Nouveaux Talents

20 juin 2013

TV Lab France 4 – A vous de choisir la TV de demain – Chaud Devant (-16)

Plus d'articles par »
Ecrit par : Emmanuel Matt
Étiquettes : , , , , ,
Chaud devant TV lab France Televisions

Depuis le 3 juin, vous pouvez voter pour les 8 projets retenus par le jury du TV lab, le concours lancé par France Télévivisions : TV Lab, à vous de choisir la TV de demain!  Présentation aujourd’hui de Chaud Devant et interview de ses auteurs : Anne-Sophie Azzopardi & Lâm Hua. (Attention, le programme est classé : – 16) 

France 4 TV lab : « Le 1er concours d’émissions de flux » : 199 projets ont été déposés, 8 projets ont été retenus par un jury présidé par Bruno Solo. Les auteurs ont eu 100 jours pour réaliser leur projet avant d’être confrontés aux votes des téléspectateurs, et de gagner un contrat avec France 4 à la rentrée prochaine.

Media(s) un autre regard vous propose de découvrir ces 8 projets avant leur prochaine diffusion sur France 4, les 13, 20 et 27 juin en deuxième partie de soirée. En bonus, une interview inédite de l’auteur de chacun des projets, l’interview en trois questions : « Si vous gagniez le concours »

Chaud Devant

Son résumé :

Un talk-show nomade et connecté, animé par Élise Chassaing et Maxime Musqua, embarque un invité et se pose sur un lieu qui fait l’actu sociale, politique ou culturelle.
Sur place, l’émission déploie son plateau, cuisine et sert aux téléspectateurs good food et good fun.
Interviews, débats, chroniques et une grande performance finale mêlant équipe et spectateurs viendront rythmer chaque émission avec la mise à contribution des internautes.
Premier invité : Sinclair. Thème : le site YouPorn a-t-il tué Pigalle ?

Producteur : 2P2L

Le teaser officiel :



Le résultat final, le pilote

(Attention : Ce programme sera classé (-16) sur France 4.)



L’interview bonus en trois questions : Si vous gagniez le concours…

Le résultat de ce pilote les a-t-il satisfait? Entre le projet papier et la réalité de la production, quels changements? Et s’ils gagnaient ce concours, comment évoluerait le programme?

Pour Chaud Devant, les réponses de ses auteurs : Anne-Sophie Azzopardi & Lâm Hua

Etes-vous satisfaits du résultat ?
Lâm : Oui car la mise à bas de l’émission a été assez douloureuse, on a eu pas mal de frittages avec la boite de prod. On a découvert l’univers de la télé, ce que c’était que de monter un projet non pas seuls mais à beaucoup, beaucoup, beaucoup…

Mais on avait un concept : Filmer un talk show comme on filmerait une soirée, de manière continue, de manière organique avec des gens qui se déplacent, du public qui vient. Une soirée conviviale avec des invités qui se retroussent les manches.

2P2L a apporté beaucoup d’expertise sur la partie production et tournage et la bonne idée était de filmer en continu. Nous on aurait pensé à saucissonner un peu mais ils nous ont proposé de tourner non stop et donc permis d’obtenir un résultat bien meilleur que ce que j’aurai pensé.

Quelles sont les différences entre votre projet initial tel que vous l’aviez imaginé et la réalité du tournage et de la production ?
Anne-Sophie : La réalité nous a notamment rattrapés quand nous avons demandé des autorisations à la Mairie de Paris pour installer notre Foodtruck qui était la base de notre projet. Ils ne voulaient pas en entendre parler
(Ou quand la mairie de Paris devient le protecteur du chiffre d’affaires des restaurateurs. A quand des enquêtes sérieuses sur les relations en restaurateurs, élus et administrations parisiennes ? Ceci était une suggestion de l’auteur de ce blog et observateur de la situation Quartier Montorgueil ! )

A trois semaines du tournage on était à poil. On est donc parti sur l’idée d’un camion où l’on chargerait tout le matériel de cuisine que l’on a ensuite sorti à l’extérieur pour cuisiner comme on cuisine des paellas sur un marché. Et là, la mairie a donné son accord et cela a été la grosse joie.

