Canaille donne la réplique à Philippe Lelouche!
Canaille donne la réplique à Philippe Lelouche!


Canaille tourne pour Cauet. Tournage mouvementé

Canaille a en effet aussi interprété le rôle de PicPic ! Quoi, vous ne le saviez pas ?
Bon ben ok, vous êtes des gens normaux… Et oui 10 secondes dans une séquence de Cauet retourne la télé, une émission de 2 heures sur TF1, çà peut se manquer! Canaille a donc interprété PicPic… Enfin elle a fait ce qu’elle a pu encore une fois. Elle s’est encore une fois retrouvée face qu’elle ne connait pas qui l’attrape par le harnais et l’engueule pendant toute la séquence. Il joue un rôle ? Elle s’en fout, elle ne comprend pas de toute façon !

Petit retour en arrière …
Quelques jours auparavant, j’avais été appelé pour reprendre la production de trois séquences de parodies destinées au premier numéro de Cauet retourne la Télé. Il fallait préparer le tournage d’1 parodie des « experts » devenus les Experts à Berck (réalisation Olivier mégaton) et 2 parodies des Queer devenus les Caueer.(réalisées par Alexis Millau)
Scénario de l’une des parodies des Queers : Les Caueer allaitent refaire tout l’appartement et la garde robe d’un fonctionnaire. En fait ils allaient tout casser, tout critiquer et en plus expliquer au professeur que son ptit chien Picpic n’était plus tendance et qu’il devait le remplacer par un énorme chien. Euh, oui il y a aussi une chute ensuite !
Coté production, il fallait donc trouver à la fois un appartement à détruire et trouver 2 chiens.

Avec le Gros, enfin Grand chien!
Avec le Gros, enfin Grand chien!

Pour le petit chien j’ai donc immédiatement proposé Canaille et le gros a été trouvé par Céline de Ménibus.
Pour l’appartement, Cécile, encore elle, a réussi à convaincre Marc Cerrone (oui, le célèbre musicien) de nous prêter une partie de ses bureaux inoccupés. En effet, pour des raisons de logistique, nous cherchions un décor à coté des bureaux. Gagné, les bureaux de Cerrone étaient au rez de chaussée des bureaux de Cauet.

Enfin quand je dis que Cécile a réussi à le convaincre de nous prêter ses locaux…
– Il allait bientôt les louer ? Pas de problème on ferait attention.
– Il ne voulait pas que l’on soit trop nombreux et bruyants. Mais non pensez-vous, on ne saurait même pas qu’on était là.
– Etc.

Résultat au moment du tournage :
– Faire attention aux locaux : En fait oui tout de même car l’équipe déco avait protégé le sol avec de la moquette. Le mur cassé pendant la séquence était un faux. Le mobilier cassé étaient des accessoires. Mais vu tout ce qui a été cassé pendant le tournage, Cerrone et son équipe ont eu beaucoup d’inquiétudes pendant toute cet après-midi… en fait dès qu’ils ont vu arriver l’équipe déco et leurs kilos de matériel.
– Peu de monde et pas de bruit. On avait envahi la cours avec tout notre matériel. Une dizaine de personnes, techniciens et comédiens, sur le tournage, des faux murs cassés, des objets cassés, des tables lancées dans la cours à travers la fenêtre. Cerrone était furieux !
Alors je ne vous raconte même pas sa réaction quand il a vu arriver les 2 chiens dans la cour. Quoi on ne lui avait pas dit qu’il y aurait un chien ? et encore moins 2 chiens dont un énorme ! Possible
Cécile a du penser que tous ces « détails » n’auraient peut-être pas permis que Cerrone accepte de nous prêter ses locaux.

Alors oui Canaille, dans le rôle du petit chien a fait la connaissance de cet énorme chien (désolé je ne rappelle plus la « marque » comme me l’a demandé un jour un gamin !). Le tournage a pris en plus un peu de retard et nous avons donc attendu avec les chiens dans la cour pendant des heures. (La concierge me déteste depuis ce jour !) . Dans la cour et bien oui car si, Canaille a une hygiène irréprochable et peut passer sous les bureaux, le gros chien lui ne sentait pas la rose et les bureaux, lui il pouvait les porter sur le dos ! Pas question donc de monter ces bestiaux dans les bureaux.
Alors on a attendu, attendu, enfin moi, étant aussi directeur de production de ce bazar, je devais aussi faire m’occuper du tournage. Canaille a donc fait le tour des employés de la société de Cauet. Elle a d’ailleurs fait ce jour là la connaissance et charmée Sandrine qui l’a gardé quelques mois plus tard une semaine pendant mes vacances. Sympa !
Est enfin arrivé le moment de tourner la séquence avec les chiens. Il fallait faire vite à cause des chiens mais aussi à cause des disponibilités de Philippe Lelouche. En plus Cauet aime tourner vite.
Rappel : Le personnage de Cauet doit soulever Canaille (Pic pic) et expliquer qu’elle est « has been » et la remplacer donc pas un gros chien.
Pour jouer cette séquence, j’ai donc proposé à Cauet de soulever Canaille par son harnais. Elle n’aime pas trop mais cela ne lui fait pas mal. Cauet aimait l’idée mais avait tout de même un peu peur de la blesser.

Regardez d’ailleurs ces deux captures d’écran à quelques instants d’intervalle, Cauet soulève Canaille par le harnais, puis hop la tient tout de suite aussi avec la main !

Canaille (Picpic) soulevée par le harnais
Canaille (Picpic) soulevée par le harnais
Canaille face à Cauet! Mais pourquoi? mais qu'est ce que je t'ai fais?
Canaille, les oreilles en arrière face à Cauet! Mais pourquoi? Mais qu’est ce que je t’ai fais?

Pas d’autres difficultés particulières de tournage. Il me fallait juste pouvoir récupérer Canaille à terre après que Cauet l’ait reposé , la tenir hors du champ et l’empêcher d’aboyer pendant l’apparition du Gros et grand chien.
Il fallait aussi cacher le Gros chien en attendant son apparition. Heureusement il était bien dressé car avec son poids, allez le retenir…

Tout s’est finalement bien terminé : la séquence a été tournée dans les temps, les bureaux rendus en (presque) parfait état à Cerrone et Cauet m’a proposé de continuer à travailler avec lui pendant quelques mois sur la fabrication du reste de cette émission. Merci Canaille !

Ps : Je mettrai peut-être à jour prochainement cet article avec la vidéo de l’extrait mais il me faut encore l’autorisation de Cauet!