation est enfin totalement inadaptée me semble-t-il à des réalisateurs comme Nicolas Ferraro qui, après avoir créé leur mise en image générale et avoir validé des plans pour chacun de leurs cadreurs pendant les répétitions n’annoncent jamais leur caméra et ne donnent pas d’ordres à leurs cadreurs pendant l’enregistrement. Ils laissent leurs cadreurs leur proposer une variété d’images dans lesquelles ils piochent en permanence.

Par contre, sur des divertissements réguliers comme Danse avec les Stars, The Voice, La France a un incroyable Talent, des jeux très mécaniques il serait assez intéressant de voir le résultat avec cet outil. Je dois dire que j’aimerai beaucoup le voir testé et assister à un tournage dans lequel ces fonctions seraient utilisées…

Voici une seconde vidéo qui nous montre en trois fenêtres, en bas le déroulement de la time line, en haut à gauche le moniteur cadreurs, et à droite le résultat à l’image.

Vous avez envie de tester AutoPilot, tout du moins de pré-découper la réalisation d’un titre (AutoPilot Online), il vous suffit de vous créer un compte (gratuit) sur le site AutoPilot. Le passage ensuite à la phase des répétitions et de la réalisation multicam dans le car avec AutoPilot Replay est alors encore mystérieuse pour moi. A voir avec votre prestataire technique mais aussi beaucoup avec le truquiste de l’émission.

Vous êtes réalisateur, auriez-vous envie d’utiliser ce système? Vous l’avez déjà vu en action? N’hésitez pas à partager vos points de vue et votre expérience en commentaires.


Media(s) un autre regard est désormais en sommeil. Les explications dans cet article Making of(f)!

Vous pouvez cependant continuer à suivre les commentaires sur l’actu TV sur le fil Twitter et sur mon compte personnel : @Emmanuelmatt

(Cliquez sur les photos pour les agrandir)






0 commentaire


Soyez le premier à déposer un commentaire!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *