Cette fois-ci on y est. Première journée de tournage pour Canaille.
Régime alimentaire spécial depuis une semaine, Spa (prononcez SPA pas S P A) décontractant le jour précédent, massage apaisant au petit matin, préparation mentale, sophrologie… la comédienne est prête !
Vous y avez cru ? nonnn !
Rien du tout oui… En fait je ne lui ai même pas donné à manger ce matin là… Compensons son absence de dressage par sa faim et sa gourmandise naturelle pendant le tournage. Donc pas de petit dej pour la comédienne !

Commençons par un tournage plutôt simple.

Deux scènes uniquement à tourner. Canaille est donc, enfin « interprète » donc le personnage du chien de la belle-mère détestée de Jean.

– Première séquence : Jean se fait engueuler par Alex et sa mère pour toutes les bêtises du chien (pipi à coté des toilettes.. mais non c’est le chien… Chaussettes qui trainent … mais non c’est Canaille etc… Se retrouvant alors seul avec le chien, Jean se venge!
– Deuxième séquence : Jean a une urgente envie d’aller aux toilettes. Il frappe, frappe, frappe continuellement à la porte. Il a du mal à se retenir. Il devient injurieux. C’est alors que la porte des toilettes s’ouvre et l’on découvre la petite Canaille qui en sort tranquillement devant Jean incrédule !

Je me rends donc à Boulogne Billancourt dans le Dupleix loué à l’année pour les tournages intérieur d’Un gars une Fille.
Aie ! Premier imprévu : Pour protéger les sols, au bout de tous les pieds des spots lumière se trouvent des balles de tennis percées. Mais Canaille, elle, est habituée à attraper les balles de tennis, à leur courir après. Je me retrouve donc avec un chien la gueule ouverte essayant d’arracher les balles de tennis sous les pieds lumière !

Maquillage, coiffure…. pour Alex & Jean et début de tournage de la séquence d’engueulade de Canaille par Jean. Comment faire pour que Canaille reste à ses cotés ? Et bien oui la nourriture. Je cale donc sous le pied arrière du fauteuil de Jean des tranches de jambon et de gruyère. Regardez la séquence, vous verrez d’ailleurs que Canaille s’y attarde.

Il faut que je raconte aussi qu’en tournage Jean a la particularité d’improviser … en particulier la chute finale. Regardez, vous verrez que souvent il y a deux chutes : une première écrite par les auteurs, la seconde improvisée par Jean en tournage. Une séquence est souvent tournée en 4 ou 5 fois et dès la deuxième Jean en rajoute un bout…. Les bons réalisateurs de la série savaient d’ailleurs qu’il ne fallait jamais dire « couper » à la fin du texte car justement Jean & Alex pouvaient toujours en rajouter, surprendre et alors souvent enrichir la séquence.

Ce fût le cas dans cette séquence. En effet la scène devait se terminer par Jean qui laisse tomber le chien… Et puis finalement la séquence se poursuit en particulier avec une course poursuite …Enfin si je peux l’appeler ainsi !
En fait dans notre situation, c’est plutôt Canaille qui s’est lancée dans l’improvisation. Enfin Canaille apeurée qui se met à aboyer contre lui ! et Jean enchaine et improvise. Quel talent ! il sait même jouer avec un animal !

Résultats :
une première séquence dans la boite et plutôt réussie, drôle noté A+++ par Isabelle Camus. Et oui Isabelle avait choisi de noter de cette façon les séquences tournées. Cela devait lui permettre ensuite de sélectionner plus facilement les meilleures séquences pour les DVDs etc.
Canaille, et ben, elle, elle a toujours eu des A+++ nananère !
Canaille qui depuis ce jour a très peur de Jean. Si si ! Je l’ai encore croisé l’année dernière sur un tournage extérieur. Et Canaille a encore reculé quand il l’a appelée. Ils ont une bonne mémoire les chiens !

Hop tournage de la seconde séquence : Jean qui s’énerve devant la porte les toilettes occupés. On découvre finalement que c’est Canaille qui les occupait.
Mise en scène : Canaille enfermée dans les toilettes, tenue par l’accessoiriste qui au moment venu ouvre la porte pour qu’elle sorte. Et oui je vois votre déception. Et non Canaille n’est pas un chien de cirque qui saute sur la clanche (oups mon coté lorrain revient) sur la poignée de porte disais-je.
Moi je me trouvais face à la porte des toilettes entre 2 parois servant d’amorce au réalisateur. Je tenais des morceaux de gruyère pour la faire venir vers moi.
Finalement nous avons du tourner plusieurs prises.. pour que Jean s’approprie la séquence mais aussi et surtout admettons le pour Canaille qui, apeurée par les coups de poings de Jean à répétition sur la portes de toilettes, qui l’estomac totalement plein n’était plus très motivée par le fromage pour sortir et me rejoindre. Mais finalement on y est arrivé.

Fin de journée pour nous. Canaille qui avait pris 1 kg ce jour là a piqué un roupillon dès que je me suis assis dans le métro… Va falloir attendre un peu avant qu’elle ait à nouveau envie de voir Jean et de tourner avec Alex & Jean.

De toute façon voyons déjà comment se passe la première diffusion…. La suite page suivante bien sur!