Lâm : On pensait aussi qu’il allait y avoir un coté familial. Dans ma tête il y aurait 2 cadreurs, un preneur du son et un réalisateur, qu’on serait une dizaine en comptant l’équipe d’animation. Et on s’est retrouvé à 35 (il n’exagère pas un peu !) On ne s’y attendait pas mais c’était nécessaire.
Maxime Musqua (co-personnage du projet) vient du Web et se filme avec un iPhone, avec une petite GoPro sur le front. Passer au 5D et faire une vraie émission de TV cela implique une vraie logistique, un gros boulot et demande une vraie expertise.

Le 4 juillet, vous gagnez… Quels pourraient être les évolutions du programme sur la durée ?
Lâm : D’un point de vue rédactionnel, je sais exactement ce que je veux. Avec le pilote on a vu ce qui marchait, ce qui ne marchait moins bien mais qui avait le potentiel d’être développé.

On a par exemple une ménestrel(le) qui s’appelle Alba, elle est connue sur internet. On voulait qu’elle soit un peu décalée. C’est d’ailleurs elle qui chante les transitions.

Anne- Sophie : L’idée est bonne mais on l’a mal filmée, pas bien mise en avant alors qu’à 22 ans elle a vrai potentiel.
On devrait aussi plus s’écouter l’un et l’autre et faire table rase de toutes les personnes qui nous imposé des choses, qui nous ont influencé mais aussi, c’est vrai, aidés.

Lâm : On est assez têtu.

Anne-Sophie : Surtout toi !

Lâm : En tant qu’auteur j’avais compris qu’on n’allait pas juste déposer un concept. On a travaillé avec 2P2L, une société connue et reconnue et François Pécheux, un producteur pêchu mais qui est aussi animateur, rédacteur en chef, journaliste, enquêteur et présent au montage. Il peut tout faire.

Avoir 2 « mâles alpha » dans une meute, cela peut créer des étincelles et puis surtout on n’a pas la même culture. Il a une vision très précise de ce qu’il veut et nous une vision très forte de ce que l’on voulait mais pas la même, et cela a donc été complexe.

Anne-Sophie : On a réussi à faire un truc sympa mais c’est un mélange avec un tas de concessions des deux cotés…

Lâm : … et l’esprit de départ a été respecté. Une soirée à la bonne franquette, un temps réel, une émission organique du début à la fin. Pas de chronique, de retours plateaux…

Pourquoi ce choix du thème ? (Lors du visionnage de la bande-annonce on pouvait déjà pressentir une classification -12 du programme. Elle est finalement – 16)
Anne-Sophie : Parler sexe n’était au départ pas notre idée.

Lâm : Le producteur a eu l’idée d’aller sur un festival sexe à Pigalle. On a finit par dire ok car le sexe est vendeur à la TV, parait-il ! Par contre on ne voulait pas tomber dans les pièges, on ne voulait pas de « meuf aux gros seins » ni de blagounettes relous ! On a pris des gens qui parlent très ouvertement de leur relation au sexe, au porno et au désir et qui en parlent comme on en parle entre potes et copines. Sinclair a d’ailleurs été un super invité.

Nous avons de bien d’autres idées de thèmes et de lieu pour la suite.

Cette interview a été réalisée après la projection uniquement des bandes annonces des pilotes.

Pour voter pour eux et les contacter :

– Voter pour Chaud Devant
– Compte Twitter Chaud Devant
– Page Facebook Chaud Devant

Les 7 autres pilotes du concours

– Présentation de On n’a pas fait le tour
– Présentation de Le Blog de Bob
– Présentation de Lazarus lève le voile
– Présentation de Les Globe-Troqueurs
– Présentation de La Grande Jam
– Présentation de By Night, la nuit dont vous êtes le héros
– Présentation de Sans Canapé Fixe

A vous de voter (chaque jour si vous le souhaitez!)


Media(s) un autre regard est désormais en sommeil. Les explications dans cet article Making of(f)!

Vous pouvez cependant continuer à suivre les commentaires sur l’actu TV sur le fil Twitter et sur mon compte personnel : @Emmanuelmatt

(Cliquez sur les photos pour les agrandir)






0 commentaire


Soyez le premier à déposer un commentaire!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *