Dictionnaire! & technologies

2 juillet 2013

Régie finale de France 3 – Le rôle du technicien de maintenance, administrateur système

Un signal national (la continuité antenne) France 3 envoyé à toutes les antennes de proximité. Un signal retour de chacune de ces chaînes et leur diffusion sur différents supports. Des milliers d’heures d’antenne stockées sur différents serveurs. Des programmes de secours en cas de panne… Le job du technicien maintenance de la régie finale nationale de France 3 et ses outils automatiques de supervision.

Tout au long de cette saison, Media(s) un autre regard vous a proposé de découvrir les coulisses de la diffusion d’une chaîne de télévision, France 3 qui a la particularité d’être une chaîne mais aussi 24 déclinaisons à travers la France. (Vous retrouverez les liens des précédents articles à la fin de celui-ci). 

Lors de la visite de la régie finale, je vous avais présenté rapidement un poste, celui du technicien de maintenance, administrateur système.

La régie finale de France 3 (Panoramique)

La régie finale de France 3 (Panoramique)

Il s’agit du poste à gauche au premier plan sur ce panoramique. A droite, le poste de chef de chaîne.

Devant eux le monitoring de la gestion de l’antenne supervisée par deux techniciens d’exploitation. Ceux-ci disposent déjà d’une gamme de solutions de secours antenne (programmes de secours, boucle de remplacement etc.)

Le technicien maintenance a un rôle plus large d’administrateur système et de gestion de l’ensemble des systèmes informatiques du site.

Un technicien maintenance est présent tous les jours de l’année à toute heure. Il peut à la fois intervenir sur la diffusion des antennes, sur la gestion des serveurs sur le site de Paris et il est même habilité à intervenir dans les tableaux électriques EDF (TGBT – Tableau général basse tension).

La régie finale France 3 n’étant pas située au siège de France Télévisions, il n’y a donc pas de technicien des Services Généraux disponible à toute heure. La présence de ce technicien apporte une autonomie au site. Sa présence sera maintenue lorsque la régie finale sera devenue en 2014 un Centre de Diffusion et d’Echange.

Avec l’informatisation, la virtualisation de l’ensemble des procédures, le technicien maintenance est principalement installé derrière des ordinateurs de contrôle.

La gestion du site :

Le technicien maintenance dispose d’un accès administrateur qui lui permet de prendre la main sur toute l’informatique du site de manière à pouvoir contourner une panne. Il peut gérer les serveurs, retrouver un média manquant, superviser le sous-titrage et les pannes de diffusion.

Ainsi, sur cette photo on aperçoit différents les moniteurs de contrôle.

Régie finale France 3 - Poste du technicien maintenance / Administrateur Système

Régie finale France 3 – Poste du technicien maintenance / Administrateur Système

Ainsi en (A), deux moniteurs de supervision du système informatique.
En (B), l’ordinateur de supervision du robot d’archives.
En (C), le système de supervision et d’intervention sur les serveurs.
En (D), l’outil informatique qui permet de tracer les médias.
Les moniteurs de contrôle du sous-titrage sont les écrans (E).

La gestion de la diffusion de France 3 et ses déclinaisons locales :

Plusieurs moniteurs permettent aussi au technicien maintenance de vérifier la diffusion antenne.

De façon basique, celui-ci dispose d’un moniteur de contrôle de la grille antenne (F) France 3 mais aussi des chaînes thématiques diffusées depuis le même site (G) mais il dispose aussi d’un outil qui permet de visualiser l’ensemble des pannes de diffusion des différentes antennes de proximité dont le moniteur est visible en (H) et en (I). Enfin en J, ce quad (écran découpé en 4) permet une visualisation du retour de diffusion de France 3 via différents opérateurs. On aperçoit d’ailleurs sous l’écran les décodeurs familiaux de réception comme chacun d’entre nous peut en posséder.

Notre technicien maintenance est le superviseur de ces différents outils de détection des pannes.

Et pour les détecter les pannes de diffusion, il est aidé d’un logiciel Hyperviseur Data miner !

La supervision informatique des diffusions : Outil data minder

Un superviseur aidé d’un hyperviseur?!

En effet, des sondes qui analysent le signal de diffusion ont été placées tout au long de la chaîne de diffusion.

Rappelons-nous que la diffusion France 3 est particulièrement complexe et peut être schématisée ainsi :

Les modes de diffusion de France 3 autour de sa régie finale

Les modes de diffusion de France 3 autour de sa régie finale

Un signal national (la continuité nationale) est construit en régie finale et part vers les antennes de proximité. Ce signal est parfois remplacé par un signal local (bascule régionale) et les 25 antennes de proximité renvoient alors à la régie finale leur signal régional. Ces signaux + le signal national partent alors vers les différents opérateurs ADSL, Sat, Câble etc pour arriver chez vous et nous.
Cela fait beaucoup de signaux et de nombreuses routes de circulation.

Il est assez facile de repérer une panne de diffusion (perte d’image, panne de son) mais, pour la résoudre, encore faut-il savoir où elle s’est produite. Est-ce dans le signal émis par la régie finale et envoyé en région ? Est-ce dans une antenne de proximité qu’il y a une panne ? Est-ce que celle-ci a lieu  chez un opérateur de diffusion final ?

Pour répondre à ces questions, des sondes ont été placées sur les différents chemins des signaux France 3.

Les sondes permettent un travail de contrôle automatique de sécurité des signaux.
Des alarmes remontent alors immédiatement à Paris et sont visibles sur les moniteurs (H) & (I) présentés un peu plus haut. Le lieu de la panne étant trouvé, il est alors plus aisé d’y remédier.

Voici d’ailleurs cet outil dans une zone technique du site de régie finale France 3

Régie Finale de France 3 - Salle STC3 (gestion des multiplex de diffusion)

Régie Finale de France 3 – Salle STC3 (gestion des multiplex de diffusion)

(A gauche un système de rotation toutes les 30 secondes des retours images de toutes les antennes de proximité de France 3 depuis différents opérateurs pour le contrôle par sonde. Totalement à droite, l’outil Dataminer de supervision des pannes tout au long du cheminement des différents signaux des 24 chaînes de proximité)

Le site de la régie finale France 3 est particulièrement précurseur dans l’utilisation de ce type d’outil d’analyse numérique (et non visuel). Ce type d’outil est aussi utilisé dans des centrales nucléaires.

Cependant, il nécessite un paramétrage parfait et précis des sondes. Elles doivent notamment être étalonnées. Cela n’avait pas encore totalement été réalisé lors de mon passage dans cette régie finale il y a quelques mois ce qui occasionnait alors encore quelques fausses pannes et alertes rouges, jaunes…

Y-aurait-il aussi une certaine réticence dans certains sites en région à finaliser l’utilisation des sondes, de peur d’être « fliqués » depuis Paris? Ce serait dommage car l’outil peut être particulièrement puissant.

Avec la transformation de la régie France 3 en Centre de Diffusion et d’Echange France 3, France 5… ce type d’outils de supervision automatique sera toujours plus nécessaire et le métier de technicien maintenance toujours plus proche d’un rôle d’administrateur système.

A lire aussi :
Présentation du dispositif de diffusion France 3 et ses antennes de proximité
La visite de la régie finale France 3
Passage d’une régie de diffusion à un Centre de Diffusion et d’Echange
Des milliers d’heures de programme à assembler
Les bascules antennes vues depuis les régions


Media(s) un autre regard est en sommeil. Les explications dans cet article Making of(f)!

La production TV qui inspire les autres formes de rencontres avec le public?  Retrouvez les nouvelles activités – Interventions, Conseil, formation… – de l’auteur sur Emmanuel Matt Accompagnement et sur les réseaux sociaux : Twitter @EmmanuelMatt et sur Facebook   

(Cliquez sur les photos pour les agrandir)






0 commentaire


Soyez le premier à déposer un commentaire!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *