Nouveaux Talents

17 juin 2013

TV Lab France 4 – A vous de choisir la TV de demain – La Grande Jam

Plus d'articles par »
Ecrit par : Emmanuel Matt
Étiquettes : , , , , , ,
La Grande Jam TV lab France Televisions

Depuis le 3 juin, vous pouvez voter pour les 8 projets retenus par le jury du TV lab, le concours lancé par France Télévivisions : TV Lab, à vous de choisir la TV de demain! Présentation aujourd’hui de La Grande Jam et interview de son auteur : Kalid Bazi

France 4 TV lab : « Le 1er concours d’émissions de flux » : 199 projets ont été déposés, 8 projets ont été retenus par un jury présidé par Bruno Solo. Les auteurs ont eu 100 jours pour réaliser leur projet avant d’être confrontés aux votes des téléspectateurs, et de gagner un contrat avec France 4 à la rentrée prochaine.

Media(s) un autre regard vous propose de découvrir ces 8 projets avant leur prochaine diffusion sur France 4, les 13, 20 et 27 juin en deuxième partie de soirée. En bonus, une interview inédite de l’auteur de chacun des projets, l’interview en trois questions : « Si vous gagniez le concours »

La Grande Jam

Son résumé :

La Grande Jam propose, à travers des séquences, des clips, des sketchs, des reportages et des happenings, de découvrir de manière inédite et humoristique les coulisses et les facettes du monde de la musique.
Oldelaf, invité principal ; Zazon, Kamel et Kalid donnent le rythme jusqu’au final au Trocadéro : 50 batteries en live.

Producteurs : Rencontre du Troisième Film et Découpages

Le teaser officiel :



Le résultat final, le pilote



L’interview bonus en trois questions : Si vous gagniez le concours…

Le résultat de ce pilote les a-t-il satisfait? Entre le projet papier et la réalité de la production, quels changements? Et s’ils gagnaient ce concours, comment évoluerait le programme?

Pour La Grande Jam, les réponses de Kalid Bazi, son auteur

Es tu satisfait du résultat ?
Je suis ultra satisfait car comme le disait Corneille : Je viens de loin!
Il y a eu énormément de galères. C’était un projet ultra ambitieux notamment en terme technique.

L’objectif principal était de créer une ambiance qui soit contagieuse et qui donne envie aux gens de jouer de la musique. Et là je pense qu’on a gagné le pari.

On a rendu le montage hier, je ne pensais pas que cela allait pouvoir être jouable mais je me rends compte que cela fait tilt, que cela fonctionne auprès du public que je voulais toucher parce que je les ai impliqués dans la fabrication même des émissions.
On a joué à la fin avec 49 batteurs qui venaient de toute la France sur le « Troca » au pied de la Tour Eiffel. C’était somptueux et à la finale on a remporté ce pari là. Je suis satisfait

S’il y avait des cases à cocher, toutes les imperfections qu’il y a sont uniquement liées au manque de temps, de budget.

Entre le projet sur papier et la réalité de la production de cette première émission, quelles différences ?
Sur le papier il s’agissait de mettre une star dans les transports en commun confrontée à 15 millions des musiciens amateurs et ils vont d’un point A à un point B. Au final ils arrivent dans un endroit insolite. C’est ce que je vais offrir aux internautes et téléspectateurs.

Pour en arriver à ce résultat on a fait plein de détours ! On est passé par l’idée d’un parc, d’un plateau TV et j’ai eu un très bon contradicteur, Benoit Charpentier, qui m’a permis de pousser le concept jusqu’au bout et au final on s’est rendu compte que c’était une vraie bonne idée. Il m’a poussé dans mes retranchements pour voir si vraiment je tenais à cette idée. On a vraiment croisé le fer et cela a été super. S’il n’avait pas été là je crois que j’aurai un truc entre deux, un peu mou.

En tant que coach, dès qu’il voyait une faille, il rentrait dedans et quand c’était bien il le disait aussi. Il a été sans concessions artistiques et cela m’a permis d’aller puiser les bons arguments et du coup on obtient La grande Jam, un concept de 26 minutes qui se tient, enfin je crois.

On se projette dans l’avenir : Le 4 juillet, vous avez gagné. Qu’est ce que vous changez dans la suite de la production ?
Il ne faut rien changer justement et rester sur l’énergie, la fraicheur, la joie de vivre. La musique pour la musique sans ego, sans rivalité.

En production il y a effectivement énormément de choses à changer mais pour moi cela c’est du détail qui va forcément se régler.
Par exemple on s’est rendu compte qu’on ne pouvait pas tourner toute une nuit. Y a donc un process à mettre en place, en amont avec les auteurs dans l’écriture, et avec les équipes techniques pour que cela rentre dans une économie de flux. Mais j’ai déjà commencé à y réfléchir.

Le 4 juillet si on est pris, on a déjà un vrai plan d’attaque.
Il y a autant d’émissions possibles que d’artistes et d’instruments.

Dans l’offre TV actuelle on a soit des chanteurs avec un certain style, certains R&B d’autres variétés, rock, des standards.
La Jam est déjà un concept à part qui ne rassemble que des musiciens, il s’agit d’une vraie création originale.

Cette interview a été réalisée après la projection uniquement des bandes annonces des pilotes.

Pour voter pour eux et les contacter :

– Voter pour La Grande Jam
– Compte Twitter La Grande Jam
– Page Facebook La Grande Jam

Les 7 autres pilotes du concours

– Présentation de On n’a pas fait le tour
– Présentation de Le Blog de Bob
– Présentation de Lazarus lève le voile
– Présentation de Les Globe-Troqueurs
– Présentation de By night, la nuit dont vous êtes le héros
– Présentation de Sans Canapé Fixe
– Présentation de Chaud Devant

A vous de voter (chaque jour si vous le souhaitez!)


Media(s) un autre regard est désormais en sommeil. Les explications dans cet article Making of(f)!

Vous pouvez cependant continuer à suivre les commentaires sur l’actu TV sur le fil Twitter et sur mon compte personnel : @Emmanuelmatt

(Cliquez sur les photos pour les agrandir)






0 commentaire


Soyez le premier à déposer un commentaire!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *