Coulisses des émissions

7 juin 2013

Dans les coulisses de Roland Garros avec les équipes France Télévisions

Louise Ekland Roland Garros

Louise Ekland enchaînant les interviews, le plateau de France Télévisions sur la terrasse du court central prêt à prendre le relais dès la fin d’un match et Françoise Boulain à la réalisation du match du Court Central dans le car Lille de la Filière Production. Retour sur un après-midi à Roland Garros.

C’était ce mercredi, sous le soleil de Roland Garros. A 13h30, Louise Ekland terminait ses interviews de la matinée par celle de Tristan Lamasine, un jeune joueur qui a le privilège d’être de temps à autre le sparring-partner à la fois de Tsonga et de Fedérer, c’était notamment le cas à quelques heures de leur match de quart de finale.

Louise Ekland Roland Garros

Louise Ekland en interview à Roland Garros

Louise Ekland en pleine forme devrais-je dire, reliée au car régie par une oreillette, un micro main et son flag aux couleurs de France TV Sport tendu vers le tennisman. Pour réaliser ses interviews elle est accompagnée d’un cadreur et sa caméra HF (Moyens HF Euro Media France), d’un ingénieur du son, d’un assistant de réalisation et de Benjamin Ceugnart, jeune stagiaire de Sciences Po qui porte désormais son sac à dos rouge et l’aide à préparer les interviews (fiches, autorisations de tournage).

La plupart des interviews de Louise Ekland sont diffusées en direct mais ce mercredi la production lui avait demandé d’enregistrer quelques interviews supplémentaires pour occuper l’antenne de jeudi avant la reprise des matchs.

Les interviews ne sont pas toujours simples à caler sur ce tournoi même pour le diffuseur officiel. Il faut parfois convaincre les agents et managers, les joueurs et les organisateurs du tournoi qui ont fixé des règles assez précises. Un sourire – même un peu trop marqué pour certains qui s’en amusent – permet parfois ensuite en direct d’en obtenir plus en interview.

Alors que la fin du tournoi approche la liste des personnalités interviewées par Louise Ekland est déjà riche, qu’il s’agisse d’interviews de joueurs actuels réalisées en sortie de match ou, dans les allées de Roland Garros, d’interviews de joueurs internationaux plus anciens. Ceux-ci sont présents en nombre à Roland Garros, souvent reconvertis en consultants pour les nombreux médias internationaux.

Les interviews de Louise Ekland sont parfois lancées par Laurent Luyat depuis le plateau France Télévisions sur la terrasse du Court Central Philippe Chatrier :

Un plateau que nous avions déjà visité en 2012 comme vous le voyez sur ce panoramique :

Panoramique du plateau France Télévisions à Roland Garros

Panoramique du plateau France Télévisions à Roland Garros

Dans cet article je vous ai présenté le dispositif et le plan de caméras

Voici le même plateau en 2013 :

Plateau France Télévisions à Roland Garros

Plateau France Télévisions à Roland Garros

Peu de changements cette année, alors que le contrat entre la FFT et France Télévisions doit être renégocié dans les prochains mois.

La table étant en triangle, on retrouve trois caméras robotisées Polyscope dans les angles. Leur cadreur est installé un peu à l’écart derrière le muret blanc aux logos France Télévisions face aux tables maquillage.

Quatre caméras complètent le dispositif : Tout d’abord une caméra zénithale (en haut à droite sur le montage photo) pour un plan large du décor avec le court central en fond. On trouve aussi deux caméras portables (un cadreur est proche de la table au moment de la photo). Enfin, dans un angle (à droite de Laurent Luyat sur la photo) une caméra sur pied dont l’utilisation est un peu particulière.

En effet, cette caméra est connectée au car Jumeau de Lyon Filière Production dans lequel le signal habillage France Télévisions est réalisé et aussi connectée au car Jumeau de Lille Filière Production où est réalisé le signal international des matchs du court central Philippe Chatrier.

Au moment de la photo, la caméra est orientée vers le court de tennis. C’est donc Françoise Boulain réalisatrice cet après-midi là des matchs sur le court central qui a alors la main sur la caméra. Dès la fin de la réalisation du signal international du match, le cadreur retournera sa caméra vers le plateau et se mettra à la disposition du réalisateur du signal habillage France Télévisions.

Retrouvons Françoise Boulain et ses équipes dans le car Lille : (Elle alterne la réalisation sur le cours central avec Fred Godard)

Roland Garros : Dans le car Lille Filière production, réalisation d'un match sur le court central

Roland Garros : Dans le car Lille Filière production, réalisation d’un match sur le court central

En image centrale, une vue générale du car avec, face au monitoring général, au centre Françoise Boulain avec une scripte à sa gauche. Derrière elles, un opérateur Super Loupe (super ralenti!). On le voit en gros plan à droite sous la photo de la régie mix son.

Il y a désormais 3 super loupes sur le court central.

Sur la ligne du bas, à gauche les opérateurs vision chargés d’équilibrer les couleurs et aspects des images de l’ensemble des caméras mais aussi de s’adapter aux changements de luminosité. Le plus compliqué pour eux : l’alternance de soleil et de nuages.

Au centre, des opérateurs LSM chargés des autres ralentis. Dans la réalisation du sport, les ralentis sont au moins aussi importants que les images de l’action en direct.

Et voici de la plus près le monitoring de réalisation :

Roland Garros -Monitoring de réalisation d'un match sur le court central

Roland Garros -Monitoring de réalisation d’un match sur le court central

Pour découvrir le dispositif caméras je vous invite à vous (re)plonger dans l’article publié en 2012 qui vous proposait le découpage de la réalisation et le plan de caméras officiel que voici :

Le plan de caméras officiel de la réalisation sur le court Philippe Chatrier à Roland Garros - Fred Godard / France Télévisions

Le plan de caméras officiel de la réalisation sur le court Philippe Chatrier à Roland Garros – Fred Godard / France Télévisions

Une différence majeure cette année, il faut oublier les caméras 3D qui ont disparu.

En 2013, Roland Garros a en effet été le laboratoire d’une autre technologie : La première réalisation multicam en 4K qu’on appelle aussi Ultra HD. Pour cela France Télévisions et AMP Visual TV ont installé trois caméras dédiés à cette première mondiale sur ce court. Leur présentation ainsi que la visite de la régie 4K  feront l’objet d’un article très prochainement sur Media(s) un autre regard.

Sur le plan de caméras officiel de la réalisation des matchs du court central vous apercevez aussi l’emplacement de quelques micros.

On fait assez peu attention au son mais il participe beaucoup à l’atmosphère d’un match de tennis diffusé à la télévision.

Rapide tour d’horizon des micros :

Les micros les plus voyants sont ces micros placés dans des paraboles que l’on aperçoit des deux cotés du terrain au fond de court, dans la fosse. Il s’agit de micros directionnels que les opérateurs son orientent vers les raquettes pour récupérer le son de la frappe de balle par exemple. Ils pourraient aussi les orienter vers les pieds des joueurs mais comme me le fait remarquer Thierry Zimmerman, l’un des  ingénieurs du son, c’est vite fatiguant à l’oreille.

Voici la liste des micros sur le court central :
– 1 micro au dessus de la chaise de l’arbitre qui sert de base à la réalisation du son 5.1, il capte l’ambiance générale du court.
– Au fond du court, de chaque coté, une parabole complétée par un autre micro. En effet, la parabole n’est jamais installée au centre (il y a un arbitre), mais d’un coté. Le second micro est donc placé de l’autre coté pour équilibrer. Sur la console son, les deux micros sont associés.
– 1 micro de chaque coté du court
– 1 pour chaque fauteuil de joueur
– 1 micro arbitre
– 2 micros pour la contestation
– 1 micro sur la caméra qui accompagne les joueurs en sortie
(Et enfin un micro qui ne sert que lors du toss (pile ou face) avant le début d’un match.)

Au total 14 micros, disons 13 micros pouvant jouer pendant la durée de chaque match sur le court central.

On s’amuse souvent du mouvement de tête du public de Roland Garros assis sur les cotés d’un court suivant le mouvement de la balle. Gauche, droite, gauche droite…
Et bien en régie son il faut aussi suivre le mouvement de la balle, pas avec la tête mais avec les duos de micros du fond. En effet, pour éviter un effet d’échos, l’ingénieur du son doit en permanence monter les micros du coté où arrive la balle et baisser ceux de l’autre coté et inversement… Il parait que les potards de ces micros sont un peu fatigués à la fin du tournoi ! Et cela doit être aussi un peu fatiguant pour les deux ingénieurs du son qui alternent sur un match. On doit se mélanger les doigts après quelques sets !

L’ingénieur du son du signal international doit fournir une ambiance son équilibrée sur laquelle chaque pays, chaque diffuser devra pouvoir ajouter la voix de ses commentateurs.

A propos de son, sur le stand RG Lab France Télévisions (accès public dans le stade de Roland Garros), il est aussi possible de découvrir une appli de son 3D immersif conçu par la société allemande Fraunhofer. Encore en cours de développement cette appli permet de transformer un son binaural (une piste coté gauche du casque, une piste coté droit) en son 3D. Avec ce système que j’ai pu tester on a l’impression d’être au centre du court de tennis, au centre de l’image. Différents effets et réglages sont alors possibles.

Pour conclure citons aussi le car régie Benjamin Marseille de la Filière production dans lequel sont réalisés les matchs du court Suzanne Lenglen et le car Benjamin Rennes pour la réalisation des Courts 1 et 2 moins occupés en cette fin de tournoi.

A lire aussi : 
La réalisation d’un match de Roland Garros mais à 4 caméras
– Le Cablecam ACS France de 300 mètres de long au dessus du stade de Roland-Garros
– En 2011 un second Cable cam et pour la deuxième année successive un Speedtrack

Et bien d’autres informations dans le dossier spécial Roland Garros.


Media(s) un autre regard est désormais en sommeil. Les explications dans cet article Making of(f)!

Vous pouvez cependant continuer à suivre les commentaires sur l’actu TV sur le fil Twitter et sur mon compte personnel : @Emmanuelmatt

(Cliquez sur les photos pour les agrandir)






0 commentaire


Soyez le premier à déposer un commentaire!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *