Réalisation

6 juillet 2013

Les Chevaux du Soleil en direct de Versailles sur Equidia, les moyens de la captation

Monitoring de réalisation de Les Chevaux du Soleil par Miguel Octave, Production déléguée Wahoo Productions - Car Rennes (Benjamin 2) Filière Production

Et de trois représentations pour Les Chevaux du Soleil, le Grand Carrousel Royal à Versailles devant 27 000 personnes. Cette dernière représentation ce samedi soir sera par ailleurs diffusée en direct (ou presque) sur Equidia. Découvrons aujourd’hui les moyens de captation et le plan de caméras.

Depuis le début de la semaine, Media(s) un autre regard vous propose de découvrir les originalités d’un spectacle équestre en plein air. Vous avez pu découvrir le dispositif technique original et son organisation depuis avril. Dans un second article nous vous avons raconté les coulisses d’un filage et la mise en condition de chevaux.

Hier vendredi, les moyens techniques France Télévisions ont rejoint La Plaine de la Reine à Versailles en prévision de la diffusion samedi soir sur Equidia mais aussi de diffusions prochaines sur France Télévisions, après montage.

A la production de cette captation, Wahoo Prod, producteur délégué avec Chateau de Versailles Spectacles et Equidia Life, et avec le soutien du CNC (Centre National du Cinéma et de l’image animée)

Pour être très précis, la diffusion sur Equidia devrait être réalisée en très léger différé, en Time Delay de quelques minutes. En effet, le Préshow devrait débuter vers 21h45 et le spectacle un peu avant 22h. Equidia a cependant choisi de donner rendez-vous à ses téléspectateurs à 22h, un horaire « rond » plus facile à promouvoir. Pour ce faire, le signal de la réalisation en direct de Miguel Octave sera enregistré dès le début du spectacle sur un serveur dans le car Satellite de diffusion. L’opérateur de ce car déclenchera alors le début de la retransmission au top antenne d’Equidia avec quelques minutes de décalage.

Voilà pour la théorie car ce vendredi, lors de la répétition/captation, le début du spectacle a débuté un peu après 22h, le public arrivant avec du retard. (Si vous assistez au spectacle ce samedi soir venez tôt, il y a encore 20 minutes de marche dès que vous entrez dans le domaine de Versailles! C’était l’info bison futé!)

Si ce devait être à nouveau le cas ce samedi soir, la prise d’antenne d’Equidia aurait donc lieu en direct complet et démarrerait sur le préshow, ce tableau avec le fameux petit chien. Il faudrait alors trouver une solution au son pour ne pas diffuser le message de service « merci de ne pas fumer ni prendre de photos avec ou sans le flash… » qui le conclut!

Dans le car régie Filière Production Rennes (Benjamin 2) avec Miguel Octave, réalisateur, Linda Sehili, sa scripte à sa gauche, l'opérateur serveurs Christophe Nivez, et à droite Sébastien Pilliez, le truquiste

Dans le car régie Filière Production Rennes (Benjamin 2) avec Miguel Octave, réalisateur, Linda Sehili, sa scripte à sa gauche, l’opérateur serveurs Christophe Nivez, et à droite Sébastien Pilliez, le truquiste

Pour assurer la diffusion en direct (ou presque) de samedi, les équipes de Wahoo Productions et France Télévisions ont profité de la représentation de ce vendredi soir pour répéter et déjà enregistrer une première fois le programme. La réalisation de Miguel Octave nettoyée en montage ce samedi matin pourrait aussi servir de secours en cas de panne dans le car régie pendant le direct.

Comme pour ce samedi soir, les images de chaque caméra mais aussi la « commut » – la réalisation de Miguel Octave – et un clean (la réalisation sans les synthés qui introduisent chaque tableau, l’habillage générique début et fin) ont été enregistrés et pour la majorité sur des recorders XD Cam Sony HD422.

La compression est alors plus importante qu’en enregistrement sur HDCam mais le résultat après décompression en montage serait d’excellente qualité. Les disques optiques utilisés dans ces enregistreurs (moins coûteux que ceux HDCAM) peuvent contenir jusqu’à 3 heures d’images et il ne faut que 1/3 du temps pour digitaliser le disque. Par ailleurs l’enregistreur dispose d’une mémoire tampon qui permet ainsi de continuer l’enregistrement pendant le changement de disques, donc sans perte d’images.

Enregistrer les images de toutes les caméras permet de retoucher au mieux la réalisation du direct en montage mais permettra aussi de rajouter des ralentis impossibles à réaliser en direct avec tous ces chevaux qui circulent dans tous les sens sur la piste.

Dans le car régie Benjamin 2 (Rennes) Filière Production. Captation de Les Chevaux du Soleil à Versailles

Dans le car régie Benjamin 2 (Rennes) Filière Production. Captation de Les Chevaux du Soleil à Versailles

(A droite la cabine son dans laquelle l’ingénieur du son récupère celui du spectacle (musiques et le son live des timbalières déjà mixé) et auquel il ajoute les sons ambiance de 12 micros, certains installés sur pied le long du pare-botte autour de la piste, d’autres installés sur des caméras comme sur le Buggy. Sur la ligne du bas, le poste vision (Julien Jaunet, directeur de la photographie) et à droite le poste serveurs, enregistrement XD Cam HD422 (Record)) 

Une répétition dont une partie des images allait pouvoir être réutilisée au montage, synchronisées à la captation du samedi… Il fallait donc la préparer aux mieux avec les cadreurs.

Ainsi, dans l’après-midi, dans l’herbe non loin de la piste, Miguel Octave a organisé un briefing avec découpage de la réalisation et du rôle de chaque cadreur. En diffusant les images en plan large tournées les jours précédents il a ainsi affecté des missions générales à chaque caméra et, avec Linda Sehili sa scripte, donné des indications précises pour certains tableaux ou certaines séquences particulières.

Ce samedi, un nouveau visionnage / débriefing avec les cadreurs était prévu à partir de la réalisation de ce vendredi soir.

La représentation de ce vendredi soir devait aussi permettre de tester l’emplacement des caméras et de découvrir d’éventuels problèmes, et il y en a bien eu notamment un lié à des éléments du décor le long de la piste.

Le Plan de caméras : 

Voici l’implantation des 8 caméras :

Plan d'implantation des caméras par Miguel Octave, réalisateur de la captation de "Les chevaux du Soleil" à Versailles

Plan d’implantation des caméras par Miguel Octave, réalisateur de la captation de « Les chevaux du Soleil » à Versailles

Vous retrouvez au centre, le plan de caméra officiel avec l’emplacement schématisé des caméras ainsi qu’en illustration, une image de chacune de ces caméras.

Comme toujours le réalisateur définit un axe principal, il place les téléspectateurs dans la « salle ». Ils seront face au grand Soleil, ce fond de décor principal mais, privilège et magie de la TV, ils pourront aussi voir certaines actions de profil. Ce seront les axes secondaires.

On retrouve ainsi 4 caméras dans l’axe principal :

– Deux caméras (3) & (4) en haut des gradins, la première pour des plans larges, la seconde, pour des plans serrés grâce à son zoom x 86. Elle peut ainsi isoler des personnages du spectacle. Une troisième caméra (5) centrée dans l’axe principal, au sol est elle aussi équipée d’une optique longue focale.

Enfin une grue Taipan (1) et son bras de 14 m de long est placée à Jardin proche du gradin.

Dans les précédents articles je vous ai déjà raconté plusieurs tests avec les chevaux, un test des effets flammes puis un test du bruit des explosions des feux d’artifice.

Vers 17h, ce vendredi, avait lieu un test très important, les chevaux allaient-ils ne pas être gênés par la grue et ses mouvements amples au-dessus d’une entrée/sortie de la piste où les chevaux circulent parfois à vive allure?

Les Chevaux du Soleil à Versailles - Test de la hauteur minimum de la grue Taïpan

Les Chevaux du Soleil à Versailles – Test de la hauteur minimum de la grue Taïpan

Comme vous le voyez à droite, le réalisateur, mais aussi Denis Rodier, le cadreur de la grue et les équipes de la production du spectacle négocient. Un écuyer sur son cheval, une lance à la main s’est placé sous le bras de la grue. Il ne faudra pas descendre plus bas lors des balayages avec la grue. Par contre, comme vous le voyez en vignette, lorsque la grue sera sortie du passage des chevaux elle pourra descendre un peu plus. Dans cette position, les chevaux ne semblent pas apeurés.

Une autre machinerie est installée au sol mais à Cour et elle n’inquiète pas du tout les chevaux.

Il s’agit d’un Buggy Polyscope, une caméra (8) sur rail droit le long de la piste.

Les commandes du Buggy Polyscope installé le long de la piste des Chevaux du Soleil à Versailles

Les commandes du Buggy Polyscope installé le long de la piste des Chevaux du Soleil à Versailles

En vignette, le buggy sur son rail le long de la piste à Cour et en image principale son poste de commande installé avec le matériel d’ordres contre un gradin du même coté.

Sur le poste de commandes vous aurez reconnu les commandes classiques d’une caméra et deux écrans de contrôle, le ProGraMme (la réalisation) et l’image réalisée par le cadreur avec son Buggy. Pour mouvoir la machinerie de gauche à droite le long de son rail, pour monter ou descendre la colonne télescopique, des pédales au sol.

Le spectacle se jouant à 270°, mais aussi pour nous proposer des plans de profil, Miguel Octave a installé trois caméras à Cour. Comme pour l’axe principal, en complément du Buggy, deux autres caméras sur pied sont installées dans cet axe, une en hauteur (6), une autre au sol (7).

Pour installer des caméras au sol en bord de gradin et en hauteur, il a fallu l’accord de la production du spectacle Château de Versailles Spectacles assez tôt pour éviter la mise en vente de quelques places.

Enfin pour ne pas oublier totalement le dernier axe, jouer avec le public et des entrées au plus près des chevaux, une dernière caméra mais portable (2) est placée à Jardin. Elle peut se rapprocher du pare-botte Cour mais la scripte ne doit alors pas oublier de le prévenir avant chaque jeu de flamme.

Voici ces informations résumées sur ce plan large du site :

Les Chevaux du Soleil, implantation des caméras de Miguel Octave, réalisateur de la captation

Les Chevaux du Soleil, implantation des caméras de Miguel Octave, réalisateur de la captation

Pendant la photos, nous nous situons désormais dans la position de la caméra épaule (2) dans un angle face au gradin face (à droite) et à celui à Cour.

Sur cette photo il manque donc la grue (à droite de la photo, hors champ) et le Buggy positionné à l’extrémité de son rail pour ne pas gêner l’entrée du public.

Et voici le résultat dans le car régie pendant cette répétition/captation de vendredi soir :

Monitoring de réalisation de Les Chevaux du Soleil par Miguel Octave, Production déléguée Wahoo Productions - Car Rennes (Benjamin 2) Filière Production

Monitoring de réalisation de Les Chevaux du Soleil par Miguel Octave, Production déléguée Wahoo Productions – Car Rennes (Benjamin 2) Filière Production

Des répétitions bien utiles pour que chaque cadreur mémorise le spectacle et les besoins de la réalisation pour chaque tableau. Une répétition très importante pour la scripte qui a ainsi découvert quelques tirs de feux d’artifice pas vus lors des repérages.

Mais le principal constat, la mauvaise surprise du jour a été la hauteur des caches (peut-on encore appeler cela des caches) des hauts parleurs face au public dans les gradins.

Regardez les images des caméras (7) & (8) sur la photo du monitoring, vous apercevez dans les deux plans ces formes rectangulaires massives devant le pare-botte qui gênaient fortement ce vendredi soir les deux caméras sur pied au sol, la (5) dans l’axe principal et la (7) à Cour mais aussi le Buggy (8).

En attendant de trouver une meilleure solution ce samedi, Miguel Octave avait choisit ce vendredi soir de faire monter le Buggy en hauteur sur sa colonne pour éviter au maximum ces « caches son » mais quand la caméra passait devant la (7), elle entrait alors dans le cadre de celle-ci!

Quelle solution sera trouvée pour le direct de ce soir. Les caméras au sol seront-elles remontées d’un ou deux rangs? Surprise ce soir sur Equidia (et lors des rediffusions surement multiples dans les prochains 3 mois sur la chaîne), et plus tard sur France Télévisions…

Merci à Château de Versailles Spectacles, aux équipes de Wahoo Productions et de la Filière Production pour leur accueil.

Au cadre : Isabelle Audigé, Martine Baldachino, Christophe Bonaldi, Jean-Philippe Cillard, Marie Fauvel, Hélène Girre, Jean-Christophe Maestracci au Buggy et Denis Rodier à la grue.


Media(s) un autre regard est désormais en sommeil. Les explications dans cet article Making of(f)!

Vous pouvez cependant continuer à suivre les commentaires sur l’actu TV sur le fil Twitter et sur mon compte personnel : @Emmanuelmatt

(Cliquez sur les photos pour les agrandir)






0 commentaire


Soyez le premier à déposer un commentaire!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